cinema

Publié le 12 Décembre 2014

Le Paradis que célèbre la charité, l'amitié, le courage, la force morale, l'amour et la générosité

Le Paradis que célèbre la charité, l'amitié, le courage, la force morale, l'amour et la générosité

En 1939, alors que le monde sombrait dans le chaos de la guerre, la Metro-Goldwyn-Mayer lança sur les écrans un film dédié "aux enfants et aux adultes qui ont gardé leur cœur d'enfant", il demeure aujourd'hui encore l'une des œuvres les plus aimées du septième art, qui a su conquérir un public de tous âges dans le monde entier. Il compte parmi les films les plus populaires et les plus marquants de toute l'histoire du cinéma.

 

Ce film est l'expression pour le 7ème art d'un conte poétique, voyage initiatique, comédie musicale. Ce chef d'œuvre célébré partout dans le monde depuis des générations et constitue un héritage culturel considérable avec toutes ces mélodiess féerique  depuis près d'un siècle! A travers le parcours initiatique de la jeune héroïne Dorothy, sont mises en exergue des valeurs essentielles de l'humanité : la quête du bonheur, la force de l'amitié, la solidarité, la tolérance, le courage et le dépassement de soi, la résilience face à l'adversité, le pouvoir du rêve et de l'imagination.
 
Le magicien d'Oz (1939) est un authentique classique, qui transmet un message d'espoir et d'amour chaque fois que Dorothy Gale (le rôle qui a rendu célèbre l'incomparable Judy Garland) évoque avec passion dans la chanson "Over the rainbow" un monde où "les tracas fondent comme des bonbons au citron" et où le ciel est toujours bleu.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Fête du Paradis, #Cinéma, #musique, #Artistes du Paradis

Repost0

Publié le 6 Décembre 2014

Nombreux furent les espagnols qui l'ont même appelé Fabiolo le Magnifique. Ses moustaches à la Dali ont plus d'une fois défrayé les chroniques mondaines de Marbella... et de toute l'Europe.

Nombreux furent les espagnols qui l'ont même appelé Fabiolo le Magnifique. Ses moustaches à la Dali ont plus d'une fois défrayé les chroniques mondaines de Marbella... et de toute l'Europe.

Jaime de Mora y Aragon (Madrid 18 juillet 1925 - Marbella, 26 juillet, 1995) est un aristocrate espagnol qui exerça la profession d’acteur. Il est le frère de Fabiola, la cinquième reine des Belges.

Il contribua, en compagnie du Prince de Hohenlohe, à faire de Marbella une station les plus célèbres du monde.

S’il est exact que la reine Fabiola coupa les ponts durant quelques années avec son frère don Jaime de Mora y Aragon, toutefois, ils se réconcilièrent en 1978. La Reine Fabiola assista aux funérailles de son frère à Marbella.

La Reine Fabiola a rompu tout contact de 1962 à 1978 avec son frère Jaime (car il s’était marié civilement et non religieusement) et leur mère (parce qu’elle tolérait les frasques de Jaime). La réconciliation a eu lieu en 1978. Source : « Fabiola : une jeune fille de 80 ans » de Brigitte Balfoort et Joris De Voogt, éditions Jourdan, 2008.

ArtArtistesArtistes par nomD Marcel Dole Louis de Funès, et Don Jaime de Mora y Aragon : La Folie des grandeurs, 1971

ArtArtistesArtistes par nomD Marcel Dole Louis de Funès, et Don Jaime de Mora y Aragon : La Folie des grandeurs, 1971

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Actualités, #Artistes du Paradis, #Cinéma

Repost0

Publié le 9 Novembre 2014

Illusion de l'Amour :"Pour faire du pain, il ne faut quasiment rien. C'est comme la prostitution".

Illusion de l'Amour :"Pour faire du pain, il ne faut quasiment rien. C'est comme la prostitution".

Lucas, un prostitué argentin, accepte l'invitation d'Henry, un villageois belge, à le rejoindre près de Liège. 

Distribution

Après "Hors les murs", David Lambert nous présente son nouveau long métrage "Je suis à toi". Visite sur le tournage et rencontre avec David Lambert et l'acteur principal, Nahuel Perez Biscayart.

Nahuel Pérez Biscayart incarne un escort boy argentin fraîchement débarqué en Belgique grâce à l’aide d’un boulanger rencontré sur internet. Son rôle dans Je suis à toi lui a déjà valu le prix d’interprétation au Karlovy Vary Film Festival.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Cinéma, #Cinéma belge, #Belgique, #Bons plans

Repost0