colonialisme

Publié le 17 Juin 2020

Suivant cette logique, alors l'Allemagne aurait dû laisser tous les monuments à Hitler dans son ensemble, cela fait partie de son histoire ... Tirez-vous! L'histoire est honorée en s'en souvenant, pas nécessairement en l'idolâtrant.

Léopold II est responsable de la mort de dizaines de milliers de personnes dans les colonies belges en Afrique. Aujourd'hui, des milliers de Belges appellent à la fin des monuments qui symbolisent le racisme du passé et luttent contre le racisme du présent.

Le règne de Léopold II au Congo a été caractérisé par des meurtres, des tortures et des atrocités, à la suite d'une brutalité systématique notoire. Les mains d'hommes, de femmes et d'enfants ont été amputées lorsque le quota de caoutchouc n'était pas atteint ou lorsqu'ils étaient désobéissants et irrespectueux. Ces événements et d'autres ont été établis à cette époque grâce au témoignage d'un témoin visuel et à l'inspection sur place effectuée par une commission d'enquête internationale en 1904. Des millions de Congolais sont morts. En 1908, des informations faisant état de décès et d'abus ont incité le gouvernement belge à prendre le contrôle de l'administration congolaise de Léopold II.

L'ensemble du système colonial belge reposait sur ce que l'on appelait communément la Trinité Léopold II. L'industrie, l'Eglise et l'Etat. L'Eglise catholique était notamment chargée de livrer aux exploiteurs des ouvriers dociles et compétents.

 

La Belgique et son sombre passé colonial

La Belgique regarde avec honte son passé de racisme colonial. Appel à la suppression des statues de Léopold II, le roi belge qui a transformé le Congo en camp de travaux forcés dans lequel des millions de personnes sont mortes.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Bélgica, #Belgique, #Congo belge, #Racisme, #Léopold II, #Colonialisme

Repost0

Publié le 15 Juin 2020

Fureur et peinture rouge en Belgique contre le colonisateur du CongoFureur et peinture rouge en Belgique contre le colonisateur du Congo

Fureur et peinture rouge en Belgique contre le colonisateur du Congo

Le Prix Nobel de Littérature péruvien affirme que le monarque belge était une "saleté humaine". "Mais une saleté instruite, intelligente et, bien sûr, créative, qui a planifié son opération congolaise comme une grande entreprise économique et politique, destinée à faire de lui un monarque qui, en même temps, serait un homme d'affaires très puissant et une personne influente dans la vie politique et le développement du monde entier.

Mario Vargas Llosa

On trouve la statue de Léopold II dans l'espace public de plusieurs villes belges. Un tiers des communes en Wallonie et à Bruxelles ont un lien avec le passé colonial de la Belgique.

  • Anvers (section d'Ekeren) : statue en pied (Joseph Ducaju) (1873), installée en commémoration de la visite de Léopold II à Ekeren le 11 août 1869. Il s'agit de la première statue du roi érigée en Belgique. Vandalisée en juin, puis retirée de l'espace public le 9 juin 2020 pour être transférée au Musée de Sculpture en plein air de Middelheim.
  • Arlon (carrefour de la Spëtz) : statue en pied intégrée dans un mémorial (Victor Demanet et Arthur Dupagne) (1951)
  • Bruxelles (place du Trône-boulevard du Régent) : statue équestre de Léopold II (Thomas Vinçotte et François Malfait) (1914-1926). Vandalisée en 2008, en 2013, en 2018, en mars et en septembre 2019, puis le 6 juin 2020.
  • Bruxelles-Auderghem (boulevard du Souverain) : buste (Jules Rambo, 1930).
  • Bruxelles-Forest (Parc Duden) : buste (Thomas Vinçotte), vandalisé en 2017, déboulonné en janvier 2018 et mis à l'abri en février 2019.
  • Bruxelles-Ixelles (Jardin du Roi - avenue Louise) : statue en pied (René Cliquet) (1969)61. Vandalisé en juin 2020.
  • Gand : buste en bronze sculpté (Geo Verbanck) (1955). Vandalisé en juin 2020 et à d'autres reprises.
  • Hal : buste sculpté (Albert Dupage) inclus dans un mémorial créé par l'architecte Guy Lefebvre (1953). Vandalisé à deux reprises en juin 2020, puis retiré temporairement de l'espace public afin d'être mis à l'abri le 14 juin suivant.
  • Hasselt (Kolonel Dusartplein) : buste inclus dans un mémorial (Raf Mailleux) (1958). Vandalisé en juin 2020.
  • Mons (rue des Fossés) : statue en pied (Raoul Godfroid) (1957).
  • Namur (place Wiertz, section de Salzinnes) : statue en pied (Victor Demanet) (1928).
  • Ostende (Prinses Clementinaplein depuis 1986) : buste (Thomas Vincotte).
  • Ostende (Zeedijk) : statue équestre par Alfred Courtens (1931). Vandalisée en 2020.
  • Rixensart : buste érigé entre 1895 et 1913.
  • Saint-Trond : effigie sculptée dans un bas-relief (1954).
  • Tervuren : buste intégré dans un mémorial (Tom Frantzen) (1997) au Musée royal de l'Afrique centrale. Vandalisé en juin 2020.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Mario Vargas Llosa, #Léopold II, #Colonialisme, #Congo belge, #BlackLivesMatter

Repost0

Publié le 15 Juin 2020

Du meurtre de George Floyd aux États-Unis Le débat des partisans de la «décolonisation de la mémoire», c'est-à-dire de la réappropriation du récit national, a été réactivé en France, mais aussi en Belgique et au Royaume-Uni.

La mondialisation du mouvement antiraciste initiée aux États-Unis a rayonné des mêmes gestes symboliques en Grande-Bretagne, en Belgique et en France : dévisser ou clouer les signes des souvenirs conflictuels incarnés par les statues de personnages qui, la plupart du temps, ont commis des actes de barbarie dans leurs croisades colonisatrices. En France, la figure la plus engagée est celle de Jean-Baptiste Colbert . Ce personnage historique (1619-1683) dont la statue est à l'Assemblée nationale, au Sénat et possède également une galerie à son nom, quatre rues de Paris, un lycée et une école privée. 

La démolition de bustes et de statues ou les pédagogies horizontales de l'histoire n'est pas une tâche réservée uniquement à l'Occident. Bien écrire l'histoire est la façon la plus lucide de reconstruire notre présent en sachant qui nous sommes.

Luciana Arias, anthropologue

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Colonialisme, #Histoire, #Esclavage, #Anthropologie, #Jean-Baptiste Colbert, #France

Repost0