colonisation

Publié le 15 Septembre 2021

EcuRed est né à Cuba en langue espagnole, avec le désir de créer et de diffuser des connaissances d'un point de vue décolonisateur, objectif et véridique et, bien qu'il s'agisse d'une encyclopédie, elle est relativement particulière. 

Malgré le fait que Cuba dispose de ressources humaines qualifiées pour l'utilisation optimale des technologies de l'information et de la communication, en fonction du développement de la société de la connaissance, elle ne disposait pas d'un outil interactif, où socialiser ses connaissances, qui permettrait au citoyen cubain, non seulement être un utilisateur de l'information, mais aussi en devenir un producteur, contribuant cette modalité à la diffusion de leurs connaissances, cette encyclopédie étant le premier projet avec ces caractéristiques à Cuba.

Ce projet cubain qui vise la portée et la participation universelles ; offre à ses participants un espace interactif pour publier du contenu ouvert. Sa philosophie est l'accumulation et le développement des connaissances avec un objectif démocratisant et non lucratif, dans une optique décolonisatrice. Pour EcuRed, la fiabilité de son contenu est avant tout, les articles sont donc réalisés à partir de sources fiables à la véracité prouvée.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #EcuRed, #Wikipedia, #Cuba, #Colonisation

Repost0

Publié le 24 Novembre 2020

Il s'agit d'une confrontation avec les atrocités qui ont eu lieu sous le règne de Léopold II dans l'État libre du Congo.

Matthias Schoenaerts, né le 8 décembre 1977 à Anvers, est un acteur et graffeur belge. À Ostende, Matthias Schoenaerts a réalisé une fresque murale haute de 28 mètres.  En représentant le roi Léopold II décapité, l’artiste flamand veut prendre position par rapport au colonialisme et à la gestion très contestée du roi au Congo. 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Matthias Schoenaerts, #Léopold II, #Ostende, #Congo, #Colonisation, #Belgique, #2020, #Black Lives Matter, #Cardijnplein

Repost0

Publié le 24 Juin 2020

Le livre de François Ryckmans "Mémoires noires - Les Congolais racontent le Congo belge 1940 - 1960" est réédité et se trouve en librairie.

Les Congolais racontent le Congo belge - 1940 – 1960

Il y a soixante ans, le Congo belge devient indépendant.

Ce livre donne la parole aux Congolais. Ils racontent leur Congo belge, les vingt dernières années de la colonie et la décolonisation. Un point de vue méconnu, qui tranche avec l’histoire « officielle » écrite très longtemps par la seule Belgique.

C’est une mémoire vivante : les récits des témoins congolais ont été recueillis lors de longues interviews pour une série de reportages radio, quarante ans après l’indépendance. Le maçon, le futur ministre, l’enseignant venu travailler à l’Expo 58 ou le jeune militant radical racontent la vie quotidienne dans une colonie voulue « modèle ». Ils décrivent Léopoldville coupée en deux par un apartheid de fait, avec la ville blanche et la cité noire. Ils évoquent les événements qui marquent les revendications d’indépendance : les soldats congolais dans la Deuxième Guerre mondiale, le soulèvement de Léopoldville ou le discours du Premier ministre Lumumba, le 30 juin 1960.

Les Congolais décrivent le système colonial belge et leurs relations avec les Blancs. Des souvenirs marqués par de la dignité, mais aussi par des blessures, le rejet de l’injustice et le regret de la « distance » des Blancs. Ils dressent un bilan sans complaisance et très nuancé de cette période de leur histoire.

Ce livre présente également des éclairages pour comprendre le fil de l’histoire de la colonisation et comment la décolonisation a été un échec.

Une page de l’histoire de la Belgique et du Congo, une page mal connue, une page à découvrir, ou à redécouvrir.

François Ryckmans est journaliste. Il a travaillé à l'Information radio de la RTBF et a suivi, de 1991 à 2006, les événements du Zaïre-Congo, du Rwanda et du Burundi en reportage, comme envoyé spécial, et à la rédaction. Il a passé son enfance au Congo. Son père était agent de l'administration territoriale et son grand-père a été gouverneur du Congo et du Ruanda-Urundi.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #François Ryckmans, #Congo belge, #Histoire, #Livres, #Colonisation, #Mémoires noires

Repost0