colonisation

Publié le 16 Juin 2020

Un pueblo que está satisfecho con su tierra natal y que temen la sombra de un conflicto no tiene las cualidades de una raza superior.

Leopoldo II de Bélgica

Un pueblo que está satisfecho con su tierra natal y que temen la sombra de un conflicto no tiene las cualidades de una raza superior

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Leopoldo II de Bélgica, #Racismo, #Colonisation, #Congo belge, #Citation

Repost0

Publié le 10 Juin 2020

Le génocide du sadique Léopold II de Belgique au Congo: le pire crime européen en Afrique.

L'époque contemporaine est celle des génocides, certains bien connus tandis que d'autres ont été cachés ou même réduits au silence, que les Belges perpétrés au Congo à la fin du XIXe et au début du XXe siècle appartiennent sans aucun doute à cette dernière catégorie. Un génocide promu par le roi Léopold II qui a encouragé l'exploitation inhumaine du Congo et qui a fait des morts qui se comptent par millions.

Avant même de monter sur le trône de Belgique en 1865, le futur roi Léopold II commença à faire pression sur les principaux politiciens belges pour créer un empire colonial en Extrême-Orient ou en Afrique, afin d'élargir et d'améliorer le prestige belge.

Les fantômes du roi Léopold, Un holocauste oublié (King Leopold's Ghost) (1998) est un livre d'Adam Hochschild qui décrit l'exploitation de l'État indépendant du Congo par Léopold II de Belgique et les crimes qui y furent commis. Selon Hochshild, le roi Léopold prend sa place parmi les grands tyrans Staline, Hitler et Pol Pot, ayant réduit la population de l'État indépendant du Congo de vingt millions d'habitants à dix millions en quarante ans. La motivation de Léopold, à en croire Hochschild, n'était qu'un désir pour l'argent qu'il pouvait obtenir par l'exploitation des ressources du Congo.

Les fantômes du roi Léopold, Un holocauste oublié (King Leopold's Ghost) (1998) est un livre d'Adam Hochschild qui décrit l'exploitation de l'État indépendant du Congo par Léopold II de Belgique et les crimes qui y furent commis. Selon Hochshild, le roi Léopold prend sa place parmi les grands tyrans Staline, Hitler et Pol Pot, ayant réduit la population de l'État indépendant du Congo de vingt millions d'habitants à dix millions en quarante ans. La motivation de Léopold, à en croire Hochschild, n'était qu'un désir pour l'argent qu'il pouvait obtenir par l'exploitation des ressources du Congo.

Hochschild décrit Léopold comme un homme avide, qui, hanté par le désir d'une colonie, cache ses véritables intentions dans des buts "philanthropiques". Grâce à un assemblage complexe d'intrigues politiques, de corruption et de propagande, il obtient l'aide d'un des grands explorateurs de son temps, Henry Morton Stanley , ainsi que l'opinion d'États puissants. Grâce à la Conférence de Berlin et à d'autres efforts diplomatiques, il obtient enfin la reconnaissance internationale de sa colonie. Il établit ensuite un système de travail forcé qui maintient les habitants du bassin du Congo dans des conditions d'esclavage virtuel.

Dans le livre passionné de Hochschild. Le roi Léopold occupe sa place parmi les grands tyrans de l'histoire. Il réduit la population de ce que Hochschild décrit comme son fief privé de 20 millions à 10 millions en 40 ans.

Adam Hochschild s'inspire des recherches de divers historiens, dont beaucoup étaient belges. Il cite notamment Jules Marchal, un ancien diplomate et fonctionnaire belge qui a passé vingt ans de sa vie à tenter de briser le silence des Belges sur les massacres. La documentation n'a pas été facile à obtenir. Les fours de Bruxelles auraient brûlé des papiers incriminant Léopold II pendant plus d'une semaine lorsque sa propriété privée au Congo est passée entre les mains de l'État belge, et pendant de nombreuses années, les autorités belges ont empêché l'accès à ce qui restait des archives.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Congo belge, #Colonisation, #Racisme, #Histoire, #Léopold II, #Belgique, #Esclavage, #Génocide congolais

Repost0

Publié le 29 Mai 2019

Rammstein montre le clip vidéo d'Ausländer

Le groupe a entamé sa tournée européenne hier soir; Rammstein va mettre le feu aux poudres,  et comme toujours, le rendu visuel de la musique du groupe allemand n’est pas anodin. Le groupe allemand qui, sur un radeau, se dirige vers un pays habité par des aborigènes, où le groupe Rammstein, aimablement accueilli, joue immédiatement le rôle des colonisateurs, puis quittent la terre où ils ont été reçus et repartis avec leur canot.

Regardez la vidéo ici.

Rammstein va mettre le feu aux poudres et choquer les pays colonisateurs comme la Belgique ou la France.

Il a été produit par  Olsen Involtini  avec le groupe et mixé en studio à Santa Monica, en Californie, avec  Rich Costey, un producteur américain qui a déjà travaillé avec Muse, Rage Against The Machine et Franz Ferdinand, entre autres.

Le groupe se lance dans une tournée estivale européenne de 2019 qui débutera le 27 mai à Gelsenkirchen en Allemagne et se terminera le 23 août à Vienne en Autriche.

Ich reise viel, ich reise gern
Fern und nah und nah und fern
Ich bin zuhause überall
Meine Sprache: International
Ich mache es gern jedem recht
Ja, mein Sprachschatz ist nicht schlecht
Ein scharfes Schwert im Wortgefecht
Mit dem anderen Geschlecht
Ich bin kein Mann für eine Nacht
Ich bleibe höchstens ein, zwei Stunden
Bevor die Sonne wieder lacht
Bin ich doch schon längst verschwunden
Und ziehe weiter meine Runden
Ich bin Ausländer (Ausländer)
Mi amor, mon chéri
Ausländer (Ausländer)
Ciao, ragazza, take a chance on me
Ich bin Ausländer (Ausländer)
Mon amour, Я люблю тебя
Ein Ausländer (Ausländer)
Come on, baby, c'est, c'est, c'est la vie
Andere Länder, andere Zungen
So hab' ich mich schon früh gezwungen
Dem Missverständnis zum Verdruss
Dass man Sprachen lernen muss
Und wenn die Sonne untergeht
Und man vor Ausländerinnen steht
Ist es von Vorteil, wenn man dann
Sich verständlich machen kann
Ich bin kein Mann für eine Nacht
Ich bleibe höchstens ein, zwei Stunden
Bevor die Sonne wieder lacht
Bin ich doch schon längst verschwunden
Und ziehe weiter meine Runden
Hahahahahaha
Ich bin Ausländer (Ausländer)
Mi amor, mon chéri
Ausländer (Ausländer)
Ciao, ragazza, take a chance on me
Ich bin Ausländer (Ausländer)
Mon amour, Я люблю тебя
Ein Ausländer (Ausländer)
Come on, baby, c'est, c'est, c'est la vie
Du kommen mit, ich dir machen gut
Du kommen mit, ich dir machen gut
Du kommen mit, ich dir machen gut

Paroliers : Till Lindemann / Doktor Christian Lorenz / Richard Z Kruspe / Paul Landers / Oliver Riedel / Christoph Doom Schneider

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Rammstein, #Ausländer, #2019, #metal industriel, #Jörn Heitmann, #Colonisation

Repost0