concert

Publié le 17 Mai 2018

 Une soirée musicale dans les salons des palazzi italiens du XVIIIe siècle. Le contre-ténor Dominique Corbiau et La Camerata Sferica nous proposent un programme intime de cantates baroques italiennes faisant dialoguer avec émotion et virtuosité la voix et le violoncelle. Œuvres de Scarlatti, Vivaldi, Albinoni, Bononcini...

Une soirée musicale dans les salons des palazzi italiens du XVIIIe siècle. Le contre-ténor Dominique Corbiau et La Camerata Sferica nous proposent un programme intime de cantates baroques italiennes faisant dialoguer avec émotion et virtuosité la voix et le violoncelle. Œuvres de Scarlatti, Vivaldi, Albinoni, Bononcini...

Entrée libre sur réservation

02.521.13.83 ou info@erasmushouse.museum.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Dominique Corbiau, #musique classique, #Bruxelles, #Concert, #2018, #Maison d'Érasme, #Anderlecht

Repost0

Publié le 4 Mai 2018

Après 20 albums – qui sont pour lui les parties complémentaires d’une seule et même oeuvre – en trente années de concerts de par le monde, Titi Robin éprouve le besoin d’affirmer le fond de son engagement esthétique en brisant, de manière paradoxale et résolument iconoclaste, les clichés liés à la forme de son expression artistique.

Titi Robin en concert à la Cigale avec Rebel Diwana le 15 mai !

Titi Robin en concert à la Cigale avec Rebel Diwana le 15 mai !

Thierry Robin dit Titi Robin est un musicien compositeur et improvisateur français, né à Rochefort-sur-Loire (Maine-et-Loire) à la fin des années cinquante qui a développé un répertoire musical original se rattachant au monde méditerranéen, aux confluences des cultures gitanes, orientales et européennes. Il joue la guitare, le buzuq et le 'oud et est l’auteur exclusif de ses nombreux projets.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Titi Robin, #Chanson française, #Concert, #Paris, #2018, #la Cigale, #Musiques du monde

Repost0

Publié le 25 Avril 2018

On ne présente plus Carlos Santana. Depuis plus de 40 ans, et 40 albums, le son unique de sa guitare - une note suffit pour savoir que c’est Carlos qui gratte les cordes - séduit les foules. Il a écoulé plus de 100 millions de disques dans le monde, a joué devant autant de fans et a reçu pas moins de 13 (Latin) Grammy Awards. En 2003, le mensuel Rolling Stone l’a classé 15e dans sa liste des meilleurs guitaristes de tous les temps.

On ne présente plus Carlos Santana. Depuis plus de 40 ans, et 40 albums, le son unique de sa guitare - une note suffit pour savoir que c’est Carlos qui gratte les cordes - séduit les foules. Il a écoulé plus de 100 millions de disques dans le monde, a joué devant autant de fans et a reçu pas moins de 13 (Latin) Grammy Awards. En 2003, le mensuel Rolling Stone l’a classé 15e dans sa liste des meilleurs guitaristes de tous les temps.

Avec sa musique révolutionnaire, il repousse les frontières musicales, générationnelles, culturelles et géographiques. Considéré comme un des créateurs du rock latino, il a fait de la musique du monde avant même que le terme n’existe. Son cocktail unique de styles et de genres est la bande son idéale de la société multiculturelle d’aujourd’hui.

Carlos perce sur la scène internationale après sa performance épique au festival de Woodstock en 1969. La version envoûtante de « Soul Sacrifice » est d’ailleurs l’un des temps forts musicaux du film « Woodstock ». Son premier album « Santana » est aussi sorti à cette époque. C’est sur celui-ci que se trouve son premier titre qui a rejoint le top 10, « Evil Ways ». Les classiques « Abraxas » et « Santana III » ont rapidement suivi.

En 2016, Carlos a réuni la formation légendaire des années 70 de Santana pour « Santana IV ». L’année passée, Carlos et Cindy Blackman Santana et The Isley Brothers (Ronald et Ernie) ont sorti « Power of Peace », un voyage musical qui mêle des rythmes funk, soul, blues, rock, jazz et pop intemporels.

Santana fera escale au Sportpaleis d’Anvers le vendredi 22 juin 2018 dans le cadre de son Divination Tour. Au programme, une sélection de ses plus grandes tubes (« Soul Sacrifice », « Jin-Go-Lo-Ba », « Evil Ways », « Black Magic Woman », « Oye Como Va », « Samba Pa Ti »), un hommage musical à John Coltrane (« A Love Supreme ») et des titres plus récents (notamment tirés de « Power of Peace »).

Voir les commentaires

Repost0