Articles avec #cuisine tag

Publié le 10 Septembre 2018

Ce restaurant géant à ciel ouvert prendra à nouveau place au cœur du Parc de Bruxelles, dans un décor très « royal ».

Pour sa septième édition, le festival met à l’honneur quelques grands noms de la gastronomie bruxelloise. 

Le festival bénéficie d’un partenariat exclusif avec les vignerons bordelais. Le pass dégustation permet au consommateur de rencontrer des viticulteurs et d’échanger simplement sur le vin. 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #2018, #Eat Brussels, #Bruxelles, #Bons plans, #Cuisine

Repost0

Publié le 13 Juillet 2018

 Oui, c'est bien à peu près cela
 Oui, c'est bien à peu près cela

Voir briller de bonheur les yeux des convives lorsqu'ils mangent, c'est cela cuisiner !

Mario Scolas

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #citation, #cuisine

Repost1

Publié le 12 Juillet 2018

Le grand cuisinier belge Pierre Romeyer est décédé,  Pierre Romeijer fait partie de ces chefs qui ont donné ses lettres de noblesse au métier de cuisinier, faisant passer celui-ci du rang de domestique relégué à la cave à celui d’artiste mis en lumière.
Le grand cuisinier belge Pierre Romeyer est décédé,  Pierre Romeijer fait partie de ces chefs qui ont donné ses lettres de noblesse au métier de cuisinier, faisant passer celui-ci du rang de domestique relégué à la cave à celui d’artiste mis en lumière.

Le grand cuisinier belge Pierre Romeyer est décédé, Pierre Romeijer fait partie de ces chefs qui ont donné ses lettres de noblesse au métier de cuisinier, faisant passer celui-ci du rang de domestique relégué à la cave à celui d’artiste mis en lumière.

Montage en hommage au Baron Pierre Romeyer.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Pierre Romeijer, #Cuisine, #2018

Repost0

Publié le 28 Mars 2018

Classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, la ville d’Oaxaca est l’un des plus beaux joyaux du Mexique. Riche en histoire et en culture, Oaxaca est une destination fascinante où se rencontrent des civilisations millénaires, une architecture coloniale et des traditions vivantes. La cité de Nouvelle-Espagne fut fondée en 1529 mais cette terre était auparavant celle des civilisations zapotèques et même de foyers préhistoriques. La cuisine d'Oaxaca est restée plus intacte après la Conquête espagnole. Toutefois, ce fut la première région a subir le mélange des ingrédients et des styles culinaires.

Oaxaca est LA région gastronomique à ne pas manquer.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Mars 2018

Vous aimez la viande de bœuf et vous faites confiance à votre boucher pour sélectionner de la viande tendre et savoureuse. Une bonne côte de bœuf, c’est délicieux mais il n’est pas toujours facile de déterminer la cuisson parfaite. Comment réussir la cuisson de votre entrecôte de bœuf !
 

L’entrecôte ou faux-filet, n’est pas, comme son nom l’indique, un morceau de viande situé entre les côtes. Elle est constituée du même morceau que la côte, mais désossé. Dans cette recette, on vous explique comment cuire une pièce de viande style entrecôte ou faux filet en utilisant une méthode très simple où on retourne sans arrêt la viande, pendant toute la cuisson, pour un résultat parfait, homogène, en deux temps trois mouvements. Une cuisson digne d'un pro, c'est facile.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Cuisine

Repost0

Publié le 4 Mars 2018

Certains Phillipins survivent avec ce nouvel « aliment de base » – mais ses ingrédients sont carrément toxiques. Les familles parcourent les dépotoirs pour ce qui semble être «encore comestible».

Pagpag est un terme tagalog pour désigner les restes de nourriture provenant des restaurants récupérés à partir des sites de déchets et des décharges. Le mot dans la langue tagalog signifie littéralement «nourriture dépoussiérée de la saleté», et se réfère à l'acte de retirer la saleté hors de la partie comestible des restes. Ces aliments non recommandables sont recyclés par ébullition ou friture, après avoir enlevé la saleté et sorti les os. La nourriture Pagpag peut également être constituée de viande, de poissons ou des légumes congelés périmés et jetés par les supermarchés et récupérés dans des camions à ordures. Pagpag peut être consommé immédiatement ou avoir été cuit de diverses façons après sa récolte. Sauté avec un peu d'huile, l'ail, et un choix entre patis ou toyo, sont diverses parties de poulet frit. Cependant, ce qui reste de la poule est la plupart du temps juste des os. Le fait de consommer pagpag est né des défis contre la famine résultant de l'extrême pauvreté.

De petites industries artisanales se sont constituées autour de pagpag où des personnes appauvries gagnent leur vie en récupérant, en collectant, en transformant et en vendant la pagpag transformée à d'autres personnes pauvres. Un paquet de pagpag coûte ente 20 et 30 pesos philippins (30 à 50 centimes d’euro).

Le capitalisme sauvage tel qu'il s'est développé depuis un certain nombre d'années est extrêmement violent, ce qui pose préjudice aux individus.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Philippines, #pagpag, #Cuisine, #Pauvreté

Repost0