culture mexicaine

Publié le 9 Septembre 2021

La culture mexicaine est riche et complexe. Née de la fusion entre les traditions et croyances indigènes préhispaniques, et celles coloniales, elle ne cesse de fasciner les historiens, anthropologistes et archéologues. Ce mélange de cultures a également façonné le pays dans sa globalité, que ce soit au niveau architectural, gastronomique, religieux, ou bien évidemment de la langue, l’Espagnol, ayant remplacé les divers dialectes précolombiens comme le nahuatl ou le maya comme langue officielle.

Agence Mexikoo Voyages

La culture du Mexique reflète l'histoire complexe du pays et est le résultat du mélange progressif de la culture indigène (en particulier mésoaméricaine) avec la culture espagnole et d'autres cultures du pays. Sa richesse culturelle est également nourrie par les 68 peuples autochtones, successeurs des sociétés préhispaniques, qui parlent des variantes ou des dialectes d'un total de soixante-huit langues ou langues, dont le nahuatl qui possède le plus grand nombre de locuteurs.

La musique mexicaine est variée et comprend une large gamme de styles musicaux parfois influencés par la musique folklorique. Au cours des trois dernières décennies, la musique du pays a connu d'importantes évolutions tant en termes de musique classique qu'avant-gardiste, ainsi qu'une présence exceptionnelle sur la scène mondiale de la musique populaire et de rock. Ces dernières années, le sauvetage, la défense, la diffusion et l'enseignement des musiques régionales ont refait surface avec force entre les mains de Mexicains soucieux de faire vivre les traditions. Cielito Lindo (composée en 1882), La Bamba, et bien d'autres font partie de la culture mexicaine et sont célèbres dans le monde entier29.

Après l'arrivée des Espagnols, les indigènes ont appris la musique européenne des missionnaires. De nombreuses danses de conquête pratiquées dans les communautés indigènes du pays datent de cette époque ; ainsi que certains genres associés au culte catholique, comme la danse des Matachines et le son de Concheros, entre autres.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Juillet 2021

De quelle race parlait Vasconcelos ? Selon ses propres termes, « la civilisation conquise par les blancs, organisée par notre temps, a jeté les bases matérielles et morales de l'union de tous les hommes en une cinquième race universelle, fruit des précédentes et surmontant tout le passé »

« La fusion des races amérindiennes, espagnoles et européennes donnerait naissance à cette race cosmique en Amérique latine, une célébration pensée comme une fusion où prévalait l'idée de Vasconcelos et où les peuples indigènes étaient bien adaptés à la terre où ils vécurent. Il y a eu beaucoup de réflexion sur une idée d'eugénisme ».

César Carrillo Trueba , chercheur à l'Université nationale autonome du Mexique

La Raza (littéralement « La Race ») est utilisé pour désigner l'ensemble des personnes d'origine mexicaine ou chicano (Mexico-Américains) et des personnes d'origines latino-americaines, tout comme les métis qui partagent un héritage indigène ou hispanique.

Le terme vient d'un livre de 1925, intitulé La Raza Cósmica, qui a été écrit par l'écrivain mexicain José Vasconcelos. Il décrit La Raza Cosmica comme le produit d'un métissage graduel qui était alors déjà engagé dans le monde hispanique. Vasconcelos pensait que toutes les personnes à travers les territoires issus de l'Empire espagnol seraient complètement mélangées formant une nouvelle race.

Aux États-Unis, les Hispaniques se désignent également sous ce vocable. Néanmoins, le terme et l'idée qui y est associée a été adopté principalement par les Mexicains aux États-Unis pour exprimer leur fierté pour leur patrie.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Juillet 2021

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Mariachi Universitario, #Mariachi, #Huapango, #Veracruz, #Culture mexicaine

Repost0