daniel alomias robles

Publié le 11 Septembre 2013

Yaraví est un genre musical métisse qui fusionne des éléments formels de la poésie inca harawi et troubadour espagnole évoluée de l'époque médiévale et de la Renaissance. Une sorte de chant doux et mélancolique que chantent les Amérindiens de certains pays d'Amérique du Sud.

La tradition de ce chant  se développe dans une grande partie de la vice-royauté péruvienne. On relève l'existence du Yaraví dès la période Inca. Il était chanté pour accompagner une sorte de ronde appelée cachua. On peut le retrouver en Bolivie, en Équateur et en Argentine. 

Le drame inca Ollantay a une partie mise en scène avec le chant d'un yaraví en quechua. Le célèbre El condor pasa, du compositeur péruvien Daniel Alomías Robles, consiste en une de ses parties, une pièce en forme de yaraví; popularisé plus tard par le duo américain Simon & Garfunkel,

 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Yaraví, #Musique andine, #musique péruvienne, #El condor pasa, #Daniel Alomías Robles

Repost0