el salvador

Publié le 26 Juin 2019

Attention: les images suivantes peuvent nuire à votre sensibilité.

L'histoire s'est déroulée le 23 juin, lorsqu'une famille de migrants d'El Salvador a tenté de franchir la rivière frontière qui sépare la ville mexicaine de Matamoros (Tamaulipas) et la ville américaine de Brownsville (Texas).

À la fin du mois de mai, environ 2 000 migrants honduriens, nicaraguayens, cubains, brésiliens et africains attendaient dans leur camp situé à Matamoros leur demande d’asile aux États-Unis. Une situation similaire à celle rencontrée dans d'autres parties de la frontière, telle que Ciudad Juarez, où l'armée a arrêté des migrants cherchant à entrer sur le sol américain. Ce n'est pas le seul cas qui, ces derniers jours, a attiré l'attention des médias sur les migrants salvadoriens décédés dans des circonstances tragiques au Mexique. Zenaida, une femme de 19 ans, a été abattue le 14 juin alors qu'elle traversait l'état de Veracruz.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Actualités, #2019, #El Salvador

Repost0

Publié le 30 Mai 2019

Le tremblement de terre de magnitude 6,6 a secoué ce pays. Après le tremblement de terre, le ministère de l'Environnement a émis un avertissement de tsunami pour la côte du Pacifique.

Pays concernés : Belize, Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua et Mexique.

Un séisme de magnitude 6,6 a secoué El Salvador

Située dans une zone sismique, San Salvador fut détruite partiellement ou totalement plusieurs fois dans son histoire. On peut notamment citer les tremblements de terre de 1575, 1592, 1625, 1648, 1719, 1815 et 1985. Cette suite de tremblements de terre est la cause de la disparition des monuments coloniaux. Le pays est situé dans la ceinture de feu du Pacifique et son territoire volcanique est très actif.

Au total, 55 séismes se sont produits entre 1573 et 2001, et on estime que 70% du territoire peut être affecté par la survenue d'un événement de cette nature. Le nombre de victimes depuis les années 1980 a augmenté, ce qui est attribué à la pression démographique.

En même temps, le ministère de l'Environnement (Marn) Salvadoranien a estimé le mouvement à une magnitude de 6,8 "au large de la côte (dans le département du Pacifique) de La Libertad". Jusqu'à présent, les autorités n'ont signalé aucune victime ni dégât matériel, bien que "cela soit en cours d'évaluation", a déclaré le directeur de la Protection civile, Jorge Meléndez. Le président élu, Nayib Bukele, a déclaré sur Twitter que le tremblement de terre avait été ressenti "sur 100% du territoire national".

Dans le même temps, le ministère de l'Éducation a annoncé la suspension des cours dans les écoles situées dans les zones côtières à titre préventif.

Selon les autorités salvadoriennes, le séisme aurait été sensible au Guatemala, au Honduras, au Nicaragua et même au Costa Rica.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #El Salvador, #Actualités, #2019, #tremblement de terre

Repost0