fania records

Publié le 16 Février 2021

Le musicien dominicain de 85 ans était l'un des partenaires de génération de Celia Cruz, Willie Colón et Héctor Lavoe. e chanteur avait 85 ans et il y a quelques jours, il avait été hospitalisé pour une pneumonie sévère.

Le musicien dominicain Johnny Pacheco, co-fondateur de l'orchestre des Fania All Stars , est décédé ce lundi à l'âge de 85 ans après une période d'admission à l'hôpital pour pneumonie .

Le musicien dominicain Johnny Pacheco, co-fondateur de l'orchestre des Fania All Stars , est décédé ce lundi à l'âge de 85 ans après une période d'admission à l'hôpital pour pneumonie .

Sous le nom de Juan Azarías Pacheco, il a émigré à New York avec sa famille dans son enfance. Là, il étudie à Juilliard et commence sa carrière musicale dans les années 50. Il est devenu célèbre avec le Pacheco et son orchestre Charanga.

Né à Santiago de los Caballeros (République dominicaine) en 1935, Juan Azarías Pacheco Kiniping, dit Jonhnny Pacheco, est considéré comme l'un des pères de la salsa. Compositeur de plus de 150 chansons telles que La fortuna míaQuitate tú..., il a été co-fondateur en 1963 du label Fania Records avec Jerry Masucci.

Connu sous le surnom d'El Zorro de Plata, quelques années plus tard, en 1968, il forme l'orchestre Fania All Stars, qui compte parmi ses membres des artistes tels que Ruben Blades, Larry Harlow, Celia Cruz, Willie Colón, Héctor Lavoe et Ray. Barretto. Il a également produit de la musique pour des films tels que Our Latin Thing, la première cassette sur la salsa et son influence sur les Latinos à New York.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Johnny Pacheco, #Quitate tú, #Fania Records, #2021, #Quítate Tú Pa Ponerme Yo, #Salsa

Repost0

Publié le 21 Octobre 2020

Dans le hit de 1976 du légendaire chanteur portoricain Héctor Lavoe, "Periódico de Ayer", compare l'amour d'une ex-flamme aux nouvelles d'hier. C'est une salsa vraiment "classique" connue et appréciée dans le monde hispanophone et au-delà - un must pour tout étudiant sérieux de la culture latine.

Héctor Juan Pérez Martínez est né dans la ville de Ponce, à Porto Rico, le 3 septembre 1946 et décédé à New York, le 29 juin 1993.

Héctor Lavoe avait une voix unique, très différente de l'habituelle du genre, avec une diction impeccable et la qualité pour chanter des phrases longues et rapides avec une totale facilité, faisant de lui l'un des chanteurs préférés du public latino-américain.

Cette chanson est considérée par de nombreux amateurs de salsa comme sa meilleure du grand Héctor Lavoe, voire même comme la meilleure du genre musical. Cette chanson appartient à l'album "De Ti Depende" paru en 1976.

Elle a été écrite par Tite Curet Alonso et arrangée musicalement par Willie Colón. C'est un thème classique du répertoire musical d'Héctor Lavoe. Elle est considérée comme la meilleure chanson de salsa pour ses paroles sensationnelles, ses merveilleux arrangements et bien sûr, l'interprétation de Lavoe.

Tu amor es un periódico de ayer
Que nadie mas procura ya leer
Sensacional cuando salió en la madrugada
A medio día ya noticia confirmada
Y en la tarde materia olvidada
Tu amor es un periódico de ayer
Fue titular que alcanzó pagina entera
Por eso ya te conocen donde quiera
Tu nombre ha sido con reporte que guardé
Y en el álbum te olvidó lo pegue
Tu amor es un periódico de ayer
Que nadie mas procura a leer
El comentario que nació en la madrugada
Y fuimos ambos la noticia propagada
Y en la tarde materia olvidada
Tu amor es un periódico de ayer
Y para que leer, un periódico de ayer
Oye noticia que todos saben, ya yo no quiero leer
Y para que leer, un periódico de ayer
Tu no serviste pa' nada mami, y al zafacón yo te eché
Y para que leer, un periódico de ayer
Echa, camina, apartate de mi vera
Apartate de mi lado
Y para que leer, un periódico de ayer
Tu eres el diario, la prensa, radio Bemba, radio Bemba
Y para que leer, un periódico de ayer
Para que voy a leer la historia de un amor que no ni puedo creer?
Y para que leer, un periódico de ayer
Te quise, te tuve, te mantuve, pero ya no te quiero
Y para que leer, un periódico de ayer
A tu casa yo no voy Polito, va y tumbe la chaveta, la chaveta
Y para que leer, un periódico de ayer
En el álbum de mi vida en una pagina escondida ahí te encontré
Y para que leer, un periódico de ayer
Anda vete de mi vera cosa buena, ya no te quiero ni ver
Y para que leer, un periódico de ayer
Que te pasa estas llorando, tienes alma de papel
Y para que leer, un periódico de ayer
Y como el papel aguanta todo, así mismo te traté
Y para que leer, un periódico de ayer
Analizate tu historia, y así podrás comprender

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 17 Juin 2020

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Fania All Stars, #Fania Records

Repost0