folk rock

Publié le 9 Novembre 2018

Ce type de musique évolue éventuellement vers une musique folk de thème socio-politique dans les années 1930 et 1950. L’importance du message lyrique prenait beaucoup plus l’emphase contrairement au son instrumental et la clarté musicale faisait de ce style un genre unique à ne pas oublier. Cependant, avec l’invasion britannique, l’augmentation de popularité et la commercialisation du genre rock 'n' roll, les artistes auteurs interprètes ou groupes folk se sont inspirés de ce mouvement musical pour créer un nouveau son qui non seulement se vendrait au niveau musical, mais qui permettra à leurs messages politiques à être entendu parmi une plus grande masse. " Come On In My Kitchen " est une chanson de blues de Robert Johnson. S'appuyant sur des enregistrements populaires d'un air traditionnel, Johnson crée une image de lui-même seul dans sa cuisine. Alors que le vent souffle à l'extérieur, il pousse son amant à le rejoindre avant le début de la pluie.

Larkin Poe est un groupe de folk rock américain. Il est à l'origine folk, mais se tourne actuellement beaucoup vers le blues-rock, mené par les deux sœurs Rebecca et Megan Lovell. Le groupe est formé après la séparation du groupe de bluegrass familial, The Lovell Sisters.

Mmm-mmm-mmm-mmm-mmm-mmm-mmm-mmm-mmm-mmm
Mmm-mmm-mmm-mmm-mmm-mmm-mmm-mmm-mmm-mmm
You better come on in my kitchen
Well, it's goin' to be rainin' outdoors
Ah, the woman I love, took from my best friend
Some joker got lucky, stole her back again
You better come on in my kitchen
It's goin' to be rainin' outdoors
Oh, she's gone, I know she won't come back
I've taken the last nickel out of her nation sack
You better come on in my kitchen
It's goin' to be rainin' outdoors
Oh, can't you hear that wind howl?
Oh, can't you hear that wind would howl?
You better come on in my kitchen
Well, it's goin' to be rainin' outdoors
When a woman gets in trouble, everybody throws her down
Lookin' for her good friend, none can be found
You better come on in my kitchen
Babe, it's goin' to be rainin' outdoors
Wintertime's comin', it's gon' be slow
You can't make the winter, babe, that's dry, long, so
You better come on in my kitchen, 'cause it's goin' to be rainin' outdoors.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Come On in My Kitchen, #Larkin Poe, #Playing For Change, #2018, #Folk rock, #Robert Johnson, #Blues

Repost0

Publié le 9 Avril 2018

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #George Harrison, #My Sweet Lord, #gospel, #Folk rock

Repost0

Publié le 29 Juin 2017

Francesco De Gregori est un auteur-compositeur-interprète italien, né à Rome le 4 avril 1951.

Il a commencé à se produire sur scène et à écrire des chansons dès l’âge de seize ans. En 1972, il sort son premier album, « Theorius Campus », composé avec son ami Venditti. En 1975, il sort « Rimmel », un album dont certains titres deviendront des classiques de la musique italienne. De Gregori décrit lui-même « Bufalo Bill » (1976) comme son « album le plus réussi ».
En 1978, il sort un nouvel opus, « De Gregori », qui inclut des chansons mémorables telles que «Generale », qui sont devenues incroyablement célèbres.

En 1979, Francesco De Gregori remonte sur scène et se produit avec Lucio Dalla et Ron lors d’une tournée baptisée « Banana Republic ».

En 2001, il sort « Amore nel pomeriggio », une superbe collaboration avec Franco Battiato et Nicola Piovani.

En 2005, il remporte la Targa Tenco du meilleur album italien de l’année avec « Pezzi ».
En novembre 2006 sort le triple album « Tra un manifeso e lo specchio », qui inclut ses chansons les plus représentatives et des titres écrits par Zucchero.
En 2010, il annonce une nouvelle série de concert avec son ami Lucio Dalla, intitulée « Work in progress ».
En novembre 2012 sort son dernier opus, SULLA STRADA, qui se classe immédiatement au hit-parade des albums les mieux vendus.

Le 28 mai 2013, la vie de cet album génial qui témoignent de l’état de grâce d’un auteur et d’un musicien capable de créer de nouveau chefs d’œuvres comme “Showtime”, “Guarda che non sono io”, “Belle Epoque” et un nouveau chapitre comme “Sulla strada Special Edition” commence. En septembre 2015 il a joué son album le plus connu « Rimmel » dans l’Arena di Verona pour plus de 13 000 spectateurs.

Le nouvel album “De Gregori canta Bob Dylan – Amore e Furto” est sorti le vendredi 30 octobre 2015. Une semaine après, l’album est devenu un des plus gros tubes et est monté au top des charts de Fimi/Gfk.

Son dernier album “Sotto Il Vulcano” a été enregistré en live à Taormina pendant sa tournée “Amore e Furto”.

Cette année la légende Italienne Francesco de Gregori reviendra en concert en Belgique. Ne manquez pas ce rendez-vous, le 19 octobre au Cirque Royal de Bruxelles.

Il passe quelques années de son enfance à Pescara pour retourner à Rome à la fin des années 1950.

Il se produit au Folkstudio (établissement situé à Rome, dans le quartier de Transtevère, qui était très connu à l'époque et où se produisaient de nombreux jeunes musiciens, inspirés par le folk américain et par les nouvelles recherches sur la musique populaire italienne), d'abord comme guitariste de Caterina Bueno et ensuite avec d’autres amis destinés, eux aussi, à être connus sur les scènes musicales : Antonello Venditti, Mimmo Locasciulli et Giorgio Lo Cascio. Pendant une brève période, ils se produisent ensemble, puis Francesco et Giorgio forment un duo qui se réfère, par maints aspects, au duo américain de Simon et Garfunkel.


Son répertoire initial comprend des chansons de Bob Dylan et de Leonard Cohen traduites en italien. Il ajoute, par la suite, des textes personnels.

En 1971 il signe un contrat avec la maison de disques IT. L’année suivante, il publie l’album Theorius Campus avec ses propres textes et ceux de Antonello Venditti.

Son premier album personnel est Alice non lo sa (1973), qui comprend la chanson très connue "Alice", une chanson qui révolutionne les codes de la chanson italienne du moment.

Suit l'album Francesco De Gregori (plus connu sous le nom de "La Brebis" à cause de l’image de la couverture). Son travail est apprécié de la critique malgré une tendance à l’hermétisme. Le grand succès arrive avec Rimmel en 1975, un des disques les plus vendus de la décennie. Il est suivi par Buffalo Bill l’année suivante. La même année, une violente contestation de la part d’un groupe d’extrême gauche interrompt sa carrière pendant deux ans. Elle reprend avec la même vigueur en 1978 avec le succès De Gregori, un album contenant la fameuse chanson "Generale". L’année suivante est celle du grand succès de l’album de la tournée avec Banana Republic, réalisé en collaboration avec Lucio Dalla, Ron et les futurs Stadio et de Viva l'Italia, chanson qui est entrée dans l’imaginaire populaire. Après une pause, il revient dans les années 1980 avec l’excellent Titanic (1982), généralement considéré comme le meilleur album d’Italie. Lui succède l’irrésistible succès de La donna cannone, Q-Disc de l’année suivante. Désormais la critique et le public le placent parmi les plus grands auteurs-compositeurs italiens et il est surnommé "Il Principe". Il poursuit sa carrière, les années suivantes, avec des œuvres d’un excellent niveau comme Scacchi e tarocchi, qui contient un succès très connu comme La storia, et Terra di nessuno (1987), qui contient la splendide "Mimì sarà". En 1990, bouleversant la logique commerciale, il publie en même temps trois albums en « live ». Trois années plus tard, un autre suivra avec Il bandito et il campione, énième succès public. Entre temps, il a publié Canzoni d'amore (1992). En 1998 "La Valigia dell'attore" reçoit le prix Targa Tenco comme la meilleure chanson de l’année.


En 2001, il sort Amore nel pomeriggio, pour lequel il collabore, pour les arrangements, avec des artistes reconnus comme Franco Battiato et Nicola Piovani. Le disque obtient la Targa Tenco comme meilleure œuvre de l’année, ex-aequo avec Vinicio Capossela. En 2002, De Gregori, surprenant comme toujours, sort un disque de chansons populaires italiennes, Il fischio del vapore, en collaboration avec Giovanna Marini, qui obtient un succès inespéré. En 2003 est publiée la biographie intitulée Quello che non so, lo so cantare (Ce que je ne sais pas, je sais le chanter, éditée par Giunti). Le chanteur romain revient avec un album d'inédits en 2005 avec Pezzi qui s'adjuge de nouveau le Palque Tenco pour le meilleur album de l'année. En 2006, de manière inattendue, seulement onze mois après la sortie de son dernier disque d’inédits, De Gregori publie un nouvel album, "Calypsos", avec neuf morceaux inédits, dont Cardiologia, une chanson où, plus de 30 ans après "Pezzi di Vetro", l’auteur-compositeur romain recommence à employer les mots "Ti amo" ("Je t'aime").

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Bruxelles, #Cirque Royal, #Concert, #Francesco De Gregori, #Folk rock

Repost0