Articles avec #gabriel garcia marquez tag

Publié le 18 Mai 2020

Une belle chanson interprétée par Celso Piña, un Mexicain qui chante une cumbia colombienne qui été écrite par Daniel Camino Diez Canseco un Péruvien, qui parle de Gabriel García Márquez, un écrivain né en Colombie qui est mort au Mexique. En moins de mots, l'Amérique latine. Le rêve de Simón Bolívar.

Mario Scolas

Daniel Camino Diez Canseco, né à Lima (1936 - 2009), était journaliste, critique de cinéma, acteur, scénariste, réalisateur et responsable de la production artistique sur la chaîne 4 de la télévision péruvienne.

Le thème de Macondo inspiré du roman "Cent ans de solitude" de Gabriel García Márquez, bien que beaucoup pensent qu'il est colombien, est une cumbia péruvienne. Le thème a été composé par Daniel Diez Canseco, pour participer au Festival d'Ancón en 1969, où il a réussi, de la voix de Johnny Arce, appelé "El rey de la pachanga". L'intrigue du roman publiée deux ans avant le festival a fasciné le compositeur péruvien Diez Canseco, qui a fait la chanson qui transcende les frontières dans différentes versions et langues. La version de «Macondo» du mexicain Óscar Chávez est l'une des plus connues.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 13 Mai 2020

La musique s'inspire de tous les aspects de notre vie quotidienne et bien sûr, la littérature ne fait pas exception. Après tout, ils parviennent tous les deux à nous transporter dans des endroits inoubliables.

« Banana Co » fait référence au livre de Gabriel Marcia Marquez, cent ans de solitude, qui relate l’histoire d’une ville tranquille de Colombie, bouleversée par l’arrivée de la Banana Companie, qui tente d’imposer sa vision des choses et de prendre l’ascendant sur la région, ce qui n’est pas sans rappeler que le groupe s’est assez souvent préoccupé des causes humanitaires pour le Tiers-Monde.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Cent ans de solitude, #Banana Co, #Radiohead, #Rock alternatif, #Gabriel García Márquez, #Littérature

Repost0

Publié le 15 Juin 2019

C'est génial: un mélange de bonne musique et de bonne littérature...Maestro Celso, a réussi à faire ce mélange avec un orchestre démontrant que la musique n'a pas de niveau social ou culturel.

Last Night in Orient - LNO ©

J'ai lu Cent ans de solitude en 1992, en fait je me suis appris à lire avec lui. J'ai été choqué parce que j'ai commencé à prendre goût à la lecture et à la littérature. C'était si important pour moi que cela m'ait marqué comme lorsque j'ai entendu le premier album de musique colombien, par le maestro Ismael Landero, qu'il repose en paix.

Celso Piña

Los cien años de Macondo suenan, suenan en el aire
Y los años de Gabriel trompetan, trompeteando anuncian
Y encadenado Macondo sueña con José Arcadio
Y aunque la vida pasa siendo remolino de recuerdos
Las tristezas de Aureliano, son cuatro
Las bellezas de Remedios, violines
Las pasiones de Amaranta, guitarra
Y el embrujo de Melquiades, es oboe
Úrsula cien años, soledad Macondo
Úrsula cien años, soledad Macondo
Eres epopeya de un pueblo olvidado
Forjado en cien años de amor y de historia
Me imagino y vuelvo a vivir
En mi memoria quemada al sol
Mariposas amarillas Mauricio Babilonia
Mariposas amarillas que vuelan liberadas
Los cien años de Macondo suenan, suenan en el aire
Y los años de Gabriel trompetan, trompeteando anuncian
Y encadenado Macondo suena con José Arcadio
Y aunque la vida pasa siendo remolino de recuerdos
Las tristezas de Aureliano, son cuatro
Las bellezas de Remedios, violines
Las pasiones de Amaranta, guitarra
Y el embrujo de Melquiades, es oboe
Úrsula cien años, soledad Macondo
Úrsula cien años, soledad Macondo
Eres epopeya de un pueblo olvidado
Forjado en cien años de amor y de historia
Me imagino y vuelvo a vivir
En mi memoria quemada al sol
Mariposas amarillas Mauricio Babilonia
Mariposas amarillas que vuelan liberadas

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Mai 2019

La musique colombienne est à l’image de ce pays latino-américain: extrêmement divers et métissée. Si l’on connaît la salsa et la cumbia, la Colombie a vu naître bien d’autres expressions musicales, souvent moins connues : c’est le cas du vallenato, déclaré Patrimoine Immatériel de l’Humanité en 2015.

Dans un moment de grand enthousiasme, Gabriel García Márquez a dit de cette chanson ;

C’est la façon la plus cultivée que j’ai entendu dire à une femme de se faire embrasser.

Gabriel García Márquez

Emiliano Zuleta Baquero, né le 11 janvier 1912 à La Jagua del Pilar (département de La Guajira) en Colombie et mort le 30 octobre 2005 à Valledupar (département de Cesar), est un chanteur et compositeur de Vallenato colombien, il est également accordéoniste.

Le 2 avril 2016, Poncho Zuleta et son frère Emiliano ont reçu un doctorat honorifique en art et patrimoine culturel de l'Université Simón Bolívar.

Mira mi vida que mañana tan serena
Que mañana tan lluviosa que me dan ganas de llorar
He sorprendido con el canto de las aves
Confundido en tu presencia y tu figura angelical
Esta mañanita de invierno me angulaba
Me recuerda a Villanueva, me recuerda mi niñez
En ese pueble disfrute tantas mañana esos tiempos se me han ido
Mas nunca los vuelvo a ver
Dame un besito te lo pido mi amor
Dame un besito pa’ sentirte en mi ser
Dame un besito con todo el corazón
Para que sepas como un hombre, cuando se enamora con el alma
Entrega el cariño más mujer
Mira que el cielo se vuelve arrugar
Y unas goticas ya empiezan a caer
Vamos pa’ adentro que nos vamos a mojar
Para que estemos bien solitos y yo asÍ entregarte
Mi cariño pa’ que tú te sientas más mujer
Con el rocío de la mañana me divierto
El verano ya se ha ido pero el invierno ya volvió
De igual manera yo me siento satisfecho al sentirme al lado tuyo
Y alegre me siento yo
Mira esas nubes como están de bajiticas
Que quisieran saludarnos observando nuestro amor
Y son tan nobles que quizás no nos critican
Ellas no sienten envidia mas bien sienten emoción
Dame un besito te lo pido mi amor
Dame un besito pa’ sentirte en mi ser
Dame un besito con todo el corazón
Para que sepas como un hombre, cuando se enamora con el alma
Entrega el cariño más mujer
Mira que el cielo se vuelve a nublar
Y unas goticas ya empiezan a caer
Vamos pa’ adentro que nos vamos a mojar
Para que estemos bien solitos y yo asÍ entregarte
Mi cariño pa’ que tú te sientas más mujer

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Mai 2019

Il est considéré comme l'un des meilleurs accordéonistes de tous les temps dans la musique de vallenato pour sa longue carrière de Rey Vallenata, roi des rois du festival et pour avoir enregistré avec les interprètes les plus reconnus du genre.

Nicolas Elias Mendoza Daza, également connu sous le nom de Colacho Mendoza (15 avril 1936 - 27 septembre 2003) était un accordéoniste colombien de Vallenato et fut couronné roi à plusieurs reprises lors du festival de légende de Vallenato. Il est né dans un petit village appelé Sabanas de Manuela, dans la municipalité de Barrancas, dans le département de La Guajira, dans le nord de la Colombie. "Colacho" a réalisé des productions musicales aux côtés de Silvio Brito  Pedro García, Ivo Díaz et Rafael Santos Díaz.

Il est ensuite devenu chanteur d'accordéon Jorge Oñate entre 1975 et 1978 avec qui il a enregistré un grand nombre de productions musicales. Avec le compositeur-interprète Diomedes Díaz, il a formé un couple de musiciens vallentato entre 1979 et 1984.

Selon Gabriel Garcia Marquez, il était le meilleur interprète des chansons de Rafael Escalona. Il était le fils de Andrés Mendoza et de Juana Daza, les premiers à l’encourager à apprendre la musique.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 17 Mai 2019

C'est drôle de voir combien de personnes se fâchent parce que Gabriel García Marquez est parti dans un autre pays. C'est drôle parce que je ne sais même pas pourquoi il est parti. Effrayé par les menaces qui pèsent sur sa vie et par les accusations injustes (pour avoir pensé différemment), il a dû fuir ce pays pour protéger sa vie et celle de sa famille.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Gabriel García Márquez, #Ernesto McCausland, #2019, #Littérature

Repost0