gabriel garcia marquez

Publié le 12 Juin 2018

Dans la zone nord de ce département de Magdalena se trouve la municipalité d'Aracataca, célèbre pour être le lieu où le prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez est né en 1927; et à Santa Marta, le chef militaire Simón Bolívar mourut en 1830 et le chanteur Carlos Vives naquit en 1961.

El Banco est appelée la ville impériale de cumbia, ceci est un monument à ce rythme des Caraïbes. ose Barros (1915-2007) : compositeur de vallenato et de cumbia, né à El Banco.

El Banco est appelée la ville impériale de cumbia, ceci est un monument à ce rythme des Caraïbes. ose Barros (1915-2007) : compositeur de vallenato et de cumbia, né à El Banco.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #cumbia, #Colombie, #Gabriel García Márquez

Repost0

Publié le 23 Avril 2018

Cet article est reposté depuis Encyclopædia of Gay and Lesbian Popular Culture.

«La vie n'est pas ce que tu as vécu, mais ce dont tu te souviens et comment tu te le rappelles pour le dire»

Pensez à un événement spécial dans votre vie. Ce dont tu te souviens n'est pas seulement le moment même, mais tout ce que tu as ressenti. Nous vivons dans une société qui se limite à prendre des «souvenirs» sous la forme de photos de chacune des situations qu'elle vit, oubliant de vraiment «ressentir» ce moment. Vous avez seulement besoin d'aller à un concert pour voir plus de gens avec leur téléphone mobile sur l'enregistrement de l'air que de crier fort le refrain de la chanson. Nous devrions commencer à vivre, mais vivre pour de vrai.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Gabriel García Márquez, #Colombie, #littérature

Repost0

Publié le 7 Mars 2018

La musique colombienne est à l’image de ce pays latino-américain: extrêmement divers et métissée. Si l’on connaît la salsa et la cumbia, la Colombie a vu naître bien d’autres expressions musicales, souvent moins connues : c’est le cas du vallenato, déclaré Patrimoine Immatériel de l’Humanité en 2015.

Le vallenato est devenu un genre musical qui transmet aux habitants, des histoires. Réalisme et imagination vont se mélanger dans ces chansons pleines de lyrisme, de  joie, de sarcasme et d’humour. Et ce n’est pas un hasard si Gabriel García Márquez, dira de son célèbre roman « Cent ans de solitude est un vallenato de 350 pages ». La première fois que Gabriel García Márquez a révélé aux lecteurs sa passion pour la musique vallenato, c'était en mai 1948. Un article du journal El Universal de Cartagena qui décrit ensuite l'accordéon comme un "instrument de musique prolétarien".

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Gabriel García Márquez, #vallenato, #musique colombienne, #Rafael Escalona

Repost0