icone gay

Publié le 5 Juillet 2021

Raffaella Carrà est morte à l'âge de 78 ans.

À partir des années 1970, sa popularité atteint son summum avec de la musique légère et la chanteuse devient une icône de la culture pop et des milieux gays en Italie, Espagne, Grèce, Chili ou Argentine. Elle devient une immense vedette à la télévision en Espagne à partir de 1976 (quand la démocratie est revenue dans ce pays).

On se souvient d'elle dans une émission de la Rai dans les années 1980 avec Pronto, Raffaella et dans Hola Raffaella sur la TVE où elle appelait un numéro téléphonique au hasard, et où la personne appelée devait répondre « Hola Raffaella » quand elle décrochait pour gagner.

En 2005, Raffaella Carrá continue à faire des apparitions à la télévision des pays d'Amérique du Sud, et présente divers programmes dans son pays natal.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Raffaella Carrà, #icône gay

Repost0

Publié le 4 Décembre 2020

Cet article est reposté depuis Encyclopædia of Gay and Lesbian Popular Culture.

L'artiste italien Laika a représenté sur une fresque Szajer vêtu d'un harnais, le bras gauche tatoué du symbole national hongrois, orné des couleurs du rainbow flag du mouvement LGBT, en arrière-plan, le symbole du parti d'Orban, et les «compagnons d'aventures» du député. L'artiste a déclaré que son intention est son rêve d'un monde où, l'on pourrait vivre sa sexualité librement sans avoir à la cacher à son propre parti politique. Selon l'artiste, tout le monde a les mêmes droits, a-t-il ajouté.

Je vous suis reconnaissant, József Szájer, d'avoir vécu publiquement votre identité de genre et d'avoir porté un coup dur à l'intolérance. A partir d'aujourd'hui, vous êtes la nouvelle icône gay.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #József Szájer, #icône gay, #2020, #Homophobie, #Culture gay, #Street Art, #Urban Art, #Gay

Repost0

Publié le 15 Octobre 2020

Cela ne me dérange pas de parler de mon orientation sexuelle, pour moi c'est comme parler de ce que je porte, j'en parle comme je parlerais de n'importe quoi. C'est simplement l'un des nombreux aspects de ma personnalité et de ma vie.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #The One That You Love, #LP, #2020, #icône gay

Repost0