immigration

Publié le 27 Juin 2022

Elle recueille près de 900 signatures pour demander "la fermeture immédiate du centre d'accueil" au home Sebrechts de Molenbeek. Un journal d'informations de propagande est distribuée dans la commune bruxelloise. Des habitants libéraux et d’extrême droite s'organisent et se mobilisent pour défendre la qualité de vie au quotidien de leur quartier. En cause Fedasil héberge aujourd’hui ce bâtiment pour l’accueil des demandeurs d'asile.

Françoise Schepmans, Home Sebrecht. Fedasil, politique, propagande électorale.

 

Depuis des mois, des centaines d’hommes qui demandent l’asile se retrouvent sans hébergement de la part de Fedasil pendant leur procédure. Depuis l’hiver dernier, des demandeurs d’asile ont été contraints de dormir à la rue dans le dénuement le plus total, alors que le droit à l’accueil est un droit fondamental. Malgré la loi et les décisions de justice condamnant l’État belge, celui-ci ne respecte toujours pas ses obligations internationales.

Depuis des mois, des centaines d’hommes qui demandent l’asile se retrouvent sans hébergement de la part de Fedasil pendant leur procédure. Depuis l’hiver dernier, des demandeurs d’asile ont été contraints de dormir à la rue dans le dénuement le plus total, alors que le droit à l’accueil est un droit fondamental. Malgré la loi et les décisions de justice condamnant l’État belge, celui-ci ne respecte toujours pas ses obligations internationales.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Françoise Schepmans, #Migrants, #Immigration, #Molenbeek-Saint-Jean, #Racisme, #Mouvement Réformateur, #Propagande

Repost0

Publié le 25 Juillet 2021

Au Guatemala, il existe un musée qui commémorer l'histoire et la culture de la diaspora chinoise dans ce pays.  Le bâtiment a été créé par les premiers migrants arrivés dans le pays

Le musée est installé dans une maison dont l'architecture et la décoration commémorent la culture chinoise, comme de grandes fenêtres circulaires à l'avant, avec des toits et des corniches incurvés, avec des dragons et des lions ornementaux aux couleurs symboliques (rouge et jaune). Le bâtiment a été construit il y a 50 ans et comporte 3 niveaux. 

Il se situe au 10ª calle 9-42 zone 1, Guatemala City et est ouvert du lundi au vendredi de 13h à 15h et le samedi de 10h à 13h.

Le musée a été inauguré le 24 novembre 2016 avec l'exposition inaugurale intitulée "Première vague : cantonais d'outre-mer au Guatemala (1880-1930)". Cette collection proposait un voyage à travers les étapes de la migration des premiers immigrants chinois au Guatemala. La visite se fait visuellement à travers des photographies données par les petits-enfants, arrière-petits-enfants et autres descendants de ces immigrés. De même, ce premier échantillon montrait certaines manifestations culturelles du pays. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Guatemala City, #Guatemala, #Immigration, #Chine

Repost0

Publié le 12 Juin 2020

C'était au temps où les Belges émigraient. 60% des Belges jugent qu’il y a «trop de migrants» dans leur pays. Il faut se rappeler le contexte économique et social de l’Europe dans la seconde moitié du XIXème siècle : une grave crise économique secouait la contrée due à la Révolution industrielle, qui provoquait le chômage en masse, la faim et l’appauvrissement de la population rurale.

Les Belges sont-ils eux aussi des immigrés ? Le Belge, champion de l'émigration.

Conférence par Anne Morelli, Professeure d’histoire à l’ULB

L’histoire de la Belgique se caractérise par de multiples flux migratoires de ressortissants belges à l’étranger. Toutefois, leur émigration figure rarement dans les programmes ou manuels scolaires. Une analyse de cette histoire permet d’identifier différentes formes de migrations (réfugiés politiques et religieux, réfugiés de guerres, réfugiés économiques, émigrations de peuplement) et d’appréhender les causes et les conséquences de ces départs tant sur le plan économique que sur la façon dont ces ressortissants belges étaient perçus alors dans les pays d’accueil.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Émigrants belges, #Anne Morelli, #Histoire, #Immigration, #Belgique

Repost0