jose alfredo jimenez

Publié le 6 Avril 2017

Guanajuato, le corrido chanté sous la vidéo ci-dessous est un hommage une ancienne ville minière du Mexique connue pour son centre historique classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Cette ville est connue pour être le berceau de l'Indépendance du Mexique, qui fut l´une des étapes incontournables de la Route de l'Indépendance (Ruta de la Independencia). Le centre historique de Guanajuato possède une atmosphère particuliere qui rappellent l´Espagne, avec ses centaines de ruelles pavées qui escaladent le coteau. Les places arborées abritent les terrasses des cafés, des musées, des théâtres, des marchés et des monuments historiques. Les bâtiments de la ville constituent d'excellents exemples de l'architecture coloniale de styles néoclassique et baroque.
Guanajuato, le corrido chanté sous la vidéo ci-dessous est un hommage une ancienne ville minière du Mexique connue pour son centre historique classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Cette ville est connue pour être le berceau de l'Indépendance du Mexique, qui fut l´une des étapes incontournables de la Route de l'Indépendance (Ruta de la Independencia). Le centre historique de Guanajuato possède une atmosphère particuliere qui rappellent l´Espagne, avec ses centaines de ruelles pavées qui escaladent le coteau. Les places arborées abritent les terrasses des cafés, des musées, des théâtres, des marchés et des monuments historiques. Les bâtiments de la ville constituent d'excellents exemples de l'architecture coloniale de styles néoclassique et baroque.
Guanajuato, le corrido chanté sous la vidéo ci-dessous est un hommage une ancienne ville minière du Mexique connue pour son centre historique classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Cette ville est connue pour être le berceau de l'Indépendance du Mexique, qui fut l´une des étapes incontournables de la Route de l'Indépendance (Ruta de la Independencia). Le centre historique de Guanajuato possède une atmosphère particuliere qui rappellent l´Espagne, avec ses centaines de ruelles pavées qui escaladent le coteau. Les places arborées abritent les terrasses des cafés, des musées, des théâtres, des marchés et des monuments historiques. Les bâtiments de la ville constituent d'excellents exemples de l'architecture coloniale de styles néoclassique et baroque.
Guanajuato, le corrido chanté sous la vidéo ci-dessous est un hommage une ancienne ville minière du Mexique connue pour son centre historique classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Cette ville est connue pour être le berceau de l'Indépendance du Mexique, qui fut l´une des étapes incontournables de la Route de l'Indépendance (Ruta de la Independencia). Le centre historique de Guanajuato possède une atmosphère particuliere qui rappellent l´Espagne, avec ses centaines de ruelles pavées qui escaladent le coteau. Les places arborées abritent les terrasses des cafés, des musées, des théâtres, des marchés et des monuments historiques. Les bâtiments de la ville constituent d'excellents exemples de l'architecture coloniale de styles néoclassique et baroque.
Guanajuato, le corrido chanté sous la vidéo ci-dessous est un hommage une ancienne ville minière du Mexique connue pour son centre historique classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Cette ville est connue pour être le berceau de l'Indépendance du Mexique, qui fut l´une des étapes incontournables de la Route de l'Indépendance (Ruta de la Independencia). Le centre historique de Guanajuato possède une atmosphère particuliere qui rappellent l´Espagne, avec ses centaines de ruelles pavées qui escaladent le coteau. Les places arborées abritent les terrasses des cafés, des musées, des théâtres, des marchés et des monuments historiques. Les bâtiments de la ville constituent d'excellents exemples de l'architecture coloniale de styles néoclassique et baroque.

Guanajuato, le corrido chanté sous la vidéo ci-dessous est un hommage une ancienne ville minière du Mexique connue pour son centre historique classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Cette ville est connue pour être le berceau de l'Indépendance du Mexique, qui fut l´une des étapes incontournables de la Route de l'Indépendance (Ruta de la Independencia). Le centre historique de Guanajuato possède une atmosphère particuliere qui rappellent l´Espagne, avec ses centaines de ruelles pavées qui escaladent le coteau. Les places arborées abritent les terrasses des cafés, des musées, des théâtres, des marchés et des monuments historiques. Les bâtiments de la ville constituent d'excellents exemples de l'architecture coloniale de styles néoclassique et baroque.

José Alfredo Jiménez Sandoval (Dolores Hidalgo, Guanajuato, 19 janvier 1926 - Mexico, 23 novembre 1973) était un chanteur et compositeur mexicain. Il a créé de nombreux thèmes, principalement des rancheras, huapangos et Corridos, tous reconnus pour leur qualité et leur simplicité harmonique, tant du point de vue de la mélodie que du lyrisme. Associer les chansons de José Alfredo Jiménez avec la boisson et la fête est inévitable. Les chansons de José Alfredo sont explicites: il noie ses déceptions amoureuses en buvant toute la bouteille de tequila qui sont narrées dans ses poésies populaires. Il meurt des suites d'une cirrhose. Joaquín Sabina lui rend hommage dans son titre "Por el Bulevar de los Sueños Rotos".

Tombe de José Alfredo Jiménez qui attire beaucoup de visites vers le cimetière.

Tombe de José Alfredo Jiménez qui attire beaucoup de visites vers le cimetière.

Paroles :

Camino de Guanajuato
De José Alfredo Jiménez

No vale nada la vida,
la vida no vale nada,
comienza siempre llorando
y así llorando se acaba;
por eso es que en este mundo
la vida no vale nada.

Bonito León Guanajuato,
su feria con su jugada,
allá se apuesta la vida
y se respeta al que gana.
Allá en mi León, Guanajuato,
la vida no vale nada.

Camino de Guanajuato
que pasa por tanto pueblo:
no pases por Salamanca
que allí me hiere el recuerdo,
vete rodeando veredas,
no pases porque me muero.

El Cristo de tu montaña
del Cerro del Cubilete:
consuelo de los que sufren
y adoración de la gente.

El Cristo de tu montaña
del Cerro del Cubilete.
Camino de Santa Rosa:
la sierra de Guanajuato,
allí nomás tras lomita
se ve Dolores Hidalgo.

Yo allí me quedo, paisano,
allí es mi pueblo adorado.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Janvier 2013

El Rey est une chanson écrite par José Alfredo Jiménez et est aussi une chanson classique de la culture mexicaine et du folklore. Elle a d'abord été interprétée par son auteur, puis par Pedro Vargas, puis par le chanteur charro Vicente Fernández et plus tard par María Dolores Pradera, par le chanteur romantique Luis Miguel, par Mateo Blanco, par le groupe punk argentin Charlie.

Yo sé bien que estoy afuera 
pero el día que yo me muera 
sé que tendrás que llorar 

(llorar y llorar 
llorar y llorar) 

Dirás que no me quisiste 
pero vas a estar muy triste 
y así te me vas a quedar. 

Con dinero y sin dinero 
yo hago siempre lo que quiero 
y mi palabra es la ley 

No tengo trono ni reina 
ni nadie que me comprenda 
pero en España me siento un rey. 

(con el perdon) 

Una piedra en el camino 
me enseñó que mi destino 
era rodar y rodar 

(rodar y rodar 
rodar y rodar) 

Despuès me dijo un arriero 
que no hay que llegar primero 
pero hay que saber llegar. 

Con dinero y sin dinero 
yo hago siempre lo que quiero 
y mi palabra es la ley 

No tengo trono ni reina 
ni nadie que me comprenda 
pero sigo siendo el rey.

Music video by Alejandro Fernández performing El Rey. (C) 2005 SONY BMG MUSIC ENTERTAINMENT (Mexico), S.A. De C.V.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #El Rey, #Alejandro Fernández, #Musique mexicaine, #José Alfredo Jiménez, #ranchera

Repost0