karkoly

Publié le 23 Mai 2019

Cette chanson de style Mizrahi Pop a été choisie comme vidéo promotionnelle pour Gay Pride 2019 à Tel Aviv.

Hymne à l'affirmation de soi et une célébration de la différence face aux haters. Une protestation contre la persécution de la communauté LGBT et contre les stigmates liés au genre ou à l'identité. La ville n’est-elle pas la capitale queer du Moyen-Orient, avec sa vie nocturne hédoniste, sa Pride et son festival de cinéma LGBT?

Mario Scolas

La vidéo officielle de Pride 2019, réalisée à l'initiative de Google Israël, de la municipalité de Tel Aviv-Jaffa. Cette chanson a été choisie comme vidéo promotionnelle pour Gay Pride 2019 à Tel Aviv.

La chanson qui accompagnera les événements de la fierté gaie de 2019. Les paroles de la chanson cherchent également à exprimer leur opposition à la discrimination contre la communauté gay: "Qui me cherche? Je suis ici / Qui me cherche / Viens / Ne me cherche pas / Je suis ici / Je cherche encore Viens. " 

La chanson parle aussi du fait que les gens "se cherchent" pour ce qu'ils sont: orientation sexuelle, identité, sexe, couleur, etc. "Ne nous cherchez pas, nous sommes là et nous n'allons nulle part." La chanson a été écrite et composée par Stav Bagger.

Maor Edri et Karkaly

Ces dernières années, de plus en plus de chanteurs de pop méditerranéens ont pris part aux événements gays: Omer Adam ("Tel Aviv"), Margol, Sapir Saban, Eden Ben Zaken et Sarit Hadad. Le clip vidéo a été réalisé par Roman Buczaczky avec Lucy Aharish, Nadav Borenstein, le diffuseur Dalit Richter, le modèle transgenre Thaline Abu Hanna, la drag-queen Suzy Boom et d'autres. Partenaires dans la création de la vidéo Google Israël, la municipalité de Tel Aviv et ici Gimel. 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Tel Aviv, #2019, #Pride, #culture gay, #Maor Edri, #Karkoly, #Mizrahi Pop

Repost0