kora

Publié le 31 Juillet 2021

Cet article est reposté depuis afrocultureblog.com.

Voir les commentaires

Rédigé par www.afrocultureblog.com

Publié dans #Kora

Repost0

Publié le 5 Mai 2012

On raconte que sa musique apaise le cœur de l'auditeur, et c'est en partie, l'une des raisons pour lesquelles notre artiste figure parmi les artistes les plus appréciés de la nouvelle scène musicale de son pays. Son art cherche à bien d'incarner la rencontre entre le patrimoine culturel du peuple Mandingue et participe donc bien à la nouvelle création musicale au Sénégal.

La musique pratiquée au Sénégal, comme dans d'autres musiques pratiquées en Afrique noire puise ses origines dans les chants profonds des griots, qui sous forme de récits font l'éloge des rois et des princes. À l'arrivée de l'Islam, ces artistes musulmans sont devenus des maîtres paroliers et ont développé l'art des litanies chantées.

Ablaye Cissoko (né à Kolda en 1970) est un auteur-compositeur et musicien sénégalais. Son instrument de prédilection est le Kora, un instrument de musique issu de la plus pure tradition des griots. L'atout de cet instrument est qu'il est le plus souvent accordé en gammes pentatoniques, ce qui permet un grand raffinement mélodique.

Biographie et évolution musicale

Kimintang Mohamadou Cissoko est son nom pour l'état civil, Ablaye est par contre le surnom que que lui donna sa défunte mère décédée lorsque l'enfant n'avait que 2 ans et il décide alors de le garder en mémoire d'elle.

Il joue du kora depuis son enfance et décroche son premier contrat artistique en 1986 pour le compte d'un hôtel de Saint-Louis. Ablaye Cissoko s'inscrit alors au conservatoire de musique de Dakar et perfectionne son style et formera même un groupe composé de 10 choristes avec ses frères et sœurs.

Ablaye chante d'une belle voix qui nous raconte en Mandingue et en Wolof les thèmes propres à sa culture, comme les guerres tribales d'autrefois en pratiquant un jeu musical moderne et sans fioritures. Et puis il y a sa manière de jouer un alliage mélodieux entre la clarté et l'authenticité du son de l'instrument, et les musicologues vont jusqu'à qualifier d'une esthétique harmoniques proches des instants du jazz, du blues ou de la musique classique.

Son premier album est intitulé "Sira" et forme un duo magique avec le trompettiste Volker Goetze, jazzmen allemand qui vit et travaille New-York et qui a joué avec des artistes commes Nana Vasconcelos, Lenny Pickett et bien d'autres. Cet opus obtient de nombreuses récompenses et fait l'objet de nombreuses publications dans des revues en 2009.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #influences de fusion musicales, #Ablaye Cissoko, #kora, #Musiques du monde, #Jazz

Repost0