koweit

Publié le 27 Avril 2019

Cet article est reposté depuis Encyclopædia of Gay and Lesbian Popular Culture.

Un médecin koweïtien مريم السهل affirme avoir inventé des suppositoires "prophétiques" pour soigner l'homosexualité.   Cette poudre de perlimpinpin pourrait faire sourire si elle n'alimentait pas une rhétorique homophobe insultante et discriminante.

Un médecin koweïtien مريم السهل affirme avoir inventé des suppositoires "prophétiques" pour soigner l'homosexualité. Cette poudre de perlimpinpin pourrait faire sourire si elle n'alimentait pas une rhétorique homophobe insultante et discriminante.

86% de la population Koweïtienne prétend croire aux esprits, et pratique la sorcellerie.

Ce n'est pas l'islamophobie. Quand une "idéologue" qatarienne auto-proclamée explique comment battre la femme, selon la tradition musulmane, cet individu le dit, sous sa responsabilité (sans que les mouvements féministes aient réagi, c'est connu), mais pas Il ne s'agit pas d'une campagne contre une religion pratiquée par des millions de personnes à travers le monde.

Citer le prophète Mahomet sur certains sujets incombe également à ceux qui le font, comme ceux qui, sur d'autres plans, commettent des atrocités, des massacres, qui préoccupent tout le monde, sous le «parapluie» des interprétations les plus rigoristes de l'islam. 

Il s’agit maintenant d’une "thérapeute" koweïtienne New age, appelée, selon plusieurs sites Internet arabes, Mariam Al-Sohel. C'est complètement délirant, l'homosexualité n’a jamais été une maladie !

La docteure Mariam Al-Sohel, invente des traitements très spéciaux qui relèvent de la sorcellerie plutôt que de la science.

Dans une interview, la "médecin" a déclaré avoir inventé un suppositoire anal basé sur la "médecine prophétique" du "prophète Mahomet", qui "guérit" l'homosexualité en "exterminant le ver anal qui se nourrit de sperme". Comment pourrait-il en être autrement, ses paroles ont été sévèrement critiquées. Une vidéo de son intervention sur Scope TV a été postée sur Twitter par Memri Reports. En France, des milliers d'internautes ont commenté la vidéo, n'hésitant pas à insulter مريم السهل et à partager des messages de soutien envers la communauté LGBT+.

Il n’existe au Koweït aucune association ou association caritative connue pour faire campagne pour les droits des LGBT ou organiser des événements éducatifs et sociaux pour leur communauté. 

مريم السهل
مريم السهل
مريم السهل

مريم السهل

L'endoctrinement et le recrutement dans le fanatisme, qu'il soit identitaire ou religieux, est la forme d'éducation la plus brutale et la plus douloureuse pour qu'un enfant devienne un meurtrier. Au Koweït, l’homosexualité est illégale et passible d’une peine de prison. Alors d'après-vous, les athées doivent-ils imposer leurs convictions, face à la construction des "symboles ostentatoires" dans nos espaces publics, que sont les temples religieux ?

Et pour le ver qui lui bouffe la cervelle, elle se les met où, les suppos ? L'obscurantisme de certains laisse sans voix...Bravo l’université au Koweït...Ils ont des puits de sciences en plus des puits de pétrole Quelle érudition !

Dr. Mariam Al-Sohel (مريم السهل) pense avoir trouvé un remède scientifique à l’homosexualité. Genèse d'une haine intellectuelle

Voir les commentaires

Repost0