la guadalupana

Publié le 11 Décembre 2017

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Miriam Solís, #Musique mexicaine, #Ranchera, #La Guadalupana, #Cerro del Tepeyac, #Mexique, #Religion

Repost0

Publié le 11 Décembre 2017

Au Mexique, le 12 décembre, fête de la vierge de Guadalupe, de très nombreux fidèles se rendent au pied de la colline du Tepeyac pour célébrer la Vierge à la Basilique Notre-Dame-de-Guadalupe de Mexico ainsi que dans toutes les églises catholiques du pays.

Guadalupe est souvent considérée comme un mélange des cultures qui ont formé le Mexique, par la population et la religion. Guadalupe est parfois appelée la « première métisse » ou « la première Mexicaine. 

La première partie du mot, « Guada- », vient de l'arabe « wadī » (وادي, « rivière », « vallée »), tandis que la seconde, « -lupe », pourrait provenir de l'arabe « al-ḥubb » (الحب, « l'amour » ou « le feu »), « al-qobbaʰ » (القبة, « le dôme », « la colline ») ou du latin « lupum » (« loup »).

On a aussi suggéré que « Guadalupe » était la déformation d'un nom nahuatl, « Coatlaxopeuh », qu'on a traduit par « qui écrase la tête du serpent ». Dans cette interprétation, le serpent fait référence à Quetzalcoatl, l'un des principaux dieux aztèques, que la Vierge Marie « écrase » en inspirant la conversion du peuple indigène au catholicisme. Nonobstant, l'image de la Vierge Marie écrasant le serpent est répandu dans le monde catholique bien avant la conquête espagnole de l'Amérique. Elle représente l'accomplissement de la promesse de Dieu à Ève et Adam et à travers eux, à toute l'humanité : la Vierge Marie écrasant le serpent tentateur qui, dans le Livre de la Genèse, avait corrompu le premier couple humain.

Nous avons foi en elle. Elle est la mère de tous les Mexicains

David Solanas

Desde el cielo una hermosa mañana (2x) 
La Guadalupana (2x) 
La Guadalupana bajó al Tepeyac. 
La Guadalupana (2x) 
La Guadalupana bajó al Tepeyac. 

Su llegada llenó de alegría (2x) 
De paz y armonía (2x) 
De paz y armonía y de libertad. 
De paz y armonía (2x) 
De paz y armonía y de libertad. 

Desde el cielo una hermosa mañana... 

Por el monte pasaba Juan Diego (2x) 
Y acercose luego (2x) 
Y acercose luego al oir cantar. 
Y acercose luego (2x) 
Y acercose luego al oir cantar. 

Desde el cielo una hermosa mañana... 

Juan Dieguito la Virgen la dijo (2x) 
Este cerro elijo (2x) 
Este cerro elijo para hacer mi altar. 
Este cerro elijo (2x) 
Este cerro elijo para hacer mi altar. 

Desde el cielo una hermosa mañana... 

Suplicante juntaba las manos (2x) 
Era mexicana (2x) 
Era mexicana su porte y su faz. 
Era mexicana (2x) 
Era mexicana su porte y su faz. 

Desde el cielo una hermosa mañana... 

En la tilma entre rosas pintadas (2x) 
Su imagen amada (2x) 
Su imagen se digno dejar. 
Su imagen amada (2x) 
Su imagen se digno dejar. 

Desde el cielo una hermosa mañana... 

Desde entonces para el mexicano (2x) 
Ser Guadalupano (2x) 
Ser Guadalupano es algo esencial. 
Ser Guadalupano (2x) 
Ser Guadalupano es algo esencial. 

Desde el cielo una hermosa mañana... 

Madrecita de los mexicanos (2x) 
Que estás en el cielo (2x) 
Que estás en el cielo ruega a Dios por nos. 
Que estás en el cielo (2x) 
Que estás en el cielo ruega a Dios por nos. 

Desde el cielo una hermosa mañana... 

En sus penas se postra de hinojos (2x) 
Y eleva sus ojos (2x) 
Y eleva sus ojos hacia el Tepeyac. 
Y eleva sus ojos (2x) 
Y eleva sus ojos hacia el Tepeyac. 

Desde el cielo una hermosa mañana...

Miriam Solís - La Guadalupana

Une légende espagnole dit qu'au début du xiie siècle un vacher d'Estremadure du nom de Gil Cordero aurait trouvé sur les rives du fleuve Guadalupe une petite image de la vierge Marie.

L'image qui représentait une vierge brune acquit rapidement une grande popularité dans la région et s'étendit même plus loin, à tel point qu'en 1338 le roi Alphonse XI lui fit construire une chapelle, actuellement Monastère royal de Santa María de Guadalupe.

Un siècle et demi plus tard les Rois catholiques la déclarèrent protectrice des « Indiens ». Et selon Salvador de Madariaga quelques-uns des indigènes que Christophe Colomb avait ramené du Mexique furent baptisés dans la chapelle construite par Alphonse XI.

Hernán Cortés arrivant au Mexique arborait une bannière avec l'image de la vierge que l'on vénérait chez lui, c'est-à-dire en Estremadure.

Plus tard le conquérant fit construire une chapelle sur le Cerro del Tepeyac et y plaça sa bannière.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #La Guadalupana, #mariachi, #Musique mexicaine, #Miriam Solís, #Religion, #Mexique, #Cerro del Tepeyac

Repost0