las simples cosas

Publié le 2 Mars 2020

« J'ai du me battre pour être moi-même et pour être respectée. Je suis fière d'assumer que je suis lesbienne. Je n'en parle pas trop, mais je ne nie pas. J'ai du affronter la société et l'église, qui dit que les homosexuels sont condamnés. C'est absurde ! Comment peuvent-ils juger quelqu'un qui est né comme ça ? Je n'ai pas appris à être lesbienne, personne ne m'a appris à être comme je suis. Je suis née comme ça. Je n'ai jamais couchée avec un homme. Jamais. Oui, je suis vierge et je n'ai pas honte. Mes Dieux m'ont fait comme ça ».

Uno se despide, insensiblemente
de pequeñas cosas
lo mismo que un árbol
que en tiempo de otoño
se queda sin hojas
que al fin la tristeza es la muerte lenta
de las simples cosas
esas cosas simples
que quedan doliendo
en el corazón

Uno vuelve siempre
a los viejos sitios
donde amó la vida
entonces parece
como están de ausentes
las cosas queridas
por eso muchacha no partas ahora
soñando el regreso
que el amor es simple
y a las cosas simples las devora el tiempo

Demórate aquí
a la luz mayor 
de este mediodía, 
donde encontrarás,
con el pan al sol
la mesa tendida
por eso muchacha no partas ahora
soñando el regreso
que el amor es simple 
y a las cosas simples las devora el tiempo

Uno vuelve siempre
a los viejos sitios
donde amó la vida

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Las Simples cosas, #Chavela Vargas

Repost0