les nuits d'une demoiselle

Publié le 22 Mars 2020

Chanson évoquant la sexualité

Les Nuits d'une demoiselle est probablement la chanson la plus connue de Colette Renard. Elle y énumère les expressions argotiques pour les rapports sexuels

Que c'est bon d'être demoiselle,
Car le soir, dans mon petit lit
Quand l'étoile Vénus étincelle,
Quand doucement tombe la nuit

Je me fais sucer la friandise,
Je me fais caresser le gardon
Je me fais empeser la chemise,
Je me fais picorer le bonbon

Je me fais frotter la péninsule,
Je me fais béliner le joyau
Je me fais remplir le vestibule,
Je me fais ramoner l'abricot

Je me fais farcir la mottelette,
Je me fais couvrir le rigondonne
Je me fais gonfler la mouflette,
Je me fais donner le picotin

Je me fais laminer l'écrevisse,
Je me fais foyer le cœur fendu
Je me fais tailler la pelisse,
Je me fais planter le mont velu

Je me fais briquer le casse-noisettes,
Je me fais mamourer le bibelot
Je me fais savourer la sucette,
Je me fais reluire le berlingot

Je me fais gauler la mignardise,
Je me fais rafraîchir le tison
Je me fais grossir la cerise,
Je me fais nourrir le hérisson

Je me fais chevaucher la chosette,
Je me fais chatouiller le bijou
Je me fais bricoler la cliquette,
Je me fais gâter le matou

Mais vous me demanderez peut-être
Ce que je fais le jour durant
Oh! Cela tient en peu de lettres,
Le jour, je baise, tout simplement
    

 

Le premier couplet pose le contexte : la « demoiselle » annonce ce qu'elle fait de ses nuits. Les sept couplets du milieu sont exclusivement composés d'expressions imagées qui évoquent l'acte sexuel (« Je me fais picorer le bonbon », « Je me fais planter le mont velu »…) sans avoir recours à des mots argotiques ou grossiers. Dans le dernier, la narratrice précise ce qu'elle fait durant la journée. Le terme de « demoiselle », qui dans les années soixante désignait encore quasiment exclusivement une femme vierge, est ici utilisé de manière ironique, puisque la personne en question a des occupations nocturnes (et diurnes) exactement opposées à celle d'une vierge.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Guy Breton, #Raymond Legrand, #Les nuits d'une demoiselle, #Allan Vermeer, #Colette Renard, #Chanson française

Repost0