los van van

Publié le 3 Septembre 2021

La timba est un genre musical né à Cuba à la fin des années 1980. C'est ce que certains croient être La salsa cubaine, les deux genres ayant des racines communes (le son cubain), mais il s'agit de deux genres différents néanmoins, et on doit parler de timba et non de La salsa cubaine (que certains utilisent également pour désigner le son cubain), qui est représentée entre autres par des artistes tels que Willy Chirino ou Albita).

Cesar « Pupy » Pedroso est un pianiste et compositeur cubain né à La Havane en 19461. En tant que compositeur, il a plus de 150 œuvres à son actif2 qui ont fortement influencé la culture musicale urbaine cubaine; citons entre autres « Seis Semanas », « Azúcar », « El buenagente » et « Qué cosas tiene la vida ». Son style particulier a posé de nouveaux jalons pour les générations à venir.

 

Biographie

César Pedroso Fernández (Pupy) est issu d'une famille de musiciens. Son père, César "Nene" Pedroso, était un pianiste qui jouait avec Chapottín et d'autres groupes, son grand-père Julio était le directeur de l'orchestre de Cuba, son oncle, connu sous le nom de Pío Escaparat3.

César Pedroso a commencé par prendre des cours auprès d'Odilio Urfé, puis a passé un diplôme de piano de l'Amadeo Roldán conservatorium de La Havane.

Il a par la suite rejoint l'orquesta Unión Juvenil et l'Orquesta Fascinación4.

En 1967, il est devenu membre de l'orquesta Revé, qui a complètement modifié le paysage de la musique cubaine moderne.

En 1969, Cesar Pedroso et Juan Formell ont fondé Los Van Van, l'un des groupes les plus influents de la musique cubaine actuelle. La musique de Los Van Van, appelée songo, est un mélange de rythmes de Cuba et des Caraïbes, avec une touche de funk, de jazz et de rock. Il est l'auteur de nombreux succès de ce groupe5.

En 2001, Cesar Pedroso a créé son propre groupe de timba : « Pupy y los que Son, Son ».

Notes et références

  1.  Giro, Radamés., Diccionario enciclopédico de la música en Cuba, Editorial Letras Cubanas,  (ISBN 978-959-10-1574-7, 959-10-1574-7 et 978-959-10-1575-4,OCLC 981442384, lire en ligne [archive])
  2.  « Pupy y los que son son - EcuRed » [archive], sur www.ecured.cu (consulté le )
  3.  (es) César PedrosoDirector de OrquestaNombreCésar Pedroso FernándezNacimiento24 de septiembre de 1946La Habana et CubaNacionalidadCubanaOtros nombresPupy PedrosoOcupaciónMúsicoConocido porPupy, « César Pedroso - EcuRed » [archive], sur www.ecured.cu (consulté le )
  4.  « Simus - Público » [archive], sur simus.mincultura.gov.co (consulté le )
  5.  (es) César PedrosoDirector de OrquestaNombreCésar Pedroso FernándezNacimiento24 de septiembre de 1946La Habana et CubaNacionalidadCubanaOtros nombresPupy PedrosoOcupaciónMúsicoConocido porPupy, « César Pedroso - EcuRed » [archive], sur www.ecured.cu (consulté le )

Liens externes

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Musique cubaine, #Los Van Van, #Timba, #César Pedroso

Repost0

Publié le 22 Août 2021

Le songo est un dérivé du son montuno développé dans les années 1970 au sein de Los Van Van, groupe de musique cubaine dirigé par Juan Formell. Il est l'un des précurseurs de la timba actuelle à Cuba et ailleurs1.

Pour trouver les racines de la Timba, il faut remonter à la fin des années 1960, quand un groupe, l'Orquesta Révé, décide d'expérimenter la fusion entre le Changüi et le Son Montuno. Quelques années plus tard, le bassiste du groupe, Juan Formell, crée sa propre formation : Los Van Van. Il y intégrera des éléments modernes comme le rock avec une batterie, une guitare électrique et un clavier. Influencé par la musique américaine (R&B, Soul, Funk, Hip-Hop,...) mis aussi les rythmes traditionnels cubains (Son Montuno, Rumba, Afro-cubain, Charanga), il appellera ce nouveau genre : Songo. Plusieurs musiciens de ces deux groupes majeurs : Orquesta Révé et Los Van Van vont à leur tour créer leur propre formation et expérimenter des fusions de genres et de rythmes. On considère l'apparition de la Timba dans les années 1990 avec l'arrivée de groupes comme NG la Banda, Charanga Habanera, Bamboleo, Manolito y su Trabuco, Paulito FG, Issac Delgado2.

Le Songo est une dynamique rythmique qui comporte de nombreuses variations, principalement dans le jeu des congas et des timbales. Si on reconnaît généralement la paternité du songo à Changuito (José Luis Quintana), il explique lui-même que cela ne s'est pas fait du jour au lendemain mais comme un processus évolutif au sein des Van Van. Blas Egües, premier batteur des Van Van, a selon Changuito joué un rôle important dans la genèse du songo3. La grosse caisse, ajoutée au cross stick est un élément déterminant, jouant généralement le contretemps du deuxième temps de chaque mesure (en 4/4). Les cloches et le cross stick sur le tom basse des timbales jouent aussi leur rôle, tout comme le jeu des congas, plus syncopé que dans le son montuno. Mais il ne faut pas se limiter aux percussions afin de comprendre le « groove » du songo, qui possède également des caractéristiques dans le jeu de basse et de piano, Formell et Pupi (Cesar Pedroso) ayant eux aussi joué leur rôle dans le développement de cette dynamique rythmique.

Références

  1.  admin, « Songo » [archive], sur Tematica,  (consulté le 22 août 2021)
  2.  « Ahinama – Musiques cubaines » [archive], sur Ahinama (consulté le 22 août 2021)
  3.  « Los Van Van, La maquinaria - Cubalatina » [archive], sur www.cubalatina.com (consulté le 22 août 2021)

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Songo, #Son montuno, #Los Van Van, #Timba, #Juan Formell, #Musique cubaine

Repost0