manuel medrano

Publié le 14 Septembre 2019

Dans cette deuxième session Inshaka de 2014, nous avons Manuel Medrano. Une voix qui n'a pas besoin d'être amplifiée, une guitare qui dévoile son âme à chaque note et deux musiciens féroces qui accompagnent ce grand talent ... Profitez de cette chanson, écrite par Medrano.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #La Mujer Que Bota Fuego, #Manuel Medrano, #Sesiones Inshaka, #2014

Repost0

Publié le 10 Octobre 2018

Manuel Medrano, lauréat des Shock Awards et deux Latin Grammys, continue de tirer le meilleur parti de son premier album studio. Après avoir sorti deux nouvelles vidéos de ses chansons, l’artiste prépare un spectacle spécial pour son public au Teatro Jorge Eliecer Gaitán. Le concert aura lieu le 26 octobre à partir de 19h dans le cadre des événements majeurs qui se sont déroulés dans ce théâtre au cours de cette année.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Manuel Medrano, #2018, #Concert, #Actualités, #Teatro Jorge Eliecer, #Bogota

Repost0

Publié le 2 Février 2018

Ella Ya Me Olvidó est une chanson du répertoire de Leonardo Favio. Elle est considérée comme l'un des chants argentins les plus connus et les plus mémorisés en Amérique latine.

Ella, ella ya me olvidó
Yo, yo la recuerdo ahora
Era como la primavera, su anochecido pelo
Su voz dormida, el beso
Y junto al mar la nieve que se metió a su entraña
Y soñamos con hijos, que nos robó la playa
Ella, ella ya me olvidó, yo se
Yo, yo no puedo olvidarla

Ella, ella ya se olvidó
De aquellas caminatas, junto a al costanera
Y el pibe que miraba

Ella, ella ya me olvidó, yo se
Yo, uhh, yo no puedo olvidarla
Yo, uhh, yo no puedo olvidarla

Ella, ella ya me olvidó
Yo, yo la recuerdo ahora
Como no recordarla en cada primavera
Si llega con la brisa, se la lleva la arena

Ella, ella ya me olvidó
Yo, yo no puedo olvidarla
Yo, yo no puedo olvidarla

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Manuel Medrano, #Ella ya me olvidó, #2017, #Leonardo Favio, #cover

Repost0