maroc

Publié le 26 Octobre 2020

Le Maroc, et de nombreux Etats, sont des alliés décisifs dans cette guerre ... Charlie Hebdo.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Charlie Hebdo, #Maroc, #Emmanuel Macron, #Religion

Repost0

Publié le 20 Mai 2020

Tout ce qui est rare est cher dit le sophisme des libéraux. Autrement dit. la disponibilité en baisse fait monter les prix. Les acteurs du crime organisé exploitent la situation afin de renforcer leur image auprès de la population en fournissant des services, en particulier aux personnes vulnérables. Les trafics ont été fortement touchés et on estime qu'ils ont diminué de 30 à 40%.

Le coronavirus conduit à une pénurie de drogue.

Comment le coronavirus chamboule le trafic de drogue ?

La production et la distribution de cocaïne semblent être perturbées dans les pays producteurs d'Amérique latine, tandis que la pénurie d'héroïne en Europe et en Amérique du Nord. Le ralentissement économique causé par la pandémie a le potentiel de conduire à une transformation profonde et durable des marchés de la drogue.

Routes d'approvisionnement coupées pour le cannabis en provenance du Maroc, raréfaction du consommateur confiné, points de deal fermés, vols entre la Guyane et la métropole supprimés pour les mules transportant de la cocaïne : ces jours du confinement ont eu des conséquences sévères sur un secteur dont le chiffre d'affaires annuel est estimé, au bas mot, à 3 milliards d'euros

Hausse de la demande de cannabis

La Belgique reste une des plaques tournantes du trafic de drogues en Europe, notamment pour la cocaïne transitant par le port d’Anvers. La barrette de cannabis vendue 15-20 euros en temps normal pouvait parfois atteindre les 40 euros. Cela entraîne inexorablement une baisse générale de la consommation, mais principalement des drogues consommées dans les environnements récréatifs. Cette brusque contraction du marché s'est par ailleurs accompagnée de son lot de violences, sur fond de rivalités exacerbées.

En Europe, dans le Sud-Ouest asiatique et en Amérique du Nord particulièrement, une baisse de l’offre d’héroïne a également été rapportée, avec un risque croissant de surdose et de partage des équipements d’injection, vecteurs de contaminations virales.

Les mesures mises en œuvre par les gouvernements pour endiguer la pandémie de COVID-19 ont entraîné une perturbation des routes de trafic aérien de drogues, ainsi qu'une réduction drastique des transports terrestres, selon un nouveau rapport du Bureau des Nations Unies contre Drogues et criminalité.

Covid-19 et crime organisé

L'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime a lancé un programme de formation pour les forces de sécurité chargées des douanes en Amérique latine.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Drogue, #Coronavirus, #Maroc, #Covid-19, #crime organisé, #Belgique, #2020

Repost0

Publié le 23 Novembre 2019

16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes.

Le viol est ancré dans un ensemble complexe de croyances et de relations de pouvoir favorisant l’omniprésence et la normalisation de la violence sexuelle. Il est bien connu que l’obtention de chiffres exacts, s’agissant du viol et des agressions sexuelles, est très difficile en raison de la liberté et de l’impunité dont jouissent les agresseurs, de la stigmatisation des victimes et de leur silence.

 

La culture du viol peut aisément perdurer lorsque nous adhérons à des idées sur la masculinité qui véhiculent la violence et la domination en en faisant des expressions de « force », des comportements « mâles », et lorsque les femmes et les filles sont sous-valorisées.   Elle est également relayée par le fait de jeter le blâme sur la victime — une attitude qui consiste à penser que c’est la victime plutôt que l’agresseur qui porte la responsabilité de l’agression.  Lorsque l’on discute de cas de violence sexuelle, la sobriété, les vêtements et la sexualité d’une victime n’ont pas à entrer en ligne de compte. Au contraire, réfutez l’idée selon laquelle les hommes et les garçons doivent exercer leur pouvoir par la violence et remettez en question le concept d’acte sexuel en tant que droit.
La culture du viol peut aisément perdurer lorsque nous adhérons à des idées sur la masculinité qui véhiculent la violence et la domination en en faisant des expressions de « force », des comportements « mâles », et lorsque les femmes et les filles sont sous-valorisées.   Elle est également relayée par le fait de jeter le blâme sur la victime — une attitude qui consiste à penser que c’est la victime plutôt que l’agresseur qui porte la responsabilité de l’agression.  Lorsque l’on discute de cas de violence sexuelle, la sobriété, les vêtements et la sexualité d’une victime n’ont pas à entrer en ligne de compte. Au contraire, réfutez l’idée selon laquelle les hommes et les garçons doivent exercer leur pouvoir par la violence et remettez en question le concept d’acte sexuel en tant que droit.

La culture du viol peut aisément perdurer lorsque nous adhérons à des idées sur la masculinité qui véhiculent la violence et la domination en en faisant des expressions de « force », des comportements « mâles », et lorsque les femmes et les filles sont sous-valorisées. Elle est également relayée par le fait de jeter le blâme sur la victime — une attitude qui consiste à penser que c’est la victime plutôt que l’agresseur qui porte la responsabilité de l’agression. Lorsque l’on discute de cas de violence sexuelle, la sobriété, les vêtements et la sexualité d’une victime n’ont pas à entrer en ligne de compte. Au contraire, réfutez l’idée selon laquelle les hommes et les garçons doivent exercer leur pouvoir par la violence et remettez en question le concept d’acte sexuel en tant que droit.

Portez un regard critique sur ce que la masculinité signifie pour vous et comment vous l’incarnez. L’autoréflexion, les conversations collectives et l’expression artistique ne sont que quelques-uns des outils à la disposition des hommes et des garçons (comme des femmes et des filles d’ailleurs) devant leur permettre d’examiner et de redéfinir les masculinités selon des principes féministes.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #GénerationÉgalité, #2019, #Maroc, #culture du viol

Repost0