melhoun marocain

Publié le 27 Juin 2014

Casablanca, le 27 juin 2014.

 

Monsieur le Ministre de l’éducation Nationale,

 

Monsieur le Ministre,

J'ai le plaisir de vous annoncer que le fleuron de notre patrimoine littéraire populaire, le melhoun, vient de faire son entrée par la grande porte des lycées et collèges marocains, type mission culturelle française. En effet, une grande maison d’édition parisienne, la maison Hatier, vient d’éditer un livre scolaire de ''Français'', destiné aux classes de 4ème du secondaire. Cet ouvrage comporte deux extraits des plus belles qaçidas du melhoun, ''chemaa'' de Driss Benali et ''nehla'' de Thami Mdaghri. Enfin !

 

Nos deux grands poètes injustement méconnus, ont rejoint leurs confrères, Musset, Victor Hugo et bien d'autres grands noms de la littérature française. Enfin nos élèves, quelques uns seulement, ceux qui poursuivent leurs études dans la mission culturelle française, pourront dès la classe de quatrième, entendre parler et peut être étudier quelques qaçidas du melhoun. Leurs frères du système national devront attendre de nouveaux programmes, qui tardent a venir... Il faut certainement se réjouir de cet acquis, mais on ne peut s’empêcher de se demander pourquoi ceux qui président à la conception et à la rédaction des livres scolaires destinés aux élèves, marocains, ne seraient pas conscients que nous avons un trésor littéraire longtemps et toujours négligé, et qu'il a fallu que des étrangers le découvrent et s'y intéressent comme ils se sont intéressés à nos splendides riads abandonnés.

Vous en souhaitant bonne réception, veuillez croire, monsieur le ministre, en ma parfaite considération.

 

Fouad Guessous

Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de l'éducation nationale du Maroc
Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de l'éducation nationale du Maroc

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #melhoun marocain, #culture

Repost0

Publié le 22 Juin 2014

Hadj Khaled Benahmed (1850-1914), dit El Mendassi Seghir, un des grands maîtres du melhoun au Maghreb, nous est revenu, cette année, par deux fois. D’abord, avec deux superbes qasidas étrennées pour la première fois par le chanteur chaâbi Sid Ali Driss. Ensuite, avec deux commémorations liées au centenaire de sa mort à Aïn Témouchent, sa région de naissance et de décès.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Musiques algériennes, #melhoun marocain

Repost0

Publié le 16 Mai 2014

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #melhoun marocain, #Musiques marocaines

Repost0