moreda de aller

Publié le 14 Août 2013

La Tejera (Casanueva) à Moreda de Aller (Espagne)

La Tejera (en asturien La Teyera) est une rue historique située dans le quartier de la Casanueva à Moreda de Aller, dans les Asturies. Elle comportait un alignement de maisons de mineurs au bord de la rivière Aller. Ce quartier jadis vivant à connu le foisonnement rural de toute une époque, actuellement occupée par des retraités des mines de la Hulleras del Norte S.A., les maisonnettes se vident progressivement de leurs habitants. La Casanueva est un quartier au-delà d'un ancien pont où naquit le poète José Campo Castañon (né le 21 juin 1921, décédé le 16 mai 1992). Ce fils de mineur, il connaîtra la révolution des mineurs de 1934, la guerre civile et la mort de son père en 1941.

Campocas.jpg

Il fut mineur une seule journée à la suite d'un accident qui le met dans l'impossibilité de reprendre le métier, c'est alors qu'il entrera comme fonctionnaire dans la municipalité de Moreda de Aller.

Avec ses amis il fonde en 1978 la Tertulia Lliteraria Ayerana. A l'anniversaire de sa mort en 1992 La Société des Humanitarios de San Martín lui dédie un ouvrage consacré à la mémoire de cet homme de lettres.

puente-de-la-casanueva-moreda-de-Aller.jpg

Ces maisons écrasées par des édifices plus haut et une route sont actuellement dans un état d'effondrement ! Voici les dernières photographies qui témoignent de l'abandon...Des noms surgissent de ma mémoire, comme Gervasio Gonzalès (mon grand père) et son épouse Cristina...mais aussi Menchu, une de ses filles, Sofia, Adelina, Eufemia, Adelita, Kiko...Qui se souvient encore du Cazurro, du magasin de Esmerado, le cordonnier et le magasin de Lola. Tout cela a déjà disparu depuis longtemps !

TEJERA CASANUEVA MOREDA ALLER

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Moreda de Aller, #Asturies, #Espagne

Repost0

Publié le 13 Août 2010

José Lisardo Suárez Sánchez  (né le 19 septembre 1919, à Trubia (Asturies) - décédé le 6 août 1981 à Moreda de Aller (Asturies)) était mieux connu sous son nom d'artiste José Suárez et fut un célèbre acteur et politicien espagnol.

 

39900_152067458141517_100000147924812_529472_8347972_n.jpg

Biographie

A la suite de la maladie du père, la famille Suárez s’installe à Oviedo, et déménage ensuite à Logroño, une ville du nord de l'Espagne sur l'Ebre où José étudie dans un institut tenus par les frères maristes des écoles.

José Suárez travaillait pour la Feve, la compagnie de chemin de fer de voies étroites locale. C’est d'ailleurs au cours de son activité professionnelle qu'il rencontre le réalisateur Gonzalo Delgrás qui lui confie un rôle dans une histoire d'amour Altar Mayor (1943), à côté de María Dolores Pradera et il commence ainsi sa carrière cinématographique en interprétant le rôle d'un campesino (paysan) asturien dans les décors traditionnel des Pics d'Europe et de Covadonga.

40532_151782474836682_100000147924812_527917_963_n.jpg

39975_152164348131828_100000147924812_530019_490286_n.jpg

En 1954, il interprète un rôle dans un film policier intitulé ¿crimen imposible? (crimes impossibles ?) réalisé par  César Fernández Ardavín aux côtés de  Silvia Morgan (1923-2009), José Suárez est récompensé suite à ce film comme le meilleur acteur espagnol. Mais José Suárez est surtout revélé avec Grand-rue (Calle Mayor) de  Juan Antonio Bardem, un film franco-espagnol sorti dans les salles en 1956 où il joue le rôle d'un mauvais garçon d'une petite ville de province. Il fut dès lors, considéré comme l'un des 4 acteurs les plus populaires espagnol avec Fernando Fernán-Gómez (1921-2007),  Francisco Rabal et Jorge Mistral.

Après une période cinématographique assez intense avec plus de 65 rôles à son actifs, José Suárez reçoit de moins en moins de rôles intéressants, mais refait surface en 1972 dans le tournage de Marianella d'Angelino Fons, qui est l'un de ses derniers rôles où il interprète le rôle d'un médecin qui guérit de sa cécité le fils d'un industriel minier mais provoquant la mort de Marianela, interprétée par l'actrice et chanteuse espagnole Rocío Dúrcal (1944-2006). Ce film est une adapatation de l’œuvre de Benito Pérez Galdós.

Le dernier rôle important qu'il a joué pour le cinéma espagnol était le rôle de Don Pablo en 1975 dans La Trastienda (Blood and Passion réalisé par  Jorge Grau),  une partie du film qui a été tourné à Pampelune pendant les fêtes de San Fermín et il peut être considéré comme un documentaire de référence de l'époque sur cette ancestrale tradition, cette célébration a acquis au xxe siècle une renommée internationale, grâce, notamment, à l'auteur américain Ernest Hemingway, qui a contribué à la rendre populaire cette fête à travers plusieurs romans (notamment dans Le Soleil se lève aussi), un film indispensable qui coïncide avec la fin de la période du franquisme en Espagne.

38601_152524741429122_100000147924812_534121_3125016_n.jpg

María Asquerino, Lola Flores, Cesáreo González (producteur de Pena, penita, pena en 1953), José Suárez

28649_132034526811477_100000147924812_390382_5827475_n.jpg

Acteurs espagnols qui ont rencontré le pape Pie XII

41080_152164634798466_100000147924812_530021_6100073_n.jpg

José Suárez a également exploité également une salle de cinéma sur la place de Moreda de Aller, municipalité où son épouse est d'ailleurs originaire. Il aura avec elle une fille (Maria Eugenia Suárez Vazquez) qui continuera à exploiter cette salle après son décès.

L'Homme engagé

Homme influent, José Suárez a présidé pendant plusieurs années le groupe des acteurs au sein du Syndicat National et de la Mutuelle des artistes.

41265_151782178170045_100000147924812_527916_6323139_n.jpg

José Suarèz avec Don Juan de Borbón,  prétendant au trône d'Espagne

 

39974_152526328095630_100000147924812_534133_4018421_n.jpg

Homme très engagé et de conviction et haute conscience politique, il devint également le maire de la municipalité asturienne de Aller et chef du Movimiento Nacional sous le régime de Franco.Ami du Patrimoine culturel et immatériel de sa localité auquel il demeura toujours attaché, il devint le Président des Humanitarios de San Martín (cette association plus que centenaire fut fondée en 1905, et avait pour but principal de venir en aide et de résoudre les problèmes entre les agriculteurs dans la municipalité de Aller et d'organiser une importante fête annuelle qui attire toujours de nos jours un très grand nombre de personnes au niveau national et international).

Il  décède à Moreda de Aller, le 6 août 1981 des suites d'une grave maladie.

Un hommage en sa mémoire, est réalisé sur Facebook, par sa fille Eugenia et ses amis.

carthage_en_flamme.jpg
carthage-en-flammes-affiche_239124_8469.jpg
texas--adios-affiche_155190_23085.jpg
Aquel-hombre-de-Tanger.jpg

860403507_L.jpg

le-defi-affiche_94730_19642.jpg

Jose_Suarez_Texas.jpg

Capture d'écran de José Suárez, as Cisco Delgado, en 1966 dans le film Texas Adios

40915_1171892194725_1750642239_335655_919238_n.jpg

 

Filmographie

  • Curro Jiménez dans le rôle de Antonio Navajo

  • 1975 La Trastienda dans le rôle de  Don Pablo

  • 1974 Los Caballeros del Botón de Ancla.

  • 1972 La Horde des salopards.

  • 1972 Marianela.

  • 1971 La Montaña rebelde.

  • 1971 El Cristo del Océano.

  • 1970 La Muerte de un presidente.

  • 1969 : Le Dernier des salauds (Il Pistolero dell'Ave Maria).

  • 1969 El Taxi de los conflictos.

  • 1966 El Primer cuartel.

  • 1966 Texas adios.

  • 1965 7 hommes en or.

  • 1964 La Boda : Primé meilleur acteur auel Festival de San Sebastián

  • 1964 Le jaguar.

  • 1964 Les Canons de san antioco.

  • 1963 Zorro se démasque.

  • 1959 Carthage en flammes.

  • 1958 Le Défi.

  • 1957 Las aeroguapas.

  • 1956 Grand-rue : Primé meilleur acteur espagnol selon la revue Triunfo en 1957.

  • 1954 Once pares de botas.

  • 1954 La Danza de los deseos de Florián Rey avec Elva de Bethancourt.

  • 1953 Condenados.

  • 1953 Así es Madrid.

  • 1952 Ronda española.

  • 1951 Alba de América de Juan de Orduña avec Antonio Vilar (1912-1995).

  • 1950 Aquel hombre de Tánger de Luis María Delgado et Robert Elwyn avec Nils Asther.

  • 1950 Brigada criminal.

  • 1949 La Mujer de nadie.

  • 1947 Oro y marfil.

  • 1947 Trece onzas de oro.

39837_152251581456438_100000147924812_530415_280291_n.jpg

35942_152251348123128_100000147924812_530413_8023247_n.jpg

Bibliographie

  • Torres, Augusto M. (1994). Diccionario del cine español. Madrid: Espasa Calpe. ISBN 84-239-9203-9.

Liens externes

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Cinéma, #José Suárez, #Moreda de Aller, #Asturies

Repost0

Publié le 18 Juillet 2010

25629_1427533408219_1229333664_1288193_5678584_n.jpg

Moreda de Aller (en asturien Morea) est une localité espagnole où vivent 5.002 personnes dans la zone méridionale montagneuse (300 mètres d'altitude dans les Asturies centrales, se situant à la limite nord de Mieres).

aller-escudo-1-.png

Données géographiques

Latitude : 43° 10′ 06″ Nord

Longitude 5° 44′ 19″ Ouest

5° 44′ 19″ Ouest

Superficie 27.98 km²

Altitude moyenne 300 m

Autres données

Comarque de Caudal

Code postal 33670

Gentilé : Allerano

Les différentes zones paroissiales de la municipalité de Aller sont :

Bello - Boo - Cabañaquinta - Caborana - Casomera - Conforcos - Cuérigo - El Pino - Llamas - Moreda - Murias - Nembra - Pelúgano - Piñeres - Santibáñez de la Fuente - Serrapio - Soto - Vega.

 

Aller.png

Comment y arriver ?

Moreda de Aller est relié à Oviedo par une excellente route (20 minutes) et se trouve  à  environ  35 minutes de Gijón. Il existe également une voie ferroviaire (FEVE) entre Fuso et Collanzo.

 

Histoire

Au Moyen Age tardif, Aller fait partie du manoir du comte Don Alfonso, Virent ensuite les Quiñones et au au XVe siècle Bernaldo de Quirós.

En 1808, les alleranos déclarent la guerre à la France dans le domaine de Miravalles.

Fin du 19ème siècle, Moreda connait une évolution en passant d'une société rurale à une économie industrielle, avec en particulier depuis en 1892, l'exploitation du charbon par la Sociedad Hullera Española  qui a commencé à Coto Aller.

TEJERA-CASANUEVA-MOREDA-ALLER.jpg

Economie

Dans les années 1980 la crise dans les mines de charbon, a créé un exode vers les grandes villes (Oviedo et Gijon) la survie des petites exploitations agricoles et d'élevage (surtout bovin)  reste également important à Aller. La rivière (Aller), est l'un des plus importants cours d'eau où l'on trouve la truite dans la Principauté. L'économie de la région pèse encore un poids dans le secteur secondaire, en particulier l'exploitation minière de charbon (puits Hunosa), qui emploie la moitié de la main-d'œuvre de la population d'Aller. Le reste de l'industrie est minime et se concentre sur construction, le bois traité et des denrées alimentaires (fabrication de charcuterie, mise en bouteille de boissons). Le secteur tertiaire se concentre surtout dans le commerce, la restauration et l'enseignement. 

 

Gastronomie allerana

fabadamoreda.jpg

Les principales caractéristiques de la cuisine allerana coïncident essentiellement avec ceux des Asturies comme un célèbre pot au feu aux choux ou encore la traditionnelle Fabada, ou encore ses propres spécialités culinaires en pâtisserie.

Il s'agit d'une gastronomie incomparable comme les plats comme les mets de chasse (en saison), de produits de la pêche, et des desserts gastronomiques comme le panchon et les casadielles, souvent accompagné de cidre (sidra) de pomme alcoolisé.

 

Personnes nées ou ayant vécus à Moreda de Aller

Campocas.jpg

José Campo Castañón "Pepín Campo" (né le 21 juin 1921 - décédé le 16 mai 1992) est un poèteécrivain espagnol. Il nait dans le quartier de la Casanueva à  Moreda de Aller. Ce fils de mineur connaîtra bien entendu la révolte des mineurs de 1934, la guerre civile et la mort de son père en 1941Il exerce le métier de mineur qu'une seule journée suite à un accident qui le met dans l'impossibilité définitive de reprendre le métier, c'est alors qu'il entre comme fonctionnaire dans la municipalité de Moreda de Aller.

Avec ses amis il fonde en 1978  la Tertulia Lliteraria Ayerana. A l'anniversaire de sa mort le 16 mai 1992, la Société des Humanitarios de San Martín lui consacre un ouvrage en mémoire de son oeuvre  littéraire. (source).

noval.jpg

Maria Rosa Noval

 

21112005052301.jpg

Bibliographie

  • L’aldea Soleyera, José Campo Castañón ; prólogo de Luis Aurelio Álvarez. – Moreda : [s.n.], 1965. —104 p. ; 17 cm DL O 275-1965
  • Pólvora y fumo : Cuentiquinos de caza,José Campo Castañón ; pról. de Oscar Luis Tuñón. — Moreda, [s.n.], 1966. — 53 p. ; 15 cm.
  • Per les caleyes d’Aller / José Campo Castañón ; pról. de Jesús Castañón. — Moreda, [s.n.], 1968. — 110 p. ; 17 cm.
  • Antoloxía, José Campo Castañón. — Aller : Ayuntamiento, 1983. — 227 p. : il. ; 25 cm. (ISBN 8450083796)
  • Cosuques de neños y poemas a San Martín, José Campo Castañón. — Moreda : Humanitarios de San Martín, 1992. — 144 p. : il. ; 21 cm DL AS 3662-1992
  • Obra completa : 1921–1992 / José Campo ; edición y prólogu, Ánxel Álvarez Llano; notes llingüístiques, Mª Paz García Álvarez. — Mieres :Editora del Norte, 1996. — 2 v. : il. fot. ; 22 cm. — (Serie Mayor ; 1-2). — (ISBN 8488660502) (O.C.)

 

24777_120212051327058_100000147924812_327536_6226904_n.jpg

José Lisardo Suárez Sánchez mieux connu sous José Suárez est un acteur espagnol, né le 19 septembre 1919 à Trubia (Asturies) et décédé le 6 août 1981 à Moreda de Aller.

39791_152164844798445_100000147924812_530022_4122892_n.jpg

moredacasanuevapuente

La Casanueva est un quartier au-delà du pont du Rio Aller, ce quartier fut le quartier natif de José Campo Castañon, un célèbre poèteécrivain et homme de lettres. ( VivirAsturias). "Pepín Campo" y vécut !

Non loin de là, La Tejera (en asturien La Teyera) est une vieille rue en ruine existant encore et comportant un alignement de maisons de mineurs au bord de la rivière Aller. Ce quartier jadis vivant à connu le foisonnement rural de toute une époque, actuellement occupée par des pensionnés des mines de la Hulleras del  Norte S.A., les maisonnettes se vident progressivement de leurs habitants.( VivirAsturias ).

20072010042.JPG

Los amigos de Carlos en años 70 (hijo de Pepe y Menchu).

163408_10150380547555198_285444105197_17111076_6546164_n.jpg

 L'homme au tambour est feu  Enrique Fernandez Garcia de Camper (décédé en 1947 à l'âge de 40 ans), le joueur de cornemuse est Arnon et faisaient partie d'une formation à la Casanueva.

 Festivités et loisirs

23460_109382009076729_100000147924812_256388_1261217_n.jpg

Maria Eugenia Suarez Vazquez, un engagement permanent pour Moreda de Aller.

Humanitarios de San Martín

Les Humanitarios de San Martín est une association plus que centenaire (fondée en 1905) avait pour raison sociale de venir en aide et de résoudre les problèmes entre les agriculteurs dans la municipalité de Aller et d'organiser chaque 11 novembre une importante fête annuelle qui attire toujours de nos jours un très grand nombre d'Alleranos et d'Alleranos du monde (Alleranos del mundo) et jouit d'une réputation quasi internationale). Cette fête de San Martin de Moreda de Aller a d'ailleurs été déclarée d'intérêt national et est organisée par l'association  Humanitarios de San Martín

76956_1205759241380_1750642239_392258_3959836_n.jpg

Discoteca La Bombilla

Plusieurs générations se son éclatées à cet endroit pour la jeunesse

35078_120853407960523_108560009189863_125294_2402204_n.jpg

Un jeton qui valait pour un pain...

jetonpain.jpg

moredadealler.jpg 

 

moredadealler1.jpg

moreda-de-aller.2.jpg

 

2392429545_small_1.jpg

Mi madre, Liro (Blanca Esther) - Hija de Gervasio y Cristina de la Casanueva.

moredadealler2.jpg

 

Restaurants

 

Establecimiento Categoría Localidad Teléfono
Tonín   Collanzo 985487080
Casa Marcelo   Boo 985480701
Sidrería-Restaurante El Parador   Felechosa 985487247
De Torres   Felechosa 985487021
Cocina Museu C'alxabú   Cuerigo 985487331
La Casona   Nembra 985485073
Albala   Moreda 985483002
Enrique   Moreda  
Ibérico   Moreda 985487183
Mesón Celso   Moreda 985480006
El Cordero   Felechosa 985487030
El Garabatu   Felechosa 985487413
El Parador de Felechosa   Felechosa 985487101
Sidrería Casa Esperanza   Moreda 985483300
Casa Kiko   LLanos 985486666
Casa Pando   Moreda 985482495
Mesón La Panoya   Levinco 985494002
Sidrería Villaviciosa   Moreda 985480003

Picu Tres Concejos

  Cabañaquinta 985494635
Teyka   Moreda 985481020
Bar Ricardo   Cabañaquinta 985494380
L'Academia   Cabañaquinta 985495017
La Tabierna   Cabañaquinta 985495094
Casa Solís   Moreda de Arriba 985481561
Villablanca   Cabañaquinta 985495067
El Kempu   Nembra 985485122
Albala   Moreda 985483002
Peña Pandos   Felechosa 985487183
Los Molinos   Felechosa  
El Molín D'Eloy   Felechosa 985487770

 

La romeria de Victor Manuel

76937_1207384562012_1750642239_394146_8083411_n.jpg

La Romeria de Victor Manuel

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Documents, #Asturies, #Espagne, #Moreda de Aller

Repost0