moreda de aller

Publié le 11 Octobre 2018

Les Humanitarios de San Martín est une association plus que centenaire (fondée en 1905) avait pour raison sociale de venir en aide et de résoudre les problèmes entre les agriculteurs dans la municipalité de Aller et d'organiser chaque 11 novembre une importante fête annuelle qui attire toujours de nos jours un très grand nombre d'Alleranos et d'Alleranos du monde (Alleranos del mundo) et jouit d'une réputation quasi internationale). Cette fête de San Martin de Moreda de Aller a d'ailleurs été déclarée d'intérêt national et est organisée par l'association  Humanitarios de San Martín.

Les Humanitarios de San Martín est une association plus que centenaire (fondée en 1905) avait pour raison sociale de venir en aide et de résoudre les problèmes entre les agriculteurs dans la municipalité de Aller et d'organiser chaque 11 novembre une importante fête annuelle qui attire toujours de nos jours un très grand nombre d'Alleranos et d'Alleranos du monde (Alleranos del mundo) et jouit d'une réputation quasi internationale). Cette fête de San Martin de Moreda de Aller a d'ailleurs été déclarée d'intérêt national et est organisée par l'association Humanitarios de San Martín.

Tous les 11 novembre, Moreda (à Aller, Asturies) célèbre l’une des fêtes folkloriques les plus populaires de l’automne asturien.

La célébration, organisée par la « Sociedad Humanitarios de San Martín », commence par la messe traditionnelle de la saint-Martin, qui se déroule au son des gaitas (cornemuses) asturiennes. C’est alors que se produit la puya del ramu, une curieuse vente aux enchères de pain d’épeautre béni au cours de la cérémonie religieuse.

Vient ensuite un défilé de chars, joueurs de gaitas, danseurs et xandas (groupes de personnes marchant derrière les chars et portant généralement le costume traditionnel de la région). Les festivités s’achèvent par le repas de San Martín, dont les principales spécialités sont la fabada (sorte de cassoulet avec des fèves), les casadiellas (beignets fourrés aux noix) et le panchón (dessert typique de la localité d'Aller).

Sociedá Humanitarios de Samartín

Cette société est née en 1905 dans le but de faire respecter les droits des agriculteurs de Aller sur les pâturages montagneux jouxtant ce conseil avec ceux de Lena, en réclamant le respect de cette société pour l’accord d’utilisation commune de ces montagnes, établi à la fin du XIXe siècle et que les agriculteurs de Lena avaient l’intention de partir sans effet.

L’action en justice intentée contre les éleveurs de bétail de Lena en 1914 a permis d’atteindre cet objectif: la Société est constituée en une entité de nature caritative, répondant aux nombreux besoins de la paroisse intégrée par les populations de Moreda et de Caborana, actions qui ont fait Cette société mérite le nom Los Humanitarios. Parmi les premières activités de cette société, outre la défense des intérêts des agriculteurs et des marchands qui la constituaient à ses origines et les actions à caractère humanitaire auprès des plus nécessiteux, figurent la construction du système d'assainissement de Moreda et Caborana et conservation des coutumes populaires.

La paroisse de Moreda était à ces débuts de la société, à la demande de celle-ci, devant la mairie d'Aller, considérée comme une entité locale mineure. En 1925, la société vedette, avec le soutien de Jose María Gil Robles et du général Zubillaga, tente de séparer Moreda de la mairie d'Aller, sans pour autant présenter sa demande à Madrid devant le général Miguel Primo de Rivera.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Sociedá Humanitarios de Samartín, #Moreda de Aller, #Espagne, #Asturies, #2018, #11 nov. 2018

Repost0

Publié le 27 Octobre 2017

A partir d'aujourd'hui, parce que je le dis, je proclame la République indépendante de la Tejera
A partir d'aujourd'hui, parce que je le dis, je proclame la République indépendante de la Tejera

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Moreda de Aller, #Espagne, #2017

Repost0

Publié le 14 Août 2013

La Tejera (Casanueva) à Moreda de Aller (Espagne)

La Tejera (en asturien La Teyera) est une rue historique située dans le quartier de la Casanueva à Moreda de Aller, dans les Asturies. Elle comportait un alignement de maisons de mineurs au bord de la rivière Aller. Ce quartier jadis vivant à connu le foisonnement rural de toute une époque, actuellement occupée par des retraités des mines de la Hulleras del Norte S.A., les maisonnettes se vident progressivement de leurs habitants. La Casanueva est un quartier au-delà d'un ancien pont où naquit le poète José Campo Castañon (né le 21 juin 1921, décédé le 16 mai 1992). Ce fils de mineur, il connaîtra la révolution des mineurs de 1934, la guerre civile et la mort de son père en 1941.

Campocas.jpg

Il fut mineur une seule journée à la suite d'un accident qui le met dans l'impossibilité de reprendre le métier, c'est alors qu'il entrera comme fonctionnaire dans la municipalité de Moreda de Aller.

Avec ses amis il fonde en 1978 la Tertulia Lliteraria Ayerana. A l'anniversaire de sa mort en 1992 La Société des Humanitarios de San Martín lui dédie un ouvrage consacré à la mémoire de cet homme de lettres.

puente-de-la-casanueva-moreda-de-Aller.jpg

Ces maisons écrasées par des édifices plus haut et une route sont actuellement dans un état d'effondrement ! Voici les dernières photographies qui témoignent de l'abandon...Des noms surgissent de ma mémoire, comme Gervasio Gonzalès (mon grand père) et son épouse Cristina...mais aussi Menchu, une de ses filles, Sofia, Adelina, Eufemia, Adelita, Kiko...Qui se souvient encore du Cazurro, du magasin de Esmerado, le cordonnier et le magasin de Lola. Tout cela a déjà disparu depuis longtemps !

TEJERA CASANUEVA MOREDA ALLER

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Moreda de Aller, #Asturies, #Espagne

Repost0