musique argentine

Publié le 24 Juillet 2019

Los Fronterizos Cueca Zamba Carnavaleña Litoreña Nana Chacarera ... Folklore Argentin

Los Fronterizos est un ensemble folklorique argentin formé à Salta (nord de l'Argentine) en 1953. La première formation était un trio composé de Gerardo López - appelé "la voix de Los Fronterizos" - Carlos Barbarán. et Emilio Solá.

Los Fronterizos est l'un des groupes folkloriques argentins les plus célèbres. Il recense plus de 30 albums, en 50 ans de carrière. Son répertoire est composé de chansons folkloriques argentines dont les rythmes sont dérivés du flamenco, avec des composantes indigènes. Dans la plupart des chansons, le groupe utilise des guitares acoustiques, des bombos legüeros (tambours indigènes), des charangos et quenas (petit luth et flûte indigènes). Le succès des Fronterizos est dû à leurs compositions écrites par les plus grands auteurs sud-américains, et à la remarquable combinaison des voix des chanteurs (un alto, deux ténors, et une basse).

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Salta, #Argentine, #musique argentine

Repost0

Publié le 12 Janvier 2019

Dans ce long jeu intégré par les récents événements de la musique populaire argentine, il est facile de remarquer la richesse inépuisable des idées et des effets orchestraux utilisés par Waldo, réalisant dans chaque œuvre un véritable tableau de couleurs fantastiques et de paysages étonnants. Nous serons surpris par l'apparition d'instruments inattendus, harpe indienne, glockenspiel, et l'utilisation de ressources orchestrales audacieuses 

Dans le domaine de la musique mélodique populaire, les grands orchestres semi-symphoniques, notamment nord-américains et européens, jouissent d'un quasi monopole, et c'est grâce à ce type d'interprétation que certains genres latino-américains sont devenus populaires dans le monde entier. C'était un fait qui nous inquiétait beaucoup. N'y avait-il pas en Argentine de bons orchestrateurs, musiciens et techniciens? C'était juste pour fournir une opportunité et vérifier qu'il y en avait. Avec l’embauche de Waldo de los Ríos par Columbia, les choses ont changées.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 20 Avril 2018

L'artiste a composé quelque 350 chansons officiellement enregistrées.

L'artiste a composé quelque 350 chansons officiellement enregistrées.

Atahualpa Yupanqui, né Héctor Roberto Chavero Aramburu, le 31 janvier 1908 dans le partido de Pergamino en Argentine, et mort le 23 mai 1992 à Nîmes, en France, est un poète, chanteur et guitariste argentin. Ses compositions font partie du répertoire d'innombrables artistes, tant dans son pays que dans différentes parties du monde. Il est considéré comme le folkloriste argentin le plus important de sa génération.

Son pseudonyme, choisi dès l'adolescence, est formé d'Atahualpa, et de Yupanqui. Atahualpa yupanqui signifierait «celui qui vient de contrées lointaines pour dire quelque chose», en langue quechua.

En 1948, après avoir été emprisonné deux fois pour son appartenance au parti communiste sous le régime autoritaire de Juan Perón, il s'exile en France. Il fait ses débuts en 1950, présenté par Édith Piaf au théâtre de l'Athénée, à Paris. Il acquiert une certaine notoriété et il devient l’ami de Louis Aragon, Paul Éluard, Picasso, Rafael Alberti. Il multiplie les tournées en Europe et dans le monde entier.

Un día yo pregunté
Abuelo, ¿dónde está Dios?
Un día yo pregunté
Abuelo, ¿dónde está Dios?
Mi abuelo se puso triste
Y nada me respondió
Mi abuelo murió en los campos
Sin rezo ni confesión
Y lo enterraron los indios
Flauta de caña y tambor
Y lo enterraron los indios
Flauta de caña y tambor
Al tiempo yo pregunté
Padre, ¿qué sabes de Dios?
Al tiempo yo pregunté
Padre, ¿qué sabes de Dios?
Mi padre se puso serio
Y nada me respondió
Mi padre murió en la mina
Sin doctor ni protección
¡Color de sangre minera
Tiene el oro del patrón!
¡Color de sangre minera
Tiene el oro del patrón!
Mi hermano vive en los montes
Y no conoce una flor
Mi hermano vive en los montes
Y no conoce una flor
Sudor, malaria y serpientes
La vida del leñador
Y que naide le pregunte
Si sabe donde está Dios
Por su casa no ha pasado
Tan importante señor
Por su casa no ha pasado
Tan importante señor
Yo canto par los caminos
Y cuando estoy en prisión
Yo canto par los caminos
Y cuando estoy en prisión
Oigo las voces del pueblo
Que canta mejor que yo
Hay un asunto en la tierra
Más importante que Dios
Y es que naide escupa sangre
Pa' que otro viva mejor
Y es que naide escupa sangre
Pa' que otro viva mejor
¿Que Dios vela por los pobres?
Tal vez sí, y tal vez no
Pero es seguro que almuerza
En la mesa del patrón
Pero es seguro que almuerza
En la mesa del patrón

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Atahualpa Yupanqui, #Preguntitas sobre Dios, #Musique argentine, #Milonga

Repost0