musique colombienne

Publié le 17 Septembre 2019

Como el cantante de una orquesta pobre
que achispado y alegre
quiere mezclarse con los dueños de la fiesta
bailar reír con ellos
y es rechazado fríamente
con un
«Usted a lo que vino fue a cantar».

Así el poeta
en la fiesta del mundo.

©Rafael Del Castillo

Les paroles proviennent du poème "Cóctel" de Rafael del Castillo.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Leandro Sabogal, #Bailar y Reír, #musique colombienne, #Rafael del Castillo

Repost0

Publié le 15 Septembre 2019

Toto La Momposina a consacré toute sa vie à représenter la musique du littoral caribéen de la Colombie, où les cultures africaines, indiennes et indiennes et espagnoles se mêlent pour créer une tradition musicale unique. «Tambolero», initialement publié en 1993 sous le nom de «La Candela Viva», a été recréé et réinventé pour 2015 dans le cadre de la série Gold de Real World Records.

Le Mapalé est un rythme de danse afro-colombien.apparu sur la côte caraïbe colombienne sous l’influence culturelle des Africains victimes de la traite d’esclaves lors de la conquête de l’Amérique et que, quand ils ont réussi à fuir leurs ravisseurs, ils ont fondé des quilombos ou des communautés dans des lieux reculés, tels que la Palenque de San Basilio, où Ils ont affirmé leur patrimoine culturel. Né dans les Caraïbes, il a été introduit sur les rives de la rivière Magdalena. Actuellement, il est également dansé dans les communautés afro-colombiennes du Pacifique.

Le Mapalé est un rythme de danse afro-colombien.apparu sur la côte caraïbe colombienne sous l’influence culturelle des Africains victimes de la traite d’esclaves lors de la conquête de l’Amérique et que, quand ils ont réussi à fuir leurs ravisseurs, ils ont fondé des quilombos ou des communautés dans des lieux reculés, tels que la Palenque de San Basilio, où Ils ont affirmé leur patrimoine culturel. Né dans les Caraïbes, il a été introduit sur les rives de la rivière Magdalena. Actuellement, il est également dansé dans les communautés afro-colombiennes du Pacifique.

Entra la tambora
¡No señor! ese sí es,
PalmasJuego, juego, juego
la candela viva
que allá viene la candela
la candela viva
que ya viene por el ligueron
la candela viva
que allá viene la candela
la candela viva
que yo vi que me llevaba
la candela viva
que yo vi que me enterraba
la candela viva
que yo vi que me llevaba
la candela viva
que yo vi que me lloraba
la candela vivaJuego ya que me quemo
la candela viva
Juego ya que me quemo
la candela viva
que me quemo con candela
la candela viva
que se quema Yatalaigua
la candela viva
que se quema chimichagua
la candela viva
juego ya que me quemo
la candela viva
que se quite el muchachito
la candela viva
que se quite del portón
la candela vivaque allá viene la candela
la candela viva
que ya viene por el ligueron
la candela viva
juego ya que me quemo
la candela viva

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Totó La Momposina, #La Candela Viva, #musique colombienne, #Mapalé

Repost0

Publié le 15 Septembre 2019

La meilleure soprano à la colorature que la Colombie a donnée.

Last Night in Orient - LNO ©

Alba del Castillo "Le rossignol de l'Amérique"

Ses premiers professeurs furent José María Tena et Gabriel Mejía qui l'a même présenté dans les programmes culturels de l'émetteur de l'Université d'Antioquia. En outre, le professeur de Tena l’a emmenée se produire au vieux Teatro Junín de Medellín (1924-1967), qui présentait les plus grandes figures de la chanson, du théâtre et du cinéma, colombiens et étrangers.

Alba Del Castillo - Dejame Llorar de Teófilo Monedero

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Alba Del Castillo, #Dejame Llorar, #Teófilo Monedero, #1963, #musique colombienne, #Bogotá

Repost0