musique cubaine

Publié le 4 Décembre 2021

Le Cuarteto Patria est une formation de musique cubaine de trova fondé en 1939 à Santiago de Cuba.

Il est d'abord dirigé par Francisco Cobas la O (Pancho Cobas), accompagné de Emilia Gracia, Rigoberto Hechaverría (Maduro).

Le style original était la trova traditionnelle, avec des boléros. Au fil du temps, les membres et la musique evoluent. Le changement de loin le plus important a été l'arrivée d'Eliades Ochoa en 1978, qui s'est avéré être un choix inspiré1.

La première formation du quatuor était composée de :

  • Emilia García : Clave et voix.
  • Francisco Cobas La O "Pancho" : Voix et guitare. (fondateur de la Vieja Trova Santiaguera).
  • Rigoberto Echevarría "Maduro" : Troisième guitare et quatrième guitare.
  • Reinaldo Hierrezuelo : Maracas. (plus tard membre de Los Compadres, La Sonora Matancera et La Vieja Trova Santiaguera).

Le groupe a tourné en Guadeloupe, Martinique, Grenade, Curaçao, Nicaragua, Brésil, République Dominicaine, USA (Carnegie Hall à New York), Canada Espagne, France (Olympia de Paris), Pays-Bas , Italie et Japon2.

En 2001, les membres du groupe sont gratifiés par le Premio de la música de la Sociedad General de Autores y Editores de España (SGAE) y la Asociación de Intérpretes y Ejecutantes de España (AIE) [Prix musical de la société espagnole des auteurs, éditeurs et interprètes musicaux] pour le meilleur album de musique traditionnelle3.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • A una coqueta - 1993 (Corason COCD106)
  • The lion is loose - 1995 (Cubason CORA125)
  • CubAfrica with Manu Dibango - 1998 (Mélodie 79593.2)
  • Sublime Ilusión - 1999 (Virgin DGVIR 85) which was nominated for a Grammy in 2000
  • Tribute to the Cuarteto Patria - 2000 (Higher Octave)
  • Estoy como nunca - 2002 (Higher Octave)
  • A la Casa de la Trova - 2005 (Escondida/Ultra)
  • La collección cubana: Eliades Ochoa - 2006 compilation (Nascente NSCD 114)

Chan Chan était la capitale politique et administrative du royaume Chimú. Eliades Ochoa intègre le titre à son répertoire et la chante à la Casa de la Trova.

Elíades Ochoa, né le 22 juin 1946 à Songo-La Maya (province de Santiago de Cuba), est un chanteur, guitariste cubain, considéré comme l'un des plus importants soneros cubains, et remarquable défenseur de la musique cubaine traditionnelle.

Notes et références

  1.  (es) « Cuarteto Patria - EcuRed » [archive], sur www.ecured.cu (consulté le )
  2.  (es) « Cuarteto Patria - EcuRed » [archive], sur www.ecured.cu (consulté le )
  3.  (es) « Cuarteto Patria - EcuRed » [archive], sur www.ecured.cu (consulté le )

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Chan Chan, #Cuarteto Patria, #Trova cubaine, #Musique cubaine, #Eliades Ochoa

Repost0

Publié le 4 Décembre 2021

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Ñico Saquito, #Guaracha, #Musique cubaine

Repost0

Publié le 3 Décembre 2021

Benito Antonio Fernández Ortiz, plus connu sous le pseudonyme de Ñico Saquito, né le  à Santiago de Cuba et mort dans la même ville le , est un compositeur, guitariste et chanteur rattaché à la trova. Son influence sur toute la musique cubaine était très importante ainsi que ses signaux dans les fondements de ce que nous appelons maintenant la salsa et la timba1. Ñico Saquito est reconnu comme le plus grand représentant de la guaracha. Il est l'un des guitaristes cubains les plus réputés et est considéré comme l'une des figures majeures de ce style musical2. L'œuvre musicale de Saquito représente plus de 500 compositions, couvrant tout l'éventail de la musique cubaine. Ses compositions ont intégré le répertoire des artistes et groupes cubains les plus en vue, étant également interprétées par des voix importantes à l'étranger3. Les paroles de ses chansons sont pleines d'esprit et épicées sur la vie personnelle. L'une de ses compositions les plus célèbres est la guajira Al vaivén de mi carreta, une ballade sentimentale sur la vie à la campagne et les difficultés de la vie paysanne. Ses chansons les plus connues sont Cuidado, compay gallo, María Cristina me quiere gobernar, Al vaivén de mi carreta ou encore Adiós compay gato4.

À 15 ans, il est attiré par l'écriture de chansons et décide de devenir troubadour, abandonnant une carrière prometteuse dans le baseball. Son surnom Saquito vient de sa capacité à attraper des balles en tant que joueur5.

Dans les années 1920, il crée son propre groupe et rejoint le Castillo Quartet, groupe avec lequel il effectue de nombreuses tournées dans toute l'île.

Après cette expérience, il retourne à Santiago et fonde Los Guaracheros de Oriente, un groupe avec lequel il se produit à Cuba, à Porto Rico et au Venezuela dans les années 1950. Il participe avec ce groupe, au film cubain Rincón criollo de 1951, aux côtés de la star Blanquita Amaro et de la chanteuse Celia Cruz6.

Ñico est resté à l'étranger jusqu'à ce qu'en 1960, en raison des conditions politiques créées par la Révolution cubaine, il décide de rentrer seul sur l'île sans son groupe, resté à l'étranger.

Notes et références

  1.  (es) « Ñico Saquito - EcuRed » [archive], sur www.ecured.cu (consulté le )
  2.  (en) Ñico Saquito [archive] sur AllMusic.
  3.  (es) « Ñico Saquito - EcuRed » [archive], sur www.ecured.cu (consulté le )
  4.  Last Night in Orient- LNO ©, « Ñico Saquito - Adios Compay Gato » [archive], sur Last Night in Orient (consulté le )
  5.  (es) « Ñico Saquito - EcuRed » [archive], sur www.ecured.cu (consulté le )
  6.  (es) « Ñico Saquito - EcuRed » [archive], sur www.ecured.cu (consulté le )

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Ñico Saquito, #Al Vaiven De Mi Carreta, #Guaracha, #Musique cubaine

Repost0