musique urbaine

Publié le 24 Août 2021

Skinny Man est un musicien colombien qui a expérimenté avec des instruments et des sons toute sa vie. Depuis son passage au collectif Trapical Minds, il s'est impliqué dans le reggaeton et la trap, réalisant des collaborations avec des artistes tels que Maluma, Pipe Bueno et Nanpa Básico. Ses compositions dépassent les clichés de la musique urbaine et élargissent le concept né avec le duo Skinny Happy, elles ajoutent de l'humour, du double sens et beaucoup de couleur à ses chansons. Dans ce chapitre de Resonantes El Toque, nous montons le volume à la fête grâce à Skinny Man, même si c'est pour danser à la maison et avec une distanciation sociale.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Skinny Man, #Resonantes El Toque, #Musique urbaine, #musique colombienne, #2021, #Trapical Minds, #Coronavirus

Repost0

Publié le 18 Janvier 2018

Concentré de consonances latino, reggae acoustique et musique du monde, Chicos Y Mendez réinvente la musique latino-américaine en puisant dans ses racines de quoi tracer une voie alternative alliant militantisme et allégresse.

Chicos y Mendez naît de la rencontre de deux auteurs-compositeurs, deux musiciens aux influences variées mais au talent complémentaire, qui ont une envie commune : faire de la musique ensemble. L’un, bruxellois d’origine péruvienne (David Méndez Yépez), est marqué par son héritage latin, puisant hors de ses racines une musique latine acoustique instinctive et engagée, ainsi qu’un univers aux couleurs du reggae ; l’autre, liégeois de souche (Thibault Quinet alias « Tito »), pense davantage la musique, la théorise, butinant dans ses influences éclectiques que sont le jazz, la soul et la musique urbaine. Si le premier ne se sépare jamais de sa guitare acoustique espagnole, le second troque plus volontiers sa guitare électrique et son clavier, tandis que leurs voix s’harmonisent.

Fort de ces deux identités composites, le duo crée une musique « latin alternative » ouverte sur le monde et aux influences actuelles (musique urbaine, pop, rock…). Passant de l’espagnol au français, celui-ci transmet avec énergie une musique festive et spontanée. Sur scène comme en studio, le duo s’entoure d’un bassiste d’un batteur et d'un trompettiste. Très vite, le groupe belgo-péruvien se retrouve programmé au Festival Esperanzah! (août 2013) – événement fondateur du groupe -, s’ensuivent de nombreuses autres dates tant en Belgique qu’à l’étranger (Luxembourg, Allemagne, Espagne, France et Pays-Bas).

Authentique, le groupe monte sur scène comme il est dans la vie de tous les jours. Durant trois ans, il enchaîne les concerts, foulant de nombreuses scènes telles que la place de la République (Paris), l’Ancienne Belgique, le Botanique, place des Palais et Couleur Café (Bruxelles), les Francofolies de Spa, le Festival Polé Polé (Fête de Gand) ou encore Sfinks Mixed (Anvers). Durant cette première tournée, le groupe prend plaisir à jouer sur scène et tisse des liens avec son public qui le suit au fil des représentations et danse sur les rythmes entraînants de leur premier EP spontané et instinctif « ¡Siempre de Pie! » Véritable musique de partage, celle-ci dégage des émotions au-delà des frontières terrestres et linguistiques.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Chicos y Mendez, #musique latine acoustique, #musique urbaine, #Bons plans

Repost0