musiques du monde

Publié le 19 Janvier 2018

Le nouvel album du groupe Dirtmusic avec Chris Eckman (ex The Walkabouts, gérant du label Glitterbeat) et Hugo Race (ex The Bad Seeds) sortira le 26 janvier prochain, sous la forme d'une collaboration avec Murat Ertel et Ümit Adakale du groupe turc BaBa ZuLa. On y retrouve également la chanteuse turque Gaye Su Akyol sur un morceau, ainsi que Görkem Sen au yaybahar et Brenna Mac Crimmon.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Dirtmusic, #Bi De Sen Söyle, #Musiques du monde, #2018, #Musiques turques

Repost0

Publié le 30 Novembre 2017

La chanson a été écrite et produite conjointement par Lila Downs, Paul Cohen, Aneiro Taño et Celso Duarte, pour interpréter ce thème sur la base des collaborations de Totó la Momposina et de Celso Piña. 

Les paroles de la chanson parlent de Downs et de son admiration pour Zapata. La chanson a quelques allusions à la révolution mexicaine, y compris une référence à la "Religion", que Downs a choisi comme l'une de ses influences pour cette chanson. "Zapata se Queda" est considéré comme une chanson de musique du monde avec de fortes influences de la musique rock et pop et de cumbia.

Analyse musicale

 «Zapata de Queda» intègre la mélodie de la pièce d'accordéon chromatique par le musicien mexicain Celso Piña, un fragment avec lequel il commence, tandis que Lila Downs dit: «Ay, ay, ay, ay, cuando sueño contigo, se dibuja el sereno, por todo mi camino/Ay, ay, ay, ay, cuando sueño contigo, no hay ni miedo ni duda, sobre mi destino» - alors, la chanson change radicalement à un cri, et Downs fait allusion à un saint et aux interprètes qui l'accompagnent où elle mentionne ; «Epa, mi señor del rayo. Pa´Zapata. Goza, Goza. De Sur a Norte y del Norte al Sur. Celso Piña y Totó la Momposina.». À la fin de la chanson, Lila Downs dit au revoir avec une autre proclamation ; —«Si no bailas no gozas. Si no gozas no comes. Ay, ay»—

 

La vidéo musicale de la chanson a été réalisée par l'acteur et cinéaste argentin Gustavo Garzón et créée le 7 juin 2012, dont le contenu visuel a été inspiré par "le mythe de la mort de Zapata", a été reçu avec des critiques mitigées, soulignant la majorité le concept et sa "nature religieuse et sombre". Dans celui-ci, Downs apparaît en chantant avec un groupe de "personnages historiques" dans l'atrium de l'église de San Juan Bautista de Tlayacapan, Morelos.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 30 Octobre 2017

Cet article est reposté depuis Une page pour se souvenir.

L’album Chants and Dances of the Native Americans, sort en 1995. Les titres présentent des légendes et témoignages, des peuples natifs d’Amérique, contés dans la langue des indiens Sioux, Navajo et Pueblo, mais également celle des indigènes lapons (appelé Sàmi). Leurs voix sont soutenues par des instrumentations traditionnelles, classiques et un recours assez prononcé aux rythmiques dance typiques de cette période (synthétiseurs et boites à rythmes). Aux Etats-Unis, l’album est nominé aux Grammy Awards dans la catégorie « Meilleur album New Age ». En Europe aussi le disque est plébiscité au cours de l’été 1995. Grace au single « Yeha-Noha (Souhaits de bonheur et de prospérité) », il atteint la première place des charts en France.
 

Sacred Spirit II
Le succès pousse le compositeur à persister dans cette voie, mais en explorant d’autres patrimoines musicaux. Il signe ainsi un Sacred Spirit II en 1997, qui se focalise cette fois sur les racines du blues américain. La compilation, ressortira sous le nom de Indigo Spirit pour plus de clarté, car Zundel renoue avec les Indiens d’Amérique sur le disque More Chants and Dances of Native Americans. Sorti en 2001, (avec, selon les pays, le sous-titre de Indians' Sacred Spirit II) il vaut à son compositeur une seconde nomination aux Grammy.


Et la suite
En 2003, d’autres albums signés Sacred Spirit, intitulée Jazzy Chill Out et Bluesy Chill Out, font intervenir les voix légendaires de Sam Lightnin’ Hopkins, Ella Fitzgerald et John Lee Hooker. Depuis, le compositeur signe de nouveaux projets intégrants musiques actuelles et traditionnelles dans les compilations B-Tribes.

Voir les commentaires

Rédigé par Une page pour se souvenir

Publié dans #Claus Zundel, #Musiques du monde, #New Age

Repost0