musiques latines

Publié le 8 Août 2020

Avec une carrière courte mais substantielle, un connaisseur expert de la culture pop et de différentes musiques du monde, que ce soit la pop, le rock, la techno, le folklore et plus encore. Le tout avec humour, satire et beaucoup d'imagination, MX. Matías s'est démarqué pour avoir créé la version officielle cumbia de l'un des anime les plus célèbres de tous les temps, le Sailor Moon.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Matías Anaya, #Cumbia, #Sailor Moon, #Culture gay, #Musiques latines

Repost0

Publié le 8 Août 2020

Artiste trap de Buenaventura, résident de Bogotá. Il utilise ses paroles pour l'autonomisation dans ce qu'il a appelé «son processus de revendication à travers l'art». LoMaasBello est également membre du mouvement d'activisme Afro-Marica Posa Suto.

Grâce à de nouveaux collectifs sociaux et politiques, tels que des mouvements féministes de plus en plus forts, et aux nouvelles générations et personnes qui ont réussi à comprendre et à accepter toutes les différentes identités de genre, de nouvelles possibilités et acceptations se sont ouvertes pour la communauté LBGTIQ dans le monde de l'art. Aujourd'hui, tout le monde connaît au moins un artiste appartenant à la communauté LBGTIQ.

Intro
Uy eso es un man o una vieja? Parce ahora los hombres se visten de mujer, las mujeres de hombre. A dónde vamos a llegar?
Ey a vos qué te importa? Dejá vivir sej

Coro 
Shut Up, Loca
Hold up,  suerte
Back up, Loca
Fuck up, Tu ley, 
Soy quien decido ser

Verso 1
Que si hombre o mujer
God Dammed Bitcho
Intenta descifrarme 
No soy tu acertijo
Tú traditional mode
Yo reglas no sigo
Si me bajas el vestido, te muestro

Todas las calles son mis red Carpets
Mi estilo de puta para que te infartes
Bien caripelada bitch no te desgastes
Maquillaje con highlighter dont forget the lashes
Ready pa´ los flashes soy la más del parche 
Ya te dije que soy Ken y también la Barbie 
Como Marsha P Johnson no podrán ahogarme 
Esta marica indefinida te hace cuestionarte
Un shut out para mis transgirls
En tacones en la Santa Fé
Sissy Queens somos diverse
No nací, Yo me inventé

Coro 
Shut Up, Loca
Hold up,  suerte
Back up, Loca
Fuck up, Tu ley, 
Soy quien decido ser

Verso 2
No es tu fucking lio si me pinto la boca, 
Si mi estilo provoca, sej
Qué es lo que te asombra?
Ya dejá la lora
Inventadas, osadas, maricas y orgullosas (Bis)

Coro 
Shut Up, Loca
Hold up,  suerte
Back up, Loca
Fuck up, Tu ley, 
Soy quien decido ser

Verso 3
Perras y empoderadas fuck gender roles
I dont give a damn and I dont give a fuck
Mi mundo es mi reino yo soy como soy
Vengo sacando del closet lo que me estorbó

Mis bitches, mis prietas we´re champions
When I step in the perty the fun is on 
Putishort, blusa corta y kanecalon 
Inventadas y modernas, nivel maratón
Un shut out para mis transgirls
En tacones en la Santa Fé
Sissy Queens somos diverse
No nací, Yo me inventé
OUTRO
LoMaasBello LoMaasBello Im that bitch 
Thiago man, he is the geek
motherfucker you know what I´m saying 
Mami usted sabe que si una es regia es regia 
Girl I dont even know what to say
cero cero perras aquí opinando

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #ShutUp, #LoMaasBello, #Trap, #musique colombienne, #2019, #Musiques latines

Repost0

Publié le 2 Août 2020

Aussi appelé trapetón ou encore «latin trap» en anglais, ce sous-genre musical est une fusion harmonieuse de trap nord-américain et de reggaeton. C'est un mélange traditions musicales latino-américaines avec des éléments trap et hip-hop moderne.

La combinaison d'instruments électroniques et acoustiques fournit des rythmes parfaits pour le chant du trap en espagnol, mais constitue également une piste d'accompagnement idéale pour la création de nouvelles rimes.

Il n'a été popularisé massivement qu'au milieu des années 2010 à Porto Rico. Beaucoup de ses chansons sont en conjonction avec d'autres artistes, et parfois même une sorte de "remix" d'entre eux.

Côté thèmes, comme le reggaeton, la trap latino parle des symboles du statut social, de la vie cool et, bien sûr, de fantasmes sexuels universels et est parfois durement critiqué par les puritains pour ses paroles obscènes, incitant au sexe, à la drogue, au machisme fort, à l'infidélité, etc.

Pourtant un artiste comme J Balvin prouve le contraire en soutenant par exemple la Pride 2019 en faveur des droits LGBT dans le monde, expliquant "Tout est question d'amour. Beaucoup de mes amis les plus proches sont homosexuels", et a teint ses cheveux aux couleurs arc-en-ciel.

La haine anti-LGBTQ est pourtant loin d’être une légende dans la scène trap portoricaine. Kevin Fret, autoproclamé « premier latin trapper ouvertement gay », a été abattu en 2018. Ses assassins n’ont jamais été arrêtés. Il avait déjà été victime d’agressions physiques et de passages à tabac.

Certains de ses plus grands représentants sont: Duki, Khea, Lit Killah, Bad Bunny, Myke Towers, Anuel AA, Arcángel, De La Ghetto, entre autres.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Trap latino, #latin trap, #Trap, #reggaeton, #trapetón, #hip-hop, #Musiques latines, #Bad Bunny, #Maluma

Repost0