mythologie

Publié le 10 Avril 2021

Dans un monde désormais mondialisé, nous avons perdu la connexion avec l'univers, connexion présente dans toutes les cultures du monde, comme ce symbole.. Universel !

Il représente un serpent ou un dragon qui se mord la queue, formant un cercle sans début ni fin. Apparemment immobile, mais en mouvement éternel, représente le pouvoir qui dévore et régénère soi-même, l'énergie universelle que l'on consomme et renouvelle tout le temps, la nature cyclique des choses, qui recommencent du début après avoir atteint sa fin. Il symbolise donc l'unité, la totalité du monde, l'infini, l'éternité, le temps cyclique, l'éternel retour, l'immortalité et la perfection.

Il représente un serpent ou un dragon qui se mord la queue, formant un cercle sans début ni fin. Apparemment immobile, mais en mouvement éternel, représente le pouvoir qui dévore et régénère soi-même, l'énergie universelle que l'on consomme et renouvelle tout le temps, la nature cyclique des choses, qui recommencent du début après avoir atteint sa fin. Il symbolise donc l'unité, la totalité du monde, l'infini, l'éternité, le temps cyclique, l'éternel retour, l'immortalité et la perfection.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Ouroboros, #mythologie, #Serpent dans la culture, #culture mexicaine

Repost0

Publié le 17 Août 2020

Les mythologies et les mythes de la création mésoaméricaine supposent généralement qu'il y avait plusieurs mondes avant le présent, que les dieux ont créés et détruits au fil du temps. Le nombre de ces mondes antérieurs varie d'une tradition à l'autre; selon une conception commune parmi les peuples du centre du Mexique dans la période post-classique, il y aurait eu quatre créations avant l'actuel.

Tamoanchan - La création du monde
Tamoanchan - La création du monde

Tamoanchan est un lieu mythique paradisiaque des cultures mésoaméricaines de la période postclassique. Ce lieu a été conçu comme un paradis où les dieux ont créé le premier membre de la race humaine actuelle. Certains auteurs se réfèrent au mot Timoancán comme provenant de la langue maya de la Huasteca, et signifie «montagne du serpent» ou «lieu des serpents».

Certains mythes parlent de Tamoanchan comme du lieu habité par la déesse Xochiquétzal, patronne des femmes célibataires, de la beauté et de l'amour.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Juin 2019

Caïn tuant Abel, le symbolisme du meurtre par Bartolomeo Manfredi.

Caïn tuant Abel, le symbolisme du meurtre par Bartolomeo Manfredi.

En plaçant le meurtre d'Abel par Caïn au tout début de l'histoire de l'humanité, la Bible nous rappelle que la violence extrême, fratricide, et la relation à l'autre dans sa différence, sont au fondement de notre humanité, de notre civilisation.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #civilisation, #religion, #Bible, #Bartolomeo Manfredi, #Terrorisme, #Mythologie

Repost0