nahuatl

Publié le 15 Décembre 2020

Le Codex Nuttall (également connu sous le nom de Tonindeye ou Codex Zouche-Nuttall ) est un manuscrit pictural préhispanique , appartenant à la culture mixtèque. Il n'y a pas de données sur la manière dont le codex mexicain est sorti. Il fut probablement envoyé en Espagne au XVIe siècle, peu de temps après la fin de la conquête des peuples mixtèques en 1522. Il fut identifié pour la première fois en 1854 au couvent dominicain de San Marcos à Florence.

Rois mixtèques buvant du chocolat. Le British Museum a acquis le codex en 1912 et en a obtenu la possession définitive en 1917 lorsque le dernier propriétaire de la collection est décédé. Il est enregistré sous la signature Add. MS 39671.

Rois mixtèques buvant du chocolat. Le British Museum a acquis le codex en 1912 et en a obtenu la possession définitive en 1917 lorsque le dernier propriétaire de la collection est décédé. Il est enregistré sous la signature Add. MS 39671.

Codex Nuttall, représentation de deux rois de la culture mixtèque partageant une boisson chocolatée.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Codex Nuttal, #Chocolat, #Nahuatl

Repost0

Publié le 12 Décembre 2020

Une icône religieuse et identitaire, reconnue par les croyants comme par les athées.

Chaque apparition divine porte de la musique. Cela vient du moment où l'archange Gabriel, trompettiste céleste, est apparu devant Marie accompagné d'une musique d'anges pour lui dire que l'humanité serait sauvée par elle. La raison est simple: après l'exil du Paradis, l'humanité a oublié la musique céleste. C'est pourquoi les apparitions doivent être accompagnées de musique, afin de rappeler à l'homme que son âme est avant tout la plus précieuse des symphonies. L'une des premières représentations picturales visualisant la musique angélique peut être vue dans l' Annonciation , de Giotto, dans la chapelle Scrovegni, à Padoue (1303-1305).

L'apparition de la Vierge de Guadalupe à Tepeyac n'est pas une exception musicale. Selon le Nican Mopohua, le plus ancien récit sur les apparitions, écrit en nahuatl, une chanson mélodique d'oiseaux coyoltototl ou tzinnizcan entendit le voyant quand il vit la Guadalupana. Symbole de la foi populaire, figure syncrétique, Notre-Dame de Guadalupe figure en bonne place dans le riche imaginaire hispano-américain.

La Vierge de Guadalupe est apparue devant Juan Diego avec un manteau bleu céleste qui est, dans la version de Francisco de Florencia susmentionné, ""semé de quarante-six étoiles d'or ", dont les experts disent la forme partie d'une mélodie sur une portée imaginaire qui ressemblerait à ceci:

Pregón del Atabal

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 30 Octobre 2020

C'est ainsi que le náhuatl est une langue vivante, plus d'un million de Mexicains le parlent.

Voir les commentaires

Repost0