national coming out day

Publié le 11 Octobre 2019

Pendant que des petites crapules du rap versent dans l'homophobie la plus abjecte. Arrêtez de vous couvrir, personne ne vous jugera et sortez du placard avec Calle 13.

Last Night in Orient - LNO ©

Calle 13 est un trio de reggaeton puis de rap urbain et de hip-hop de Porto Rico composé de deux demi-frères — René Pérez (alias Residente) et Eduardo Cabra (alias Visitante) — et de leur sœur Ileana Cabra (alias PG-13). Le groupe est également connu pour ses paroles satiriques ainsi que pour ses commentaires sociaux sur les problèmes et la culture latino-américaine.

Il a remporté 24 Latin Grammy Awards et 379 récompenses au total, ce qui en fait le meilleur Grammy de la musique urbaine. Calle 13 a par ailleurs dirigé et participé à diverses campagnes de philanthropie en Amérique latine.

Cela vous apprend que même si vous aimez la musique la plus intellectuelle du monde, vous avez toujours le temps de bouger vos fesses sur la piste de danse.

Histoire

La mère de René a épousé le père d'Eduardo et à partir de ce moment, ils se sont traités comme des frères. Plus tard, ses parents ont divorcé, mais les deux n'ont jamais cessé d'avoir une excellente relation fraternelle1.

Le nom Calle 13 provient du nom de la rue de Trujillo Alto où ils ont grandi2. Ils ont travaillé dans le studio de Harry Poppins entre 2001 et 2002. Ils sont connus pour leur sens de l'humour et leur musique expérimentale, mélange de hip-hop, reggaeton et autres rythmes tels le funk mais aussi le tango, la salsa...

Le , Calle 13 gagne trois Latin Grammys. En 2009, ils reçoivent le Latin Grammy pour l'album de l'année (Los de atras vienen conmigo) et en , ils créent l'évènement en remportant 19 Latin Grammys, soit le record pour cette cérémonie, dont celui de la chanson de l'année avec le titre Latinoamérica, un voyage social à travers l'Amérique latine au rythme de la musique urbaine3.

En 2010, Residente participe à un duo avec Shakira sur la chanson Gordita sur l'album de celle-ci Sale El Sol2. Certaines chansons sont en effet marquées par la présence en featuring de grands noms de la scène latino-américaine : CafeTacuba (Nadie Como Tu), Ruben Blades (La Perla), Orishas (Pal Norte). René (Residente) apparaît aussi en duo avec Mercedes Sosa (Cancion para un niño en la calle).

Leurs paroles, souvent satiriques, s'attaquent tout autant au business musical (Digo lo que pienso), à la religion (« la plus grande mafia est au Vatican » dans la chanson Calma Pueblo par exemple), la violence gratuite (La bala), la pauvreté, etc2. Bref, à tous les problèmes sociaux récurrents en Amérique latine. Une de leurs chansons rend hommage au militant Filiberto Ojeda Ríos, tué par le FBI en 2005. À cela faut-il ajouter le « nationalisme » continental (ou internationalisme) caractéristique des mouvements de gauche latino-américains depuis les années 1960.

En juillet 2012, avec MTV Exit et l'Unicef, Calle 13 a sorti Esclavos Invisibles, un film documentaire qui parle de la traite des êtres humains en Amérique latine qui a également été présenté à la Casa de América à Madrid, en Espagne. De plus, le groupe fait don des droits d'auteur du titre "Prepárame la Cena"4,5.

Avec l’apparition de l'album Entren los que quieran en 2012, Calle 13 change radicalement de registre, ils passent d'un reggaeton, certes critique de la société moderne, à une vision plus engagée contre le capitalisme et l'impérialisme du monde de l'Occident6. De même, leur engagement politique devient plus important. L'album en soit est plus hip-hop que les précédents, mais aussi il présente de claires inspirations du folk du continent américain. La chanson Latinoamérica est un hymne à l'Amérique du Sud : dans les paroles, on peut voir que les vers de Calle 13 sont plein de références à la littérature, l'histoire et la culture indigène d'Amérique latine.

Les membres du groupe ont également soutenu à de nombreuses reprises une éducation publique gratuite pour les pays d'Amérique latine tels que la République dominicaine, Porto Rico , la Colombie et le Chili .Aux Grammy Awards en 2011, par exemple, ils ont manifesté contre la réforme de la loi 30 en Colombie, et en faveur de la lutte étudiante à Porto Rico, de la mobilisation étudiante du Chili et de l'investissement de 4% pour l'éducation publique en République dominicaine7.

En 2014, Calle 13 sort Multiviral, un disque qui suit le même registre que le précédent, excepté le fait que l'appel à la révolution et à la révolte est cette fois-ci destiné à tous les peuples du monde et plus seulement ceux d'Amérique Latine. Le grand artiste cubain, Silvio Rodríguez et l'auteur uruguayen Eduardo Galeano ainsi que le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange vont collaborer avec Calle 13.

Atrévete, te, te, te
Salte del closet, te
Destapate, quítate el esmalte
Deja de taparte que nadie va a retratarte
Levántate, ponte hyper
Préndete, sácale chispas al estárter
Préndete en fuego como un lighter
Sacúdete el sudor como si fueras un wiper
Que tu eres callejera, ""Street Fighter"""

Notes et références

  1.  (es) Camila Diaz, « Calle 13 » [archive], sur Historia y biografía de,  (consulté le )
  2.  Revenir plus haut en :a b et c « Vic-Fezensac. La fièvre de Calle 13 » [archive], sur ladepeche.fr (consulté le )
  3.  (en) « Latin Grammy Awards: Calle 13 Sets Record With 19 Wins, Including Album of the Year » [archive], sur The Hollywood Reporter (consulté le )
  4.  « Calle 13 conciencia sobre la trata y la explotación | UNICEF » [archive], sur www.unicef.es (consulté le )
  5.  (es) Clarín.com, « Calle 13, MTV y UNICEF, contra la trata y la explotación en América Latina » [archive], sur Clarín,  (consulté le )
  6.  « MUSIQUE. Calle 13 : la révolution finit par payer » [archive], sur Courrier international,  (consulté le )
  7.  « Calle 13 reivindica educación pública gratuita para Latinoamérica en la gala de los Grammy » [archive], sur web.archive.org,  (consulté le )

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Coming Out Day, #Calle 13, #Atrevete te te, #National Coming Out Day, #Atrévete-Te-Te

Repost0