oaxaca

Publié le 13 Décembre 2020

6,5 kilomètres de routes rurales inaugurées à Santa Ana Oaxaca.

Ce dimanche 13 décembre 2020, le président mexicain Andrés Manuel López Obrador, a inauguré la route rurale de Santa Ana, district de Miahuatlán dans la région de la Sierra Sur, Oaxaca.


López Obrador favorisera la culture du maguey à Oaxaca. Selon le président, le soutien aux producteurs se fera par le biais du programme Sembrando Vida; inaugure avec le gouverneur Alejandro Murat la route rurale de Santa Ana.

«Ici, dans cette région, la meilleure variété ou l'une des meilleures variétés de maguey est produite, le tobalá dans cette région de Miahuatlán, ici un mezcal de la meilleure qualité est produit; puis, en parlant avec Alejandro Murat, gouverneur d'Oaxaca, nous allons Renforcer le programme Sembrando Vida pour cultiver le maguey, car le mezcal d'Oaxaca est très demandé car il est exquis, ils l'achètent, l'exigent de l'Europe et d'autres pays ", a déclaré López Obrador avant de couper le ruban inaugural de la route rurale construite avec la main-d’œuvre des habitants de la région.

López Obrador a affirmé qu'il existe des conditions favorables pour planter du maguey et produire du mezcal, ce qui favorisera l'économie d'Oaxaca et de ses habitants.

Il s'agit, a-t-il dit, de travailler et de soutenir les Mexicains afin qu'ils n'abandonnent pas leur terre et quiconque la quitte le fait pour le plaisir et non par nécessité.

 

À Oaxaca, l'engagement approuvé lors de sa visite à la communauté de Santa Ana, Oaxaca, était de terminer 33 routes menant aux sièges municipaux de l'État en 2020, dont 14 sont en cours et 19 ont été inaugurées.

«C'est un exemple pour les entreprises, les entreprises de construction et pour les gouvernements et les fonctionnaires, cette route fait 6 kilomètres et demi de long et coûte 27 millions de pesos, ou plutôt 27 millions de pesos ont été investis à raison de 4 500 000 par kilomètre; Je laisse la tâche à mes techniciens et aux ingénieurs qui font le calcul et voient la qualité de la route, avec du bon matériel, du béton, avec des gouttières, avec des travaux de drainage, bien fait », a remarqué López Obrador 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Oaxaca, #AMLO, #économie locale, #Miahuatlán, #Andrés Manuel López Obrador

Repost0

Publié le 4 Décembre 2020

Il y a environ 500 ans, les Espagnols ont conquis les Zapotèques des vallées centrales d'Oaxaca, et après une bataille entourée d'événements dévastateurs, la vie des vaincus a changé à jamais. De nombreux indigènes sont morts, et on dit même que la population indigène a été réduite de 90% au cours des deux siècles qui ont suivi la conquête. De cette bataille dévastatrice est née une belle danse appelée "La danse de la plume" ou "La danse de la conquête", qui est exécutée dans certaines villes du centre d'Oaxaca, et est également connue pour être le dernier numéro de la Guelaguetza traditionnelle.

Cette danse est originaire de la ville de Cuilapam de Guerrero, une municipalité adjacente à la municipalité de Zaachila et à la municipalité de Santa Cruz Xoxocotlán. Elle est originaire de la ville de Cuilapam de Guerrero, une municipalité adjacente à la municipalité de Zaachila et à la municipalité de Santa Cruz Xoxocotlán. Il se caractérise par sa danse originale de la plume et son ancien ancien couvent, il est dédié à l'agriculture et à l'élevage. La danse de la plume a son berceau à Cuilapam de Guerrero, cette danse est aussi ancienne que toutes les cultures d'Oaxaca et est encore préservée à ce jour. La Danse de la plume est composée d'un Moctezuma, d'une Malinche et d'un Zahuapila, puis il y a les deux Théotiles, suivis du 1er Roi, 2ème Roi, 3ème Roi, 4ème Roi et enfin il y a les deux capitaines.

 

 

 

 

Les costumes des danseurs sont très élégants, il se compose d'un panache qui est fait de plumes d'oiseaux colorées

Cette danse d'origine aztèque-zapotèque, a été créée par les deux cultures afin d'exprimer leur connaissance de l'univers et aussi de faire connaître le processus de la conquête, dans une partie de celle-ci, elles représentent même l'existence de huit planètes et leur mouvement autour de la soleil depuis l'époque préhispanique. Cette danse a servi de moyen de diffusion pour que l'on sache comment la conquête s'est déroulée au Mexique, après avoir été créée, elle a été diffusée dans toute la région des vallées centrales.

La Danse est présentée en deux groupes, les conquérants, avec Hernán Cortés en tête, accompagné des Malinche ou des Malintzin, et l'autre groupe est les Mexicas, dirigés par Moctezuma, accompagnés des Cihuapilli; Teotli (ambassadeur et conseiller de Moctezuma), rois et capitaines (douze qui composent le corps de danse), Pedro de Alvarado, un enseigne, un page et cinq soldats participent séparément. Les passages de la conquête qui sont montrés sont: l'accueil de Moctezuma à Cortés, le travail de la traduction de Malinche, les batailles et affrontements des deux armées, l'aide que Moctezuma demande aux 4 points cardinaux, la mort de Moctezuma et le fusion de deux cultures, interprétée avec la danse de la Malinche et du Cihuapilli. La représentation de la danse de la plume peut durer jusqu'à trois jours,

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Danza de la Pluma, #Oaxaca, #Guelaguetza, #Musique mexicaine, #Culture mexicaine, #Danse

Repost0

Publié le 3 Novembre 2020

Repost0