pauvrete

Publié le 4 Mars 2018

Certains Phillipins survivent avec ce nouvel « aliment de base » – mais ses ingrédients sont carrément toxiques. Les familles parcourent les dépotoirs pour ce qui semble être «encore comestible».

Pagpag est un terme tagalog pour désigner les restes de nourriture provenant des restaurants récupérés à partir des sites de déchets et des décharges. Le mot dans la langue tagalog signifie littéralement «nourriture dépoussiérée de la saleté», et se réfère à l'acte de retirer la saleté hors de la partie comestible des restes. Ces aliments non recommandables sont recyclés par ébullition ou friture, après avoir enlevé la saleté et sorti les os. La nourriture Pagpag peut également être constituée de viande, de poissons ou des légumes congelés périmés et jetés par les supermarchés et récupérés dans des camions à ordures. Pagpag peut être consommé immédiatement ou avoir été cuit de diverses façons après sa récolte. Sauté avec un peu d'huile, l'ail, et un choix entre patis ou toyo, sont diverses parties de poulet frit. Cependant, ce qui reste de la poule est la plupart du temps juste des os. Le fait de consommer pagpag est né des défis contre la famine résultant de l'extrême pauvreté.

De petites industries artisanales se sont constituées autour de pagpag où des personnes appauvries gagnent leur vie en récupérant, en collectant, en transformant et en vendant la pagpag transformée à d'autres personnes pauvres. Un paquet de pagpag coûte ente 20 et 30 pesos philippins (30 à 50 centimes d’euro).

Le capitalisme sauvage tel qu'il s'est développé depuis un certain nombre d'années est extrêmement violent, ce qui pose préjudice aux individus.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Philippines, #pagpag, #Cuisine, #Pauvreté

Repost0

Publié le 4 Mars 2018

Les pauvres ne devraient pas avoir d'enfants, devons nous contribuer aux désastres des familles?

L'adolescente de 16 ans  est maintenant convaincue que si les pauvres cessaient de se reproduire, nous mettrions fin à la pauvreté au Mexique et dans le monde entier.

Le message a été partagé à travers son profil officiel sur Facebook, où Aguirre a mentionné que «les personnes qui ont un niveau économique inférieur» ne devraient pas avoir d'enfants.

Ceci, parce que «si vous n'avez pas d'argent ou de temps constant pour l'organiser pour les soins de vos enfants», il serait préférable d'arrêter de se reproduire. Donc ses arguments.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Mexique, #Pauvreté, #Mars Aguirre, #2018

Repost0