politique

Publié le 9 Juin 2020

L'une des industries les plus touchées par la pandémie.

Sans aucun doute, l'industrie des concerts et du divertissement en direct a été l'une des plus touchées par COVID-19 et aussi celle qui mettrait le plus de temps à se redresser. Dans cette optique, certains hommes d'affaires ont pris l'initiative de présenter une proposition de réactivation au gouvernement. Cette proposition se compose de 4 phases qui sont en phase avec les suggestions de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). 

"On souhaite qu'avec cette réouverture progressive, la réactivation d'une industrie fortement touchée soit réalisée, continue de créer des emplois, de diffuser du contenu artistique et de mettre en scène des centaines d'artistes", indique un communiqué de plusieurs entreprises du secteur comme Tuboleta. Ocesa, Teatro Colsubsidio, entre autres.

La première phase consiste à ouvrir des studios d'enregistrement avec le personnel minimum requis et tous les protocoles de santé et d'hygiène. La deuxième phase consiste à utiliser des outils virtuels tels que le streaming , depuis des scènes, des studios d'enregistrement, des espaces ou des théâtres à occupations contrôlées et sans public. Ainsi, 10 personnes de l'équipe technique ou artistique peuvent participer en même temps à la préparation du spectacle, selon la capacité des lieux dans lesquels il sera diffusé, avec une distance permanente et les éléments appropriés de protection individuelle. Dans le pays et dans le monde, c'est une modalité qui gagne en force.  

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #musique colombienne, #Colombie, #Politique

Repost0

Publié le 6 Juin 2020

 

La agroindustria que causa la deforestación promueve la transmisión de virus o bacterias de animales a humanos. Pero al cambiar el modelo de agricultura, podemos protegernos mejor.

Es cierto que aún no sabemos cómo determinar la causa exacta de la actual pandemia de coronavirus. Entre el pangolín, el murciélago o la antología de tesis conspirativas (un día dirigido a un laboratorio estadounidense, el otro chino), uno navega un poco por la vista. Lo que sí sabemos, sin embargo, es que no se trata del destino. Por el contrario, nuestro sistema económico y sus consecuencias para el medio ambiente son en gran parte responsables de la situación actual. Y sin grandes cambios, es probable que se multipliquen desastres similares.

La lógica capitalista de los agronegocios, que está tratando de apoderarse del mercado de alimentos robando tierras y recursos de países más débiles, es peligrosa para la salud pública. Crean las condiciones para una multiplicación de epidemias, incluso pandemias, y no logran producir alimentos sostenibles de calidad. En un artículo en Lava, el biólogo Rob Wallace dijo recientemente, hablando del modelo agrícola capitalista, que "no podría haber un mejor sistema para producir enfermedades mortales". Pero obviamente para los accionistas, el juego vale la pena ya que garantiza ganancias a corto plazo. Además, debe tenerse en cuenta que nuestros sistemas económicos son un gran desperdicio de producción de alimentos.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Politique, #Coronavirus

Repost0

Publié le 4 Juin 2020

Si l'on pouvait aller dans une discothèque et s'épivarder un peu, ce serait très agréable, mais malheureusement, ce sont des endroits où les contacts sont très resserrés, intimes, et donc des foyers incroyables de la propagation de l'épidémie.

Elio Di Rupo

L’idée d’agitation incluse dans l’action de se nettoyer les plumes est à l’origine des sens figurés du verbe s’épivarder. Agitation qui ne passe pas inaperçue car si on se fait beau, si on se pomponne, c’est pour se faire remarquer : s’épivarder devant le monde ! s'agiter, faire le fou, peut revêtir des sens un peu différents comme "prendre l'air", "avoir des activités extérieures". "disperser".

L’idée d’agitation incluse dans l’action de se nettoyer les plumes est à l’origine des sens figurés du verbe s’épivarder. Agitation qui ne passe pas inaperçue car si on se fait beau, si on se pomponne, c’est pour se faire remarquer : s’épivarder devant le monde ! s'agiter, faire le fou, peut revêtir des sens un peu différents comme "prendre l'air", "avoir des activités extérieures". "disperser".

je m'épivardai
tu t'épivardas
il s'épivarda
nous nous épivardâmes
vous vous épivardâtes
ils s'épivardèrent

Conjugaison du verbe s'épivarder

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Politique, #Elio Di Rupo, #Poules, #basse-cour, #Coronavirus

Repost0