porto rico

Publié le 16 Avril 2021

La Colombie et Porto Rico se rejoignent dans cette collaboration que Carlos Vives et Ricky Martin ont réalisée sur la nouvelle chanson «Canción bonita». Couleurs vibrantes, énergie contagieuse, vibrations positives et même la chaleur de La Isla del Encanto sont plusieurs des éléments qui unissent ce couple de légendes musicales. Le clip vidéo, enregistré dans le vieux San Juan, à Piñones et dans l'emblématique bar El Batey, met en évidence l'esthétique, la culture et l'histoire de Porto Rico.

L'amour de Carlos pour Porto Rico est authentique et cela donne une valeur authentique aux paroles. La vidéo est réalisée par Carlos Pérez (le même créateur du clip «Despacito»), Avec sa barbe blanchie, son pull blanc à rayures bleu clair, son jean retroussé et ses pieds nus, Ricky Martin a dansé sur la plage avec son ami et collègue Carlos Vives.

 

Carlos Vives, plusieurs artistes primés aux GRAMMY, est de retour sur scène avec «Canción bonita», après la mort de son père, Luis Aurelio Vives . C'est une chanson qui promet de devenir l'un des tubes de la saison. Dans cette nouvelle aventure musicale, il partage la vedette avec nul autre que Ricky Martin, dans une rencontre entre les sons de la Colombie et de Porto Rico en une seule mélodie. La chanson combine les sons caractéristiques de la bomba et de la Plena de Porto Rico et ce que Vives a décrit comme «notre pop tropicale».

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Canción Bonita, #Ricky Martin, #Carlos Vives, #Musiques latines, #2021, #Porto Rico, #Bomba, #Plena, #Carlos Pérez, #pop latino

Repost0

Publié le 28 Avril 2019

Carlos Pizarro s'est distingué tout particulièrement en tant qu'exposant du boléro. Mais son répertoire couvrait la plupart des rythmes antillais: le merengue, le guaracha et le pachanga, entre autres. Né à Cuba à la fin du XIXe siècle, le boléro est cette forme sophistiquée de chanson romantique qui, très vite, a prospéré bien au-delà.

Plus tard, au Mexique, le boléro est devenu l'un des genres les plus populaires du pays et a représenté la musique mexicaine dans le monde entier.

En 1956, Carlos Pizarro fonda l'orchestre qui portait son nom, avec lequel il enregistra de nombreux albums et se produisit dans plusieurs villes de l'est des États-Unis et de Porto Rico.

Carlos Pizarro. Considéré comme l'une des figures les plus représentatives de la scène artistique hispanique de New York entre les années 1950 et 1960

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Carlos Pizarro, #boléro, #Porto Rico

Repost0