prostitution

Publié le 26 Juin 2018

Prostitution et tourisme sexuel à Pattaya en Thaïlande

Comment qualifier la Thaïlande de « pays du sourire »  alors qu’y sévit le tourisme sexuel lequel engendre prostitution, pédophilie et trafic humain? Un rapport de l'Onusida évaluait en 2014 à 140.000 le nombre des prostituées en Thaïlande.

La pédophilie ne se cache même pas

Selon l'institut de recherche “Protection Project”, basé aux États-Unis, les estimations du nombre d'enfants s'y livrant à la prostitution vont de 12 000 à des centaines de milliers (d'après ECPAT). Le gouvernement, des chercheurs universitaires et des ONG ont estimé qu'il y avait entre trente et quarante mille prostitués ayant moins de 18 ans, sans compter les immigrants (US Department of State, 2005b). Mais l'Institut de Recherche sur le Système de Santé Thaï estime que les mineurs constituent 40 % des prostitués en Thaïlande.

La seule Pattaya en compterait plusieurs dizaines de milliers. Les enfants sont exploités dans des établissements sexuels et sont également approchés directement dans la rue par des pédophiles à la recherche de contacts sexuels. Il existe des gangs de pédophiles de retraités étrangers" opérant dans cette villes et qui exploitent les lois laxistes du pays et tentent de trouver une couverture pour éviter les poursuites. Des réseaux d'entraide réunissent le montant des frais d'avocats et des cautions, assez dérisoires, et les respectables dévoreurs d'innocence s'envolent vers l'Europe avec un passeport refait dans l'urgence. 

Nuit glauque en Thaïlande. Garçons frais pour le sexe à Bangkok

La prostitution en Thaïlande comme première économie souterraine du pays. Le trafic d’enfants n’y a jamais cessé, mais heureusement, se dit-on, des ONG luttent contre ce fléau.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Pattaya, #Tourisme, #Thaïlande, #2018, #Actualités, #prostitution, #esclavage sexuel dans le monde

Repost1

Publié le 27 Mai 2015

« ...Les gens éclairés, qui ont du mérite,
Apprécieront, même si cela irrite!
Je n'ai fait qu' évoquer une vérité,
Réelle en ces temps, dans la société.
Seuls les sots, les rustres, les balourds
Ignorent et ne savourent ce discours.
Ils n'ont ni finesse ni bienveillance,
Ils sont des ânes et des hyènes, en substance!
Ils se fâchent à l’écoute de ces vers,
L'homme avisé louera le savoir-faire.
Si les minus sabens me critiquent,
Qu'ils sachent qu'ils ne sont qu'aveuglées bourriques,
Ignorant absolument tout de l'art!
Ne les contrediront que les tocards,
Leurs cervelles méritent d’être brûlées,
D’être enflammées comme des feux follets.
C'est comme s'ils offraient une pâtisserie
A un pauvre bourricot bien aigri!
Ou chantaient à un barbare en arabe
Il ne comprendrait la moindre syllabe!
Ils se donnent de la peine pour rien,
Ils ne pigent rien à ce qui leur convient.
J'adresse mon salut aux gens raffinés,
Aux sages, dixit Benali in fine. »

 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #poésie, #melhoun marocain, #Maroc, #Prostitution, #Cinéma

Repost1