rafael de leon

Publié le 30 Octobre 2020

Salve rociera ou Salve a la Virgen del Rocío ou Salve del olé.

L'auteur des paroles, Rafael de León (1908-1982) était un poète espagnol de la génération des 27 et auteur de paroles pour copla, cette dernière facette dans laquelle il est devenu célèbre pour faire partie du trio immortel Quintero, León y Quiroga.

Manuel Pareja Obregón était un musicien et compositeur espagnol, mettant en évidence parmi ses compositions les sevillanas et les fandangos de Huelva. En plus d'être musicien, il était aussi sculpteur. Il collabore avec Rafael de León et Manuel Quiroga et compose des chansons pour un grand groupe d'artistes célèbres de la scène espagnole, parmi lesquels Enrique Montoya, Sergio y Estíbaliz, Paloma San Basilio, Rocío Jurado, Marisol, Cantores de Híspalis ou Chiquetete ont interprété leurs chansons. 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Salve rociera, #Rafael de León

Repost0

Publié le 6 Juillet 2020

La copla la plus emblématique de Conchita Piquer, à l'ombre des charniers de la terreur de Franco.

Cette chanson a la particularité de combiner des vers avec un rythme de la valse avec celui du tango.

 

La vieja historia de su amor:
Mira mi brazo tatuado
Con este nombre de mujer
Es el recuerdo del pasado
Que nunca más ha de volver
Ella me quiso y me ha olvidado
En cambio, yo, no la olvidé
Y para siempre voy marcado
Con este nombre de mujer

Él se fue una tarde, con rumbo ignorado
En el mismo barco que lo trajo a mí
Pero entre mis labios, se dejó olvidado
Un beso de amante, que yo le pedí
Errante lo busco por todos los puertos
A los marineros pregunto por él
Y nadie me dice, si está vivo o muerto
Y sigo en mi duda buscándolo fiel

Y voy sangrando lentamente
De mostrador en mostrador
Ante una copa de aguardiente
Donde se ahoga mi dolor

Mira tu nombre tatuado 
en la caricia de mi piel
A fuego lento lo he marcado 
y para siempre iré con él
Quizá ya tú me has olvidado, 
en cambio, yo no te olvidé
Y hasta que no te haya 
encontrado sin descansar te buscaré

Escúchame marinero
Y dime que sabes de él
Era gallardo y altanero
Y era más rubio que la miel
Mira su nombre de extranjero
Escrito aquí, sobre mi piel
Si te lo encuentras marinero
Dile que yo, muero por él

Concepción Piquer López (Valence, 8 décembre 1906 - Madrid, 12 décembre 1990), aussi connue sous le nom de Concha Piquer, fut une chanteuse de coplas et une actrice espagnole qui eut une carrière artistique internationale.

Biographie
Concepción Piquer López est née au sein d'une famille pauvre qui comptait 4 enfants décédés prématurément.

A l'âge de 11 ans, la jeune Concha fait ses débuts au théâtre Sogueros à Valencia. Elle étudie le chant avec le maestro Laguna. Elle jouait à el Grao, Gandía, et sur les scènes des théâtres Valenciens : Apolo et Kursaal.

En 1922, à l'âge de 14 ans, elle monte à New York et chantera notamment avec Eddie Cantor, Al Jolson et Fred Astaire.

En 1933, elle prend pour époux le torero Antonio Márquez.

Elle a rencontré le poète et écrivain Rafael de León et Antonio Quintero et Manuel López-Quiroga Miquel qui ont créé une série de spectacles où ils ont présentés des chansons devenues populaires.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Tatuaje, #Conchita Piquer, #1941, #Copla, #Xandro Valerio, #Rafael de León, #Manuel Quiroga

Repost0

Publié le 7 Janvier 2020

Me lo dijeron mil veces, 
Más yo nunca quise poner atención. 
Cuando vinieron los llantos 
Ya estabas muy dentro de mi corazón. 
Te esperaba hasta muy tarde, 
Ningún reproche te hacía; 
Lo mas que te preguntaba 
Era que si me quieres. 
Y, bajo tus besos, 
En la madruga, 
Sin que tu notaras la crúz de mi angustia 
Solía canta: 

Te quiero más que a mis ojos, 
Te quiero más que a mi vía, 
Más que el aire que respiro 
Y mas que a la mare mía. 
Que se me paren los pulsos si te dejo de queré 
Que las campanas me doblen si te farto alguna vé. 

Eres mi vía y mi muerte, 
Te lo juro, compañero; 
Ne debía de quererte 
No debía de quererte 
Y sin embargo te quiero. 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Rocío Jurado, #Y Sin Embargo Te Quiero, #musiques espagnoles, #Rafael de León, #Manuel Lopez Quiroga

Repost0