sorcellerie

Publié le 20 Novembre 2017

Le village de Catemaco, un joli petit endroit au bord de la Laguna Catemaco. Entourée par une forêt tropicale, la ville est célèbre pour le parc naturel de Nanciyaga, la lagune de Catemaco, sa cuisine et surtout pour les sorciers, rebouteux  qui soignent les âmes, chamans, spiritistes, voyants et mages qui y habitent. Environ 1.000 d’entre eux sont installés dans la région qui vit du tourisme, d'élevage, de pêche et d'agriculture.

C'est une des régions les plus pauvres de l'État de Veracruz. Communauté isolée, Catemaco est aujourd'hui surtout réputée pour être le «siège social» de sorciers et sorcières locaux.

Les gens demandent notre aide parce qu’ils ont peur des menaces, des extorsions. Ils sont chargés d’énergie négative.

Marthen Torres, un sorcier de Catemaco

Flickr – Jose Luis Mieza Photography
Flickr – Jose Luis Mieza Photography

Flickr – Jose Luis Mieza Photography

Chaque premier vendredi du mois de mars, les sorciers affluent de tout le Mexique pour renouveler leur pacte avec le malin lors de cérémonies occultes. Pour les Olmèques, qui vivaient là avant l’arrivée des Espagnols, cette date était la plus indiquée pour la récolte des plantes médicinales qui abondent dans la région. Les druides mésoaméricains ont laissé la place à des sorciers qui réalisent, pour vous, tous les sortilèges à prix variables.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Mexique, #Chamanisme, #Catemaco, #Sorcellerie, #album, #Noche de Brujas

Repost0

Publié le 3 Avril 2016

17 ans de grandes réformes au Maroc (1999-2016) par le Roi Mohammed VI

Voici une vidéo qui fait la une au Maroc, Cette fois-ci, les faits se déroulent à Salé où plusieurs centaines de jeunes se sont attaqués à une maison de la médina.  Selon des témoins oculaires, des jeunes toxicomanes oisifs auraient vu un chat noir sortir avec « la bouche cousue » de la maison de la voyante. Des pratiques qui pourraient en choquer plusieurs, mais qui restent très répandues, certaines personnes remplacent une séance de psychologue par une séance chez leur voyante. N’importe quel problème peut ainsi « être réglé » grâce à la sorcellerie.
 
Dans le cas de cet assaut, ces drogués prétendent en jurant sur le Coran que Fatma, une vieille femme pratiquait des actes de sorcellerie. Selon eux, ils certifient qu'elle a introduit une photographie d'un jeune homme dans la gueule de ce chat et de l'avoir ensuite cousue. Dans les quartiers populaires, la sorcellerie reste une pratique immuable depuis des siècles.
 
La magie noire est plutôt pratiquée dans ces régions au Maroc souvent difficiles d'accès et pratiquement isolées du Souss, où l'invocation des djinns et démons et pratiquée par les Talebs maîtrisant la magie noire et sorciers pour exorciser le "mauvais œil", favoriser la fertilité des femmes, provoquer le mariage de vieilles filles, ou jeter le mauvais sort. 

Le plus étrange, c'est que dans les grandes villes du Maroc, les pratiques de sorcellerie, quoique feutrées et dissimulées, sont beaucoup moins fréquentes. L'envoûtement, ou le mauvais sort, se nomme « kishouf ». L'ignorance a encore de beaux jours dans le royaume chérifien.
 
Mais il est fort probable que cette foule soient plutôt des toxicomane, le plus grand fléau du Maroc contemporain.
 
 
Maroc : après la chasse aux homosexuels à Béni Mellal, voici la chasse aux sorcières à Salé

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Maroc, #Sorcellerie, #2016, #Religion, #Actualités

Repost0

Publié le 25 Juillet 2014

Sans aucun trucage, ni photomontage ! Je tiendrai toutefois le lieu secret où j'ai pu faire lever un spectre outre tombe !

Sans aucun trucage, ni photomontage ! Je tiendrai toutefois le lieu secret où j'ai pu faire lever un spectre outre tombe !

Toutes les parties de l'arum tacheté (feuilles, fleurs, fruits, rhizomes) sont toxiques par ingestion et même par simple contact. Les complications peuvent être graves voire mortelles.

La mastication de feuilles ou de fruits entraine immédiatement une sensation de brûlure bucco-pharyngée, avec une hyper salivation, un oedème local qui peut gêner la déglutition et la ventilation. En cas d'ingestion ces troubles s'accompagnent de douleurs digestives, de vomissements et d'une diarrhée.

Seule solution : fuir cette plante sans même la toucher même si elle nous ensorcelle par son irrésistible beauté

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #photographie, #Arum maculatum, #Arum tacheté, #Gouet tacheté, #Sorcellerie

Repost0