television

Publié le 9 Octobre 2018

«Gaycation France»: un miroir sans complaisance de notre communauté LGBT
 

Ellen Page et son meilleur ami, Ian Daniel, ont entrepris un voyage personnel pour explorer les cultures LGBTQ à travers le monde.

La série explore les cultures LGBTQ à travers le monde, alors que Ellen Page et Daniel rencontrent différentes personnes au cours de leurs voyages et écoutent leurs histoires.

Dans la première de la série, Ellen et Ian explorent les contradictions entourant la communauté LGBTQ au Japon en se plongeant dans la culture et en rencontrant des gens qui ont lutté contre la position ambiguë de la nation vis-à-vis de l'homosexualité.

Une visite à Rio de Janeiro, au Brésil, explore comment la communauté brésilienne brésilienne parvient à vivre dans un endroit où le taux de meurtres LGBTQ est le plus élevé au monde.

Ellen et Ian se rendent en Jamaïque, un pays réputé pour son homophobie, et explorent comment la communauté gay de la région est perçue. Avec Beenie Man .
 

Ellen et Ian partent pour un voyage en voiture entre l'Iowa et la ville de New York, au cours duquel ils explorent à la fois les progrès et les revers du mouvement LGBTQ aux États-Unis. Ils commencent par un bref détour par la Saskatchewan au Canada pour assister à un rassemblement des Amérindiens Two Spirit . Au Caucus républicain de l'Iowa, Ellen interroge le sénateur Ted Cruz lors de la séance de questions-réponses en direct sur sa position concernant les droits des LGBT. Leur voyage se termine au défilé de la Gay Pride à New York.

Dans une présentation spéciale de Gaycation , Ellen Page et Ian Daniel s’assoient avec un groupe de personnes diverses touchées par la fusillade à Orlando pour discuter des conséquences de cet événement tragique.

Lors de la première saison, Ellen et Ian se rendent en Ukraine deux ans après la révolution et rencontrent des militants LGBTQ qui se battent pour l'égalité dans une période post-soviétique.

Ellen et Ian se rendent en Inde, où des guides de la communauté LGBTQ locale les aident à explorer la manière dont le pays peut évoluer tout en maintenant ses traditions.

Ian se rend en France, où il vivait autrefois comme étudiant, pour se rendre compte de la situation des personnes LGBTQ dont les histoires et les difficultés sont souvent cachées. Marie-Pierre Pruvot , alias Bambi, est la show- girl transgenre .

Dans la finale de la deuxième saison, Ian s'est embarqué dans un road trip à travers le Grand Sud pour explorer la culture des communautés LGBTQ locales et les stigmates sociaux qu'elles sont obligées de supporter.
Dans une présentation spéciale de Gaycation , Ellen Page et Ian Daniel vont au-delà des manchettes et examinent ce que l’administration Trump pourrait signifier pour la communauté LGBTQ.
 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Gaycation, #Gaycation avec Ellen Page, #lgbti, #télévision, #Gay

Repost0

Publié le 30 Avril 2018

Parce que depuis toujours, l'humanité tente de répondre aux grandes interrogations du monde. George Orwell était écrivain, penseur, mais aussi praticien du langage. Dans son roman «1984», il invente la «novlangue», un langage dont le but est l’anéantissement de la pensée, la destruction de l'individu devenu anonyme, l'asservissement du peuple. 

Les limites de mon langage signifient les limites de mon propre monde.

Ludwig Wittgenstein -Tractatus logico-philosophicus

Quand on s’exprime mal, on pense mal ou pas du tout. Le but de la novlangue dans 1984 est de parvenir à l’anéantissement de la pensée et remplacer le sens par le signal.

Françoise Thom

La novlangue, instrument de destruction intellectuelle 

La novlangue (en anglais Newspeak) est la langue officielle d’Océania, inventée par George Orwell pour son roman 1984 (publié en 1949). Le principe est simple : plus on diminue le nombre de mots d'une langue, plus on diminue le nombre de concepts avec lesquels les gens peuvent réfléchir, plus on réduit les finesses du langage, moins les gens sont capables de réfléchir, et plus ils raisonnent à l'affect. La mauvaise maîtrise de la langue rend ainsi les gens stupides et dépendants. Ils deviennent des sujets aisément manipulables par les médias de masse tels que la télévision. La transformation de la langue y devient le moteur de l'idéologie dominante.

 

Pour Orwell, la situation politique reflète le langage et si l'un est corrompu, il s'ensuit que l'autre doit l'être aussi. S'appuyant sur les constructions de la langue anglaise, il démontre comment le langage est utilisé dans la politique pour créer une fausse impression de sécurité, pour rassurer le peuple à obéir sans réfléchir.  Ce sont les mots qui permettent la contradiction, mais utilisées à perpétuité les contradictions deviennent admissibles, voire même analogues. 
Pour Orwell, la situation politique reflète le langage et si l'un est corrompu, il s'ensuit que l'autre doit l'être aussi. S'appuyant sur les constructions de la langue anglaise, il démontre comment le langage est utilisé dans la politique pour créer une fausse impression de sécurité, pour rassurer le peuple à obéir sans réfléchir.  Ce sont les mots qui permettent la contradiction, mais utilisées à perpétuité les contradictions deviennent admissibles, voire même analogues. 

Pour Orwell, la situation politique reflète le langage et si l'un est corrompu, il s'ensuit que l'autre doit l'être aussi. S'appuyant sur les constructions de la langue anglaise, il démontre comment le langage est utilisé dans la politique pour créer une fausse impression de sécurité, pour rassurer le peuple à obéir sans réfléchir.  Ce sont les mots qui permettent la contradiction, mais utilisées à perpétuité les contradictions deviennent admissibles, voire même analogues. 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Janvier 2018

Juan Pablo Márquez, Jessi Uribe, Adry, Tito Murillo et Cantillo interprètent des chansons à succès de Kike, Fonseca et Silvestre Dangond sous le titre «Si tú supieras», «Por pura Curios» et 'Cásate conmigo'. Regardez la présentation majestueuse!

Voir les commentaires

Repost0