Charles Trenet nous fait revivre "L'âme des poètes"

Publié le 10 Août 2014

L'Âme des poètes est pour moi la plus belle chanson de Charles Trenet qui évoque la postérité de l'œuvre des poètes. Charles Trenet disait: «Je cache mon malheur avec mon bonheur.» : Il a par ailleurs fait de François Villon, Victor Hugo, Paul Verlaine, Max Jacob et Jean Cocteau ses idoles pendant son adolescence.  Le vers « Parfois on change un mot, une phrase » renvoie à une de ses précédentes chansons, « Verlaine », mise en musique du poème Chanson d'automne de Paul Verlaine, où Trenet a remplacé le verbe « blessent mon cœur » par« bercent mon cœur ».

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #L'âme des poètes, #Charles Trenet, #Chanson française

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article