Actuellement, la fantaisie et l'érotisme constituent un élément clé de l'industrie de la musique.

Publié le 15 Mars 2019

La chaîne PornHub Records compte à ce jour plus de 17 000 abonnés.

Si la musique adoucit les mœurs, elle peut aussi accompagner merveilleusement les moments les plus intimes de notre vie sexuelle. Qu'elle soit rock, rap ou reggaeton, La musique peut selon nos goûts être sensuelle, la musique est un formidable aphrodisiaque. La musique régule l'humeur et l'excitation dans la vie quotidienne et pour promouvoir promeut la santé, le bien-être physique et psychologique en milieu clinique. 

Quel est le rôle de l’ocytocine, la « drogue de l’amour », comme médiateur de l’expérience musicale?

Daniel Levitin, neuroscientifique, musicien, producteur de musique et universitaire de l'Université McGill au Canada, ainsi que la psychologue Mona Lisa Chanda et le neuroscientifique Adiel Mallik, ont conclu qu'écouter cette musique provoquait dans notre cerveau le même effet que le plaisir sexuel en raison de récepteurs opiacés (ce sont en fait des récepteurs cellulaires pour les neurotransmetteurs présents dans le système nerveux des grands mammifères, ces substances générées par le système nerveux pour la perception de sensations agréables). 

Coupe transversale du mésencéphale au niveau des colliculi supérieurs. Le tegmentum est étiqueté au centre à droite.

Coupe transversale du mésencéphale au niveau des colliculi supérieurs. Le tegmentum est étiqueté au centre à droite.

PornHub Records a publié sa première compilation musicale, Valentine

Quelle musique pour faire l'amour ? Fanática Sensual» est sorti en tant que quatrième et troisième single le 3 février 2015. Il a été produit par Haze et Duran. Cette vidéo lyrique a été vue plus de 500 millions de fois sur YouTube

La performance de la musique avec des nus n'est pas une chose nouvelle. Au contraire, il constitue un héritage de la nature humaine inscrite dans nos gènes qui se manifeste maintenant dans la distribution de musique par l'hypersexualisation

Nous avons découvert des preuves indiscutables selon lesquelles les interventions musicales peuvent jouer un rôle sur la santé dans des contextes allant de la salle d’opération à la clinique de médecine familiale », affirme le professeur Levitin. « Fait encore plus important, nous avons pu documenter les mécanismes neurochimiques grâce auxquels la musique exerce des effets bénéfiques sur quatre plans : la régulation de l’humeur, le stress, l’immunité et la création de liens sociaux.

Professeur Daniel J. Levitin, du Département de psychologie de l’Université McGill

Bibliographie

The neurochemistry of music, Mona Lisa Chanda & Daniel J. Levitin, trends in Cognitive Sciences 17 (4):179-193 (2013)

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

covix 15/03/2019 17:43

Bonsoir,
Tout cela ne m'incite pas à faire l'amour... lol
Bonne fin de semaine
@mitiés