Carl De Moncharline, actif dans la nuit bruxelloise depuis plus de 30 ans, est soupçonné d'agressions sexuelles sous soumission chimique.

Publié le 31 Mars 2022

Suite à la diffusion du reportage de la RTBF mettant en cause Carl De Rijck pour agression sexuelle, le parquet de Bruxelles a réagi ce jeudi. L’office du procureur du Roi rappelle, entre autres, le principe de présomption d’innocence.

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #culture du viol, #Bruxelles, #Carl De Moncharline, #Carl De Rijck, #RTBF

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article