espagne

Publié le 14 Octobre 2021

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #12 octobre, #Colonialisme, #Espagne, #Racisme

Repost0

Publié le 11 Septembre 2021

Las Hurdes, terre d'âme propose ainsi un double voyage à travers un territoire dont écrivains, photographes et cinéastes ont fait un symbole, voire un mythe. Ses protagonistes recherchent des expériences directes et des explications à travers des personnages populaires et des experts. Au fond, à partir des expériences les plus simples, les parcours d'Adriana Ugarte et Jimmy Barnatán soulèvent de multiples questions liées à la création artistique, à l'intervention de la culture sur le réel et à l'interaction réciproque entre un territoire et son imaginaire, entre la nature, l'action humaine et ses valeur symbolique.

Adriana Ugarte et Jimmy Barnatán, protagonistes d'un documentaire dans lequel il y a un voyage à la fois personnel et géographique.

Terre sans pain (Las Hurdes, tierra sin pan) est un « essai cinématographique de géographie humaine » franco-espagnol réalisé par Luis Buñuel en 1932. Tableau de la misère endémique de l'Estrémadure.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Las Hurdes, #Luis Buñuel, #Tierra Sin Pan, #Espagne, #Cinéma

Repost0

Publié le 6 Septembre 2021

Caborana est un lieu-dit et une paroisse du canton asturien d'Aller, en Espagne à une distance de 13 km de Cabañaquinta.

Cette localité qui se situe à 260 mètres d'altitude a une superficie de 3,69 km² où habitent 1.319 personnes d'après les statistiques de 2013. Ce nombre est réparti entre les hameaux de Buciello, El Cantiquín, Los Collados, Conveniencia, Cuarteles del Segundo, Cuarteles Nuevos, Cuarteles Viejos, Legalidad, Llanalamata, Estrada, Nuestra Señora de Fátima, La Pinga, La Primayor, La Provía, el Quintu, La Reguera, La Sienra, Sinariego, El Tarancón, La Tejera, El Tercero, La Torre, Valdefarrucos et Caborana.

Cette localité possède encore un puits minier appelé localement le pozu Aller qui s'appelait autrefois le Pozu Santiago; ce dernier est voisin du pozo San Antonio à proximité du quartier de la Tejera qui fut jadis un quartier animé et qui aujourd'hui est abandonné. Ces deux puits sont actuellement fusionnés. Les colomines est le quartier le plus important de Caborana, celui où vivent le plus de gens. De nombreux mineurs y vivaient…et beaucoup d'entre eux quittèrent ces quartiers dans les années 1960 pour émigrer définitivement. Certains des fils de ces petits-fils de mineurs font partie de l'intelligentsia dans beaucoup de pays d’Amérique latine. La paroisse de Caborana est depuis le xviie siècle rattachée à celle plus importante de Moreda de Aller.

Des gens illustres

Un souvenir pour l'un de ces peuples qui ont contribué des millions de tonnes de charbon, et des dizaines de morts, au progrès national et qui n'ont reçu que négligence et mépris de la part de ses municipalités. Hommage à ceux qui sont restés sur la route, qui étaient nombreux, et à ceux qui continuent avec des difficultés.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Caborana, #Moreda de Aller, #Asturias, #Espagne

Repost0