Publié le 24 Mars 2019

C'est une chanson qui frappe et frappe fort pour les amateurs de hip-hop ainsi que pour tous ceux qui s'intéressent aux sons alternatifs. Une composition puissante qui nous aide à relever nos visages du sol et à scruter l’horizon pour nous rappeler l’endroit que nous voulons atteindre.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Salvavidas, #Aerophon, #rap, #Musiques latines, #musique colombienne

Repost0

Publié le 24 Mars 2019

Ce groupe est devenu l’un des actes les plus importants du rap latino-américain rassemblant un riche héritage de rythmes latins, acid jazz, avec une utilisation intéressante des synthétiseurs nous offre ce résultat.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Aerophon, #musique colombienne, #influences de fusion musicales, #rap, #Horizonte

Repost0

Publié le 24 Mars 2019

Unesco discutera lors de la réunion du comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, qui se tiendra en Colombie du 9 au 14 décembre 2019. La question sera de savoir si le carnaval d'Alost pourra encore rester inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. L’Unesco avait précédemment exprimé un avis négatif sur le char «raciste et antisémite» du groupe de carnaval De Vismooil'n.

"L'esprit satirique du carnaval d'Alost et la liberté d'expression ne peuvent servir de couverture à des manifestations de haine", a déclaré Ernesto Ottone, directeur général adjoint pour la culture à l'UNESCO. "Ces caricatures indécentes vont à l'encontre des valeurs de respect et de dignité incarnées par l'UNESCO et violent les principes qui sous-tendent le patrimoine immatériel de l'humanité."

Un message qui au moins le mérite d'être clair de la Belgique vers l'Unesco. 

Seulement 23% des Belges sondés pensent que cette reconnaissance par l’UNESCO est extrêmement importante pour l’apparition du carnaval d’Aalst et en tant qu’atout touristique et considèrent que les politiciens belges doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour le préserver, même si cela implique de ce qu'ils considèrent comme une censure contre leur culture de festoyer un carnaval. 

Le carnaval d'Alost a son origine au Moyen Âge. Les cavalcades sont organisées depuis 1851, sans aucune organisation de la part du conseil municipal. Seuls les événements à partir de 1923 sont comptabilisés comme éditions officielles, le conseil municipal d’Aalst organisant désormais le défilé. En 2010, le carnaval d'Alost a reçu le statut de patrimoine mondial immatériel de l'UNESCO.

"Retour à l'expéditeur", dit cette caricature. Lors d'un sondage sur HLN.be, une majorité de personnes interrogées ont déclaré qu'il était en effet préférable de retirer le carnaval d'Alost de la liste de l'UNESCO. La liberté avant tout à Alost.

"Retour à l'expéditeur", dit cette caricature. Lors d'un sondage sur HLN.be, une majorité de personnes interrogées ont déclaré qu'il était en effet préférable de retirer le carnaval d'Alost de la liste de l'UNESCO. La liberté avant tout à Alost.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Unesco, #Carnaval, #Actualités, #Belgique, #Tourisme, #2019, #De Vismooil'n

Repost0