Publié le 1 Décembre 2020

Cet article est reposté depuis Encyclopædia of Gay and Lesbian Popular Culture.

En pleine crise du Coronavirus, une orgie alimentée par la drogue pleine de politiciens et de diplomates dans la capitale européenne de la bureaucratie est précisément la distraction dont nous avions tous besoin.

La soirée sexuelle s'est déroulée vendredi dernier, dans un bar de la capitale européenne situé rue des Pierres, au centre de Bruxelles et 25 hommes ont été retrouvés, ainsi que de la drogue et de l'alcool. Outre József Szájer, il y avait aussi d'autres diplomates.

Tous les hommes qui se trouvaient à l'intérieur du bar ont été condamnés à une amende pour ne pas avoir respecté la réglementation anti-coronavirus, car en Belgique il y a un couvre-feu nocturne depuis plus d'un mois, les contacts sociaux sont limités et les bars et restaurants sont fermés, entre autres mesures.

Il se trouve que le gouvernement hongrois, qui est composé du parti de l'eurodéputé, est régulièrement la cible des critiques des militants LGTBI+ qui le considèrent comme homophobe.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Coronavirus, #Bruxelles, #2020, #Covid-19, #gang bang, #Politique, #Homophobie

Repost1

Publié le 1 Décembre 2020

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Les hormones Simone, #Anne Sylvestre, #Chanson française

Repost0

Publié le 1 Décembre 2020

Cet article est reposté depuis Encyclopædia of Gay and Lesbian Popular Culture.

Dites, avez-vous remarqué,
Dit ma voisine de palier,
Qu'entre nous deux tout concorde?
J'ai le violon vous les cordes
Nos deux chats s'entendent bien
C'est un signe certain
Vous tirez la couette à vous
Je n'suis pas frileuse du tout
Vous possédez j'en suis sûre
Le permis j'ai la voiture
A quoi bon tergiverser?
Voulez-vous m'épouser?

Gay gay marions-nous
Grimpez donc sur mes genoux
C'est la première étape
Ça va pas plaire au pape

Loin de moi la folle idée
Celle de vous déshonorer
Car je ne veux pas voisine
Faire de vous ma concubine
Je veux vous offrir mon coeur
En tout bien tout honneur
Je désire en société
Quand il faudra déguster
Des p'tits fours sur la pelouse
Dire: "Voici mon épouse"
Et sans faire s'étouffer
Les nobles invités

Gay gay marions-nous
On me prend pour un voyou
Vous croyez qu'j'suis pas cap'?
J'le dirais même au pape

Me voici bien affranchie
Et sans faire de chichis
Vous me plaisez bien voisine
J'aime vos façons byzantines
Mais avant les fiançailles
Y a juste un p'tit détail
On peut unir sans remords
La colombe et le veau d'or
Ça n'demande pas de cervelle
Même pas besoin d'être belle
Mais faudrait pour convoler
Pouvoir faire des bébés

Gay gay marions-nous
Quelle est cette histoire de fous?
Y a quequ'chose qui m'échappe
Faudra d'mander au pape

Ma cousine v'la connaissez
Largement ménopausée
C'est vrai qu'elle n'est pas précoce
Elle vient d'célébrer ses noces
M'étonnera bien si elle pond
Un petit tardillon
Mais il faut faire annuler
Ce mariage dévergondé
Et tous ceux qui lui ressemblent
Jeunes et vieux qui vivent ensemble
Et les bonnes soeurs c'est pas mieux
Sont mariées au Bon Dieu

Gay gay marions-nous
Y a des p'tits Jésus partout
Si un jour ça dérape
Ça s'ra la faute au pape

On a essayé pourtant
Mais nos efforts méritants
N'ont rien donné quoi qu'on fasse
Comme nos deux voisins d'en face
Longtemps qu'ils essaient aussi
Ils n'ont pas réussi
"Voisine, lui dis-je alors,
Si vous en rêvez encore
Si ça vous rend nostalgique
Je vous épouse en Belgique
Là-bas ça se fait très bien
Ce n'est pourtant pas loin"

Gay gay marions-nous
On va faire des jaloux
Pas chiche qu'ils nous rattrapent
Vous pouvez l'dire au pape

Gay gay marions-nous
Passons-nous la corde au cou
Et puis à nos agapes
On invit'ra le pape

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Anne Sylvestre, #Gay, marions-nous, #Gay

Repost1

Publié le 1 Décembre 2020

Cousin, quelle joie m'inonde
À te recevoir ici
De ta campagne profonde
Tu t'es arraché, merci!
Au restaurant je t'invite
Car je veux te régaler
Mais tu trembles, tu m'évites
Fais mine de t'en aller
Qu'est-ce, qu'est-ce
Que ce bruit?
S'il ne cesse
Je m'enfuis!
Peste, peste
Mon ami
Je ne reste
Point ici!
Cousin, pour t'être agréable
Je vais fermer la radio
Viens, j'ai retenu la table
Dans un très charmant bistrot
Mais d'où vient que tu grimaces?
D'où vient qu'à peine installé
Tu t'agites à ta place
Au risque de basculer?
Qu'est-ce, qu'est-ce
Que ce bruit?
S'il ne cesse
Je m'enfuis!
Peste, peste
Mon ami
Je ne reste
Point ici!
Si cet endroit te chagrine
Je peux t'emmener ailleurs
Mais quoi? Tu fais grise mine
Que faut-il à Monseigneur?
Tu te bouches les oreilles
Te sauvant comme un perdu
Dis-moi donc ce qui t'effraye
Moi, je n'ai rien entendu
Qu'est-ce, qu'est-ce
Que ce bruit?
S'il ne cesse
Je m'enfuis!
Peste, peste
Mon ami
Je ne reste
Point ici!
N'aimes-tu pas la musique?
Voyons! Tu quittes les lieux?
Viens chez moi, dit le rustique
Nous y mangerons bien mieux
Là, nous ferons nos échanges
Sans être assommés de sons
Je mettrai, s'il te dérange
Une sourdine au pinson
N'est-ce, n'est-ce
Que le vent
Qui caresse
Nos tympans?
Peste, peste
Mon cousin
Reste, reste
On est si bien
N'est-ce, n'est-ce
Que le vent
Qui caresse
Nos tympans?
Peste, peste
Mon cousin
Reste, reste
On est si bien

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Anne Sylvestre, #Qu'est ce qu'est ce que ce bruit, #Chanson française

Repost0

Publié le 1 Décembre 2020

"Les gens qui doutent" est un titre phare de la chanson française composé et interprété par la chanteuse française Anne Sylvestre issu de l’album J’ai de bonnes nouvelles sorti en 1977. Les paroles de cette chanson d'une portée philosophique - existentielle, éthique, voire politique - susceptible d'éclairer différents moments et événements de nos vies. Il suffit d'en relire le texte.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Anne Sylvestre, #Chanson française

Repost0

Publié le 1 Décembre 2020

Siempre pense que la vida
Es como una baraja
Ella te pone las cartas
Ya tu te avientas al ruedo
Y decides el juego que vas a jugar
Unos eligen la gloria
Y otros el infierno
Porque te vas al extremo
De arriba nos estan viendo
Por eso no es bueno tirarse a matar
Por eso todos los dias
Le pido al de arriba
Que nos proteja y bendiga
Que no me resuelva la vida
Nomas que se acuerde
Y me ponga donde hay
Alza tu trago y brindemos
Por lo que tenemos
No me refiero al dinero
Piensale un poco y veras
Tienes tanto que igual
Y hasta sales debiendo
Otro traguito por todos
Los que se no fueron
Aqui se les hecha de menos
Y aunque en verdad no sabemos
Cuando sea el momento
Seguro nos vemos
Por eso quiero jugar
Si gano o pierdo es igual

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #La Vida Es Como Una Baraja, #Jerry Demara, #2018, #Gerardo Demara Valenzuela

Repost0